Un proverbe romain stipule que dans un voyage, généralement le plus long est de franchir le seuil. Et cela n’est que plus avéré lorsqu’il s’agit de franchir le seuil de son pays pour entamer un long séjour à l’étranger pour des fins d’études.

Voyager de plus en plus devient une tendance qui se répand parmi les rangs des jeunes, ces derniers prenant de plus en plus conscience de la nécessité de cette tradition ancestrale consistant à partir à la découverte du monde, et en l’occurrence, de soi. 

Non qu’on ait vraiment besoin d’une excuse de quitter son pays natal pour aller poursuivre des formations de pointe à l’étranger et devenir un étudiant international brillantissime et super cultivé, mais juste pour vous défaire de cette part de scepticisme qui subsiste quand même quant à cette perspective, on vous dresse dans cet article une liste des 7 bonnes raisons à considérer pour aller faire vos études à l’étranger.

Un long séjour et un court séjour à l’étranger : c’est le jour et la nuit

Quand vous partez pour un voyage d’été de deux semaines en Espagne, en Turquie ou au Portugal, avec votre famille ou vos amis, tout est forcément toujours beau à voir. Toutefois, l’effet que la fascination exerce sur votre esprit vous empêche de profiter de votre séjour autrement qu’en contemplant les beaux paysages et sites historiques.

En revanche, c’est tout un autre sentiment qui s’empare de vous lorsque vous débarquez dans un  nouveau pays pour vous y installer pour une longue durée.

Anxiété, appréhension et désarroi sont des sentiments tout à fait normaux au tout premier début (Cf : guide d’entretien études à l’étranger). Mais aussitôt que vous serez bien installé et que vous aurez commencé à élargir votre réseau de connaissances, vous vous rendez vite compte que vous commencez à vous attacher à votre pays d’accueil d’une façon inattendue, et cela se manifeste par plusieurs façons : Vous vous verrez inculqués les comportements des citoyens du pays d’accueil, vous allez parvenir à les connaître au-delà de tous les préjugez, préalablement, établis et vous allez remarquer que la culture du pays fait désormais partie de votre identité.  Ceci sera, indéniablement, le triomphe qui changera votre vie à jamais.

Perfectionnement linguistique 

Certes, prendre des cours de langue est forcément une bonne initiative, surtout dans un contexte moderne marqué de plus en plus par l’internationalisation. Mais pour être tout à fait honnête,  partant d’une expérience personnelle de 4 ans d’études d’Allemand, au bout de laquelle je n’ai appris à dire que « Ich liebe dich » (et encore, je savais dire cela même avant d’avoir entrepris ces études), j’en conviens qu’apprendre à parler une nouvelle langue à une fréquence de 6 heures par semaine (voire même 12 heures dans le meilleur des mondes possibles), n’est pas toujours évident.

C’est dans ce sens qu’on dit souvent que rien ne vaut mieux que de s’immiscer dans le pays où la langue est parlée par tous pour ne plus avoir le choix que de l’apprendre.

Par ailleurs, la pratique quotidienne et forcée d’une langue étrangère ne vous facilite pas seulement l’apprentissage de celle-ci, mais elle dépeint également sur votre façon de parler.

Vous vous verrez vite parler la langue comme les locaux, en reprenant leurs idiomes et leurs expressions familières.

Un séjour d’études à l’étranger, c’est toujours un plus sur le CV

De plus en plus, les employeurs valorisent une expérience d’études à l’étranger sur les CV des candidats. D’ailleurs, selon une étude menée récemment par l’institution américaine IIE (Institute of International Education), étudier à l’étranger a un impact direct sur l’acquisition des compétences requises pour une carrière réussie. Selon l’étude, un  fait acquérir au moins 11 des 15 compétences critiques prisées par les employeurs au 21ème siècle, telles qu’elles ont été listées par la fondation du Forum économique mondial.

Ces compétences, ce sont notamment les soft skills (compétences humaines et relationnelles) telles que le sens du travail d’équipe, l’autonomie, ouverture d’esprit, curiosité, discipline, flexibilité et bien d’autres. Toutes des compétences qui font toute la différence lors des entretiens de travail.

Vous pouvez consulter le rapport de l’étude ici.

Sens d’indépendance et d’autonomie :

Déménager à l’étranger pour des fins d’études, loin de votre famille, vos amis, loin de tout ce que vous avez connu jusqu’à maintenant, c’est le test ultime de votre indépendance.

Vous vous mettez dans un nouveau contexte étranger, et cela ne peut que contribuer à votre développement personnel, dans le sens où vous apprendrez vraiment ce que vous valez.

Une chose est sûre, c’est qu’à votre retour chez vous, vous ne vous sentirez plus aussi dépendant de votre famille, car vous aurez appris à vous sortir des situations où personne d’autre que vous n’aurait pu vous venir en aide.

Mieux encore, vous aurez appris à quoi vous êtes bons, et à quoi vous ne l’êtes pas. Comme vous aurez également appris à laver votre linge et vaisselle vous-mêmes, à cuisiner, faire des courses intelligemment et toutes ces autres tâches encombrantes que vous ont épargnés vos tuteurs jusqu’à présent.

Gagner en perspective universelle :

Quand on est né dans un pays et qu’on y reste toute sa vie, sauf pour quelques courtes vacances de temps à autre ici et là, on ne peut sûrement pas prétendre avoir connu le monde. Notre perspective en reste bornée, et notre connaissance limitée à ce qu’on connait déjà.

Proust disait que « le véritable voyage ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux. » Et c’est exactement cela qui se déroule lors d’une expérience à l’étranger.

Vous apprenez à voir le monde autrement, non seulement de le perspective de vos concitoyens, mais plutôt de celle des nouvelles personnes que vous rencontrerez. Et souvent, la réalisation qui vous choquera et contribuera largement à votre ouverture d’esprit, n’est autre que la réalisation qu’au fond, tous les Hommes ont une nature commune, en dépit des apparences pouvant indiquer autrement. Vous devenez donc un vrai citoyen du monde.

Construire un réseau d’amis étendu à l’échelle internationale :

Etudier à l’étranger, c’est également l’occasion de rencontrer des gens qui viennent de partout. Cela vous manquerait certainement de faire des blagues en Darija quand vous vous retrouvez entre amis, mais vite vous vous rendrez compte que la barrière linguistique n’est souvent qu’illusoire.

Et alors, vous vous tissez d’amitié, souvent sans même vous en rendre compte, avec des gens qui comme vous sont venus à la fois à la quête d’une formation de pointe et une expérience inoubliable.

Une fois votre diplôme en poche, vous faite la rétrospective sur votre expérience, et vous vous retrouvez enrichis avec des réseaux de connaissances dispersés partout dans le monde.

Que ce soit en Europe de l’Est ou en Moyen-Orient, vous êtes sûrs de toujours avoir quelqu’un à visiter lors d’éventuelles vacances.

Une expérience inoubliable :

Etudier à l’étranger, c’est certes profiter des formations de pointe dispensées par des universités de grand renom, c’est un argument imbattable d’employabilité, une occasion de voyager un peu partout et rencontrer plein de monde, mais quelle que soit votre vraie motivation pour vouloir partir finir vos études à l’étranger, vous pouvez être sûr que vous en sortirez changé, et que jamais vous n’oublierez l’expérience.

Qu’attendez-vous donc pour commencer à préparer votre projet d’études dès maintenant ?

Gardez toujours en tête que pour préparer un bon projet d’études, il faut s’y prendre au moins un an au préalable. Et si vous avez des questions, n’hésitez surtout pas à nous contacter.