Les études de physique vous intéressent ? Sachez qu’il existe de nombreuses formations à l’étranger, toutes aussi passionnantes les unes que les autres. Les débouchés professionnels sont nombreux et variés. Zoom sur ces cursus scientifiques.

Quels sont les débouchés de la physique ?

Avec l’avènement des technologiques numériques, la discipline scientifique de la physique  a connu de grands changements. Les champs d’application de ce domaine de savoir sont très grands : depuis la physique nucléaire jusqu’à la physique atomique en passant par la biophysique, il existe de nombreuses spécialités. Quant aux débouchés professionnels, ils ne cessent de s’accroître. Quelques exemples de métiers ? Le mécanicien des fluides analyse les écoulements liquides et gazeux dans le cadre des échanges thermiques. Il exerce notamment dans le secteur de l’énergie nucléaire ou alternative. Le thermodynamicien s’intéresse quant à lui la transformation de la chaleur et à la recherche de nouveaux combustibles. Si en revanche vous devenez chercheur en nanosciences, alors vous étudierez les systèmes électroniques de petite taille (de la dimension d’une molécule). Les nanosciences sont liés à de nombreux  secteurs d’activité comme l’informatique, l’environnement, les télécommunications et même la chimie. Si vous souhaitez poursuivre des études en France, voici un panorama de l’offre de formation en Masters.

L’offre de formation en France

Université de Franche-Comté, Besançon : Physique numérique. Cette formation est organisée en grande partie autour de projets numériques. Les profils de ce master pourront transcrire des propriétés physiques et mathématiques d’un système en objets numériques. L’utilisation de logiciels spécialisés de la physique (Python, Fortran) est au cœur du programme. Parmi les matières enseignées : le traitement du signal, la physique quantique et les systèmes dynamiques.

Université de Bourgogne, Dijon : Optique, Nanosciences, Lasers. Le parcours nano-optique est axé sur l’étude des technologies lasers et leurs applications. Au programme : le comportement des matériaux et les procédés d’élaboration des pièces industrielles. Parmi les principaux débouchés professionnels, on retrouve le métier d’ingénieur technico-commercial, responsable de projets dans les entreprises, ingénieur dans des bureaux d’études.

Université de Lorraine, Nancy : Sciences de la fusion et des plasmas. Ce master Physique se décline en deux parcours : Matière condensée et nanomatériaux, Sciences de fusion et des plasmas. Les profils formés ont les compétences pour travailler dans l’élaboration des procédés plasmas industriels. Les étudiants pourront mettre en œuvre des méthodes de traitement des données. Ils pourront également utiliser les outils de simulation pour modéliser des systèmes physiques.

Université d’Orléans : Physique appliquée et ingénierie physique. Ce master se décline  en parcours : Expertise, Métrologie, Diagnostics (EMD). Les secteurs d’activité concernent particulièrement le domaine de la Qualité, Sécurité, Environnement (QSE). La physique appliquée, la métrologie et les capteurs imagerie sont au cœur du programme.

Université de Limoges : Hautes Technologies, Electronique et Photonique. Ce cursus est orienté sur les communications hautes-fréquences électroniques et optiques. Les compétences visent à pouvoir concevoir des circuits électroniques radio fréquences ou micro-ondes. Le développement de systèmes de télécommunications, la maîtrise d’outils logiciels et la veille technologique sont les principaux modules de ce programme. Les profils formés sont des haut-cadres d’entreprise ; c’est pourquoi le management de projets et l’anglais font également partie des enseignements.

Université d’Aix-Marseille : Parcours Physique. Ce cursus donne une formation de haut-niveau en physique fondamentale. Les principaux champs de savoir abordés sont : l’astrophysique et la cosmologie, l’étude du rayonnement électromagnétique, l’optique et le traitement de l’image, le traitement du signal. Les débouchés professionnels de ce cursus ne se limitent pas aux sciences. Grâce à son ouverture sur l’international, ce master prépare également aux métiers du consulting et de l’entrepreneuriat.

Les formations scientifiques en Europe : Espagne, Suède et pays de l’Est

Il existe une large offre de formation en physique en Europe. Les spécialités sont diverses et requièrent un très bon niveau scientifique. En Lituanie, Kaunas University propose un master de haut-niveau en Physique appliquée. L’enseignement est en langue anglaise et lituanienne. Le programme porte sur les technologies de pointe en rapport avec la physique appliquée et fondamentale. Au programme : l’étude des processus cinétiques et dynamiques en interaction avec le plasma. Les méthodes mathématiques de modélisation et les nanosciences font partie des enseignements de ce cursus. Au cours de la formation, des recherches approfondies sont organisées au sein des laboratoires scientifiques du département de Physique et de Nanotechnologies de l’université de Kaunas. Pour un programme entièrement anglophone, vous pouvez opter pour la Suède. L’université de Stockhom propose un cursus en physique théorique à la pointe des dernières technologies. En partenariat avec le Royal Institute of Technology, l’établissement suédois prodigue une formation axée essentiellement sur la recherche en physique quantique et cosmologie. Ce programme hautement scientifique se caractérise par l’application des méthodes mathématiques (relativité générale) aux processus physiques. Les séances de travail en laboratoire sont très présentes dans ce cursus. Sachez aussi que l’université de Stockholm fait partie des cent universités les meilleures au monde (classée 77ème au Palmarès Shanghai 2018 des 500 meilleures universités dans le monde). Si les études en Espagne vous attirent, pourquoi ne pas essayer le master en Recherche multidisciplinaire de l’Institut des Sciences et Technologies de Barcelone ? Le programme est entièrement an anglais et forme des professionnels de la communication scientifique. Le cursus confère les compétences pour mener à bien des projets de recherche dans des disciplines qui dépassent le champ de la physique. Les diplômés de ce master peuvent notamment travailler dans les domaines de la biologie et de l’informatique. Savez-vous qu’il existe des formations anglophones d’excellence en Lettonie ? L’université des Sciences appliquées de Rezekne propose un master en Technologies Laser à la pointe des dernières découvertes en physique. Au programme : l’étude des dernières innovations en matière de technologies laser, la modélisation et la simulation des processus physiques et l’analyse des micros et nanotechnologies. Les frais d’études pour ce cursus sont de 2900 euros par an. Pour vos études à l’étranger, La Factory, cabinet de conseil, vous accompagne dans toutes vos démarches administratives, votre inscription et votre installation.