V

ous êtes à la recherche de formations courtes et professionnalisantes ? Si vous souhaitez étudier en France, il existe deux diplômes dédiés à ce type de parcours : le BTS et le DUT. Déchiffrage.

BTS, DUT, des formations courtes mais intensives

Le BTS (Brevet de Technicien Supérieur) et le DUT (Diplôme Universitaire de Technologie) sont des diplômes qui concernent les études en France. Il s’agit de formations courtes et professionnalisantes, tournées vers l’employabilité immédiate de l’étudiant. C’est pourquoi de nombreux stages en entreprise accompagnent ce type de cursus. Les filières d’études sont très variées et couvrent l’ensemble des domaines de savoir. En effet, depuis le génie civil à l’informatique en passant par les Réseaux et télécommunications, le jeune a devant lui un large choix de parcours. Pour preuve, on compte à ce jour 118 spécialités de BTS et 24 spécialités de DUT. Le point commun de ces deux diplômes ? Des conditions d’admission sélectives et sur dossier scolaire (mention du bac, notes, bulletins scolaires) et parfois un entretien de motivation devant un jury. Voici ce qu’il faut savoir si vous voulez intégrer ces formations.

Des filières très spécialisées, mieux vaut avoir fait un choix clair

Tant pour le BTS que pour le DUT, il s’agit de diplômes orientés ders vers domaines précis (et souvent porteurs d’emploi), mieux vaut donc pour l’étudiant ou le nouveau bachelier d’avoir une idée précise de ce qu’il veut faire. L’objectif de ce type de formations est de conférer au jeune des compétences opérationnelles orientées vers un métier et un savoir-faire déterminés. C’est ce qui les différencie des formations universitaires classiques type LMD. Cependant, il existe des différences entre ces deux diplômes. Si les titulaires d’un BTS sont orientés sur le marché de l’emploi dès l’obtention de leur diplôme, ceux qui obtiennent un DUT poursuivent pour une partie d’entre eux leurs études en licence professionnelle voire jusqu’au master. Il existe même un système d’admissions parallèles qui leur permettent d’intégrer de grandes écoles de commerce ou d’ingénieurs. Ainsi, selon une enquête réalisée en 2017, 91% des diplômés de DUT poursuivent leurs études après la fin de leur cursus. Autre différence : le lieu d’études. En France, le BTS se prépare dans un lycée ou dans un centre de formation d’apprentis. Le DUT quant à lui se déroule dans un Institut Universitaire de Technologie (dépendant souvent d’une université). Il existe 113 instituts de ce genre. Enfin, il faut savoir qu’il existe plusieurs filières en DUT qui se préparent en trois années et non pas deux.

>> Lire également : Classement QS 2020 : le palmarès mondial des universités

Un rythme de travail élevé pour ces formations

Une fois que vous avez intégré l’une de ces deux formations, le plus difficile reste à venir ! En effet, il n’y a pas que les classes prépas qui sont réputées pour leur cadence de travail élevée, c’est également le cas pour les formations dont il est question ici. En moyenne, on comptabilise 30 à 33 heures de cours par semaine en BTS et 35 à 40 heures de cours en DUT. De plus, les cours théoriques sont complétées par de nombreux ateliers pratiques, projets tutorés et stages d’immersion en entreprise. Concernant les modalités d’obtention du diplôme, là aussi elles diffèrent. L’obtention du BTS se déroule à l’issue d’un examen final national à la suite des deux ans de formation. C’est différent pour le DUT qui est délivré sur la base du contrôle continu avec l’obligation de la validation de 4 semestres et l’obtention d’un certain nombre de crédits ECTS. Enfin, sachez que les profils des étudiants ne sont pas les mêmes. Les 2/3 (65,1%)des inscrits en BTS proviennent d’un baccalauréat technologique ou professionnel, alors que les 2/3 des inscrits en DUT ont obtenu un bac général.

>> Voir également : Admission Post-Bac : Choisir son BTS

Le palmarès des DUT et BTS les plus attractifs

Selon une enquête 2018, voici le classement des DUT les plus attractifs par filière et établissement.

  1. Carrières juridiques, université Jean Moulin-Lyon3
  2. Carrières sociales, université Paris Descartes
  3. Chimie, université Clermont Auvergne
  4. Génie biologique, université Clermont Auvergne
  5. Génie chimique, Génie des procédés, université Toulouse3-Paul Sabatier
  6. Génie civil, Construction durable, université de Limoges
  7. Génie électrique et informatique industrielle, université de Limoges
  8. Génie industriel et maintenance, université Paris 13
  9. Génie mécanique et productique, université Paris-Sud
  10. Génie thermique et énergie, université de Poitiers

Concernant les BTS, on trouve parmi les filières les plus demandées par les étudiants, notamment le BTS Management commercial opérationnel, celui de Négociation et Digitalisation de la Relation Client  et aussi le BTS Tourisme. Par ailleurs, le BTS Commerce international attire toujours autant de monde. Notez aussi qu’il existe de plus en plus de nouveaux BTS dédiés aux métiers du numérique. L’on pourrait citer parmi les plus intéressants le BTS Systèmes numériques, option Informatique et Réseaux ; ou encore le BTS Services informatiques aux organisations (SIO). Les candidatures en BTS se font via la plateforme parcoursup.

>> Lire également : Insertion professionnelle des jeunes diplômés : les secteurs qui recrutent le plus