C’est un secteur d’activité en plein essor et qui participe largement au développement économique du Maroc : l’industrie touristique connaît de beaux jours, et pour cause ce ne sont pas moins de 8 millions de visiteurs qui on sillonné le Royaume en 2017. Autant dire que les filières de tourisme sont  pourvoyeuses d’emplois pour les années à venir. Si vous souhaitez poursuivre un cursus en France, voici les principales formations dispensées.

Des métiers de tourisme de plus en plus diversifiés

Les métiers de la vente

  • Agent de voyage : évoluant essentiellement en agence de voyages, il collabore avec les Tours opérateurs et doit savoir orienter les clients par rapport à leurs goûts de voyages. Il doit également prendre en considération leur budget.
  • Directeur d’office de tourisme : promouvoir et valoriser la région dont il a la charge, s’assurer du bon déroulement du séjour des touristes, ou encore participer à la création d’événements festifs et culturels tels les festivals ; bref autant dire que la polyvalence est la caractéristique principale du directeur d’office de tourisme. Il est aussi responsable de la gestion administrative ainsi que du budget de son office. La maîtrise de plusieurs langues étrangères et le sens relationnel fait bien sûr partie des compétences requises.
  • Directeur commercial : il définit les plans marketing de son établissement hôtelier ou autre, conçoit les actions promotionnelles, choisit les cibles de clients, autant dire que le directeur commercial doit allier connaissances techniques de vente et capacités managériales.
  • Chargé d’affaires : il est un acteur-clé du tourisme d’affaires. Sa mission ? Vendre des services touristiques et des prestations événementielles à ses clients. Les compétences exigées sont un redoutable sens de la négociation ainsi qu’une aisance relationnel à toute épreuve.

Les métiers de l’animation

  • Guide-accompagnateur : évoluant essentiellement pour le compte de tours opérateurs, il accompagne les groupes touristiques dans leurs formalités d’entrée au pays, les accueille chaleureusement et surtout il gère tout l’aspect pratique du voyage : transferts d’hôtels, réservations, excursions, visites de sites culturels. Le sens de l’organisation et du service fait partie de ses qualités primordiales.
  • Responsable d’animation : au sein d’un club de vacances ou d’un chaîne hôtelière, il gère les diverses distractions et spectacles proposés aux clients de l’établissement.
  • Directeur d’exploitation : au sein d’une structure de loisirs ou d’un site touristique, il assure la rentabilité économique de son exploitation tout en contrôlant le respect des normes de sécurité du lieu dont il a la charge. Manager et commercial à la fois, il doit en outre maîtriser les outils de communication.

Les métiers de la conception

  • Responsable de projets : il assure le pilotage de projets touristiques à travers des actions coordonnées de promotion de l’offre touristique. Pour cela, il est mène des veilles sectorielles afin d’identifier les nouvelles tendances. Il doit avoir une connaissance sans faille de la région ou la ville dont il est chargé.
  • Chef de produit dans un tour opérateur : concevoir des packs voyages à prix compétitif, mettre en place des circuits touristiques, élaborer les catalogues d’informations, telles sont parmi les prérogatives du chef de produit. Son objectif est d’obtenir la meilleure marge bénéficiaire possible.
  • Directeur marketing touristique: Il définit les stratégies pour améliorer l’image de marque de son entreprise, supervise les différentes opérations marketing et gère son équipe. Il participe également à l’élaboration de partenariats financiers. L’esprit d’analyse lui est essentiel.

Les métiers de l’information

  • Agent d’accueil : dans les offices de tourisme, les aéroports ou les hôtels, l’hôtesse d’accueil (c’est souvent une femme) accueille les touristes étrangers, prodigue des informations et des conseils pratiques sur le séjour ou encore effectue des tâches de secrétariat. Au-delà d’une excellente présentation, c’est surtout un grand calme et une courtoisie à toute épreuve qui sont requises.
  • Directeur technique : s’assurer du strict respect des normes de sécurité et d’hygiène au sein d’un établissement élaborer des actions de prévention en faveur du personnel, telles sont les missions de ce profil qui doit cumuler connaissances techniques et leadership. Le contrôle de la maintenance fait partie de son souci quotidien.
  • Agent d’escale : au sein des compagnies aériennes, il fait partie du personnel non naviguant. En étroite collaboration avec les préparateurs de vols, il répond aux questions des passagers, s’occupe des procédures d’enregistrement des bagages ou se charge d’un enfant non accompagné. La réactivité lui est indispensable pour s’adapter à tous types de situations.

 

BTS, DUT, Licence professionnelle, vous avez le choix des formations

Pour une formation universitaire, il existe en France deux diplômes de DUT (Diplôme Universitaire de Technologie) dédiés au secteur touristique : le DUT Techniques de commercialisation, orientation marketing du tourisme à l’Université de Nice ainsi que le DUT Carrières sociales orientation développement touristique à l’Université de Bordeaux.

D’une durée de formation de 2 ans, ces formations sont sélectives (admission sur dossier, entretien). Il existe également un BTS Tourisme au contenu très étoffé : 120 heures de culture générale, 240 heures de gestion de la relation client et bien sûr… beaucoup de pratique des langues étrangères.

Si vous désirez poursuivre ensuite votre cursus, sachez qu’il existe une soixantaine de Licences pro dédiés au tourisme avec beaucoup de spécialités telles les loisirs sportifs, guide-conférencier, management du tourisme et de l’hôtellerie internationale ou encore Tourisme d’affaires.

Pour aller encore plus loin, sachez aussi que plus de 80 Masters Tourisme sont proposées par les universités françaises. Vous avez ainsi le choix pour un séjour réussi !