Les débouchés liés à la gestion de l’environnement ne cessent de se diversifier: développement durable, protection des écosystèmes, écologie, autant de domaines qui recrutent. Zoom sur les formations et les métiers de ce secteur d’activité.

Des Masters en Gestion de l’environnement pour profils scientifiques

Entreprises et collectivités sont de plus en plus concernées par la gestion environnementale. Dans un contexte de raréfaction des ressources, il devient important de faire appel à des professionnels qualifiés dans les modes de gestion d’une structure. Depuis le suivi des factures d’énergie jusqu’au domaine du géo environnement ou encore la gestion de projets hydrotechnologiques, les formations ne cessent de se spécialiser, notamment en France où plusieurs types de  Masters sont proposés par les universités. Si vous êtes dans un parcours en biologie, en sciences de la vie et de la terre, voici les cursus qui pourraient vous intéresser.

Master Gestion durable de l’environnement, université de Franche-Comté

Ce cursus forme des généralistes de l’environnement ayant les compétences pour intervenir dans les domaines liés aux normes de sécurité et aux risques environnementaux. Vous serez capable d’établir un diagnostic pour apporter des solutions pratiques aux besoins spécifiques des entreprises en termes de respect de l’environnement et d’économie d’énergie. Vous serez ainsi en mesure de mettre en place une procédure de management environnemental.

Master Gestion de l’environnement, université de Clermont Auvergne

Il s’agit d’une formation pluridisciplinaire qui recouvre le domaine de l’ingénierie et l’aménagement des milieux naturels et anthropisés (milieux naturels ayant subi une modification sous l’action humaine). Ce parcours intègre des disciplines telles les sciences environnementales, l’hydrobiologie, l’écologie ou encore la géographie physique. Cette formation scientifique de pointe est complétée par des matières comme la chimie et l’analyse statistique des données. Concernant les emplois et débouchés, ils concernent les secteurs d’activité suivants: expertise des milieux naturels aquatiques, gestion des écosystèmes aquatiques ou encore responsable des réseaux d’assainissement d’eau au sein d’une station d’épuration.

Master Gestion de l’environnement, université d’Aix-Marseille

Si vous avez un parcours en sciences de l’ingénieur ou en sciences et technologies, ce master peut vous intéresser. Il forme des cadres ingénieurs ou chercheurs spécialisés dans la gestion durable des milieux naturels et industriels, agricoles et urbains. L’étudiant y apprend les techniques nécessaires  à la protection et la réhabilitation des différents types d’écosystèmes. L’analyse des risques naturels fait également partie du programme de formation.

Master parcours Génie de l’Environnement, université de Lorraine, Nancy

Le Master Gestion de l’Environnement Parcours Génie de l’Environnement forme des cadres ayant une expertise dans le management de la sécurité, les risques professionnels en entreprise et le développement durable. Les secteurs d’emploi concernent la Qualité, Sécurité, Environnement ainsi que le traitement des déchets industriels. Les diplômés de ce master peuvent évoluer au sein de structures telles les laboratoires pharmaceutiques ou les sites industriels. Notez que ce diplôme comprend également des modules de culture d’entreprise comme la gestion de projet et le management.

Master Gestion de la Biodiversité dans les écosystèmes terrestres, université de Rouen

Le Master Gestion de l’Environnement, Gestion de la Biodiversité dans les Ecosystèmes Terrestres forme des experts en ingénierie environnementale. Ils seront chargés d’apporter des solutions adéquates pour une gestion optimale des activités industrielles et humaines. Quatre parcours sont proposés pour ce cursus: Gestion de la biodiversité dans les écosystèmes terrestres-Sécurité des procédés industriels et maîtrise des risques-Gestion durable des hydrogéosystèmes-Agrégation Sciences et vie de la terre.

Les pays scandinaves, à la pointe de la gouvernance environnementale

Si vous optez pour un parcours anglophone, sachez que les pays scandinaves proposent des formations très poussées en gestion de l’environnement. C’est particulièrement vrai pour la Suède qui propose une large gamme d’offre de formation. En voici un aperçu.

  • Master en Ecologie, Université d’Uméa, Faculté des Sciences et Technologies: il s’agit d’une formation qui procure une connaissance avancée en théorie écologique en vue de la conservation de la nature. L’enseignement apprend également l’analyse des données statistiques, notamment en matière de biologie. Il s’agit d’une formation en langue anglaise.
  • Master en Chimie de l’environnement, Université d’Uméa, Faculté des Sciences et Technologies: cette formation fournit une compréhension approfondie de l’origine des processus des polluants environnementaux, qu’ils soient organiques ou inorganiques. L’enseignement fait une large part aux problèmes de présence de processus chimiques et biochimiques dans l’environnement. La langue d’enseignement est langlais.
  • Master en Ecologie et Biodiversité, Université de Stockholm: ce programme permet de comprendre les relations complexes dans la nature ainsi que les différents types de rapports entre les espèces, le climat et l’environnement. Une large part est accordée à l’écologie évolutive, les processus de biodiversité ainsi que les investigations biologiques. La langue d’enseignement est l’anglais.