Vous souhaitez étudier à l’étranger et le domaine de l’ingénierie de la santé vous attire ? Il existe de nombreuses formations passionnantes en ce domaine avec des débouchés professionnels très variés. Zoom sur ces cursus scientifiques.

L’ingénierie de la santé, un domaine interdisciplinaire

L’ingénierie de la santé est un domaine au carrefour de plusieurs disciplines scientifiques que sont la pharmacie, la chimie, l’environnement et l’hygiène qualité. Par conséquent, les secteurs d’activité où elle intervient sont nombreux. Il s’agit principalement de : la conception et production de produits de santé tels les médicaments, la recherche clinique en laboratoire, l’environnement-santé, le marketing et management  de produits de santé. Vous voyez que le champ est vaste puisqu’il va de l’écologie à la commercialisation. Les débouchés professionnels sont tout aussi variés. Parmi les principaux métiers, citons : l’Attaché de recherche clinique, le Responsable qualité en développement clinique, le Responsable qualité-hygiène-environnement, l’ingénieur technico-commercial pour l’industrie du médicament ou encore le Risk Manager. Voici les principales formations en France et au Canada pour ceux qui souhaitent poursuivre leurs études à l’étranger.

Les formations en France

Si vous souhaitez étudier en France au sein d’une université, il existe une grande offre de formation en ingénierie de la santé. Ces cursus s’adressent aux profils scientifiques ayant un bon parcours en sciences de la vie, physique-chimie ou mathématiques. Les programmes de Masters sont en effet chargés et recouvrent des disciplines hautement techniques.

Université de Rouen : Ingénierie de la santé Parcours : Analyses et Qualité en Bio-industries. Ce parcours confère les compétences afin de pouvoir mettre en œuvre les démarches scientifiques concernant les normes de qualité. Les domaines d’application concernés sont principalement l’agrochimie et les bio-industries (ce sont les techniques de transformation d’une matière organique en une autre). Les étudiants sauront également rédiger des rapports et des protocoles dans l’objectif de faire appliquer les normes de qualité pour les produits. Parmi les principaux modules d’enseignement : la chimie analytique, les productions végétales, les systèmes de neurotransmission, la biologie structurale et les cultures cellulaires.

Université Jean Monnet, Saint-Etienne : Ingénierie de la Neuromotricité. Cette formation pluridisciplinaire est fortement orientée sur la biologie, la biomécanique et la physiologie de la motricité humaine. On y étudie également les technologies appliquées à l’exercice musculaire et au handicap moteur. Les débouchés professionnels de ce parcours concernent aussi bien les métiers du paramédical comme la kinésithérapie et l’ergothérapie (techniques de rééducation et de réadaptation) que ceux de l’industrie du sport. Sachez que ce programme est à orientation pratique, avec de nombreuses études de cas, ateliers de travail et aussi des rencontres avec des professionnels de la santé. L’objectif pour l’étudiant étant de mener un projet professionnel personnalisé.

Université Lyon1 : Parcours : Evaluation clinique. Ce programme bilingue français/anglais analyse en particulier le cycle de vie des produits de santé. Les méthodes statistiques et économétriques sont également présentes dans le programme ; à quoi il faut rajouter le droit de la santé. Notez que ce master inclut des modules en anglais de communication professionnelle. Parmi les autres enseignements principaux : les essais cliniques, l’économie de la santé et la gestion de projets. Quant aux débouchés professionnels, on retrouve celui de Responsable du développement clinique ou encore celui de Chef de projet.

Université Clermont Auvergne : Ingénierie de la santé, parcours Diagnostic biomédical (DiaMed).Ce programme est axé sur les biotechnologies dans le domaine de la santé. La formation est à la fois fondamentale et technologique. Les étudiants aborderont particulièrement les Bioanalyses ainsi que le Diagnostic appliqué à la Biologie Médicale. Notez que le management et la gestion d’équipe sont aussi au programme de ce cursus. Cette formation est unique en France ; elle offre en effet une double compétence en Bioanalyses et Qualité.

Au Canada, des formations de pointe en ingénierie de la santé

Le Canada possède l’un des systèmes d’enseignement supérieur les plus performant au monde et le domaine de l’ingénierie ne déroge pas à cette règle. C’est ainsi que l’université de Montréal propose une Maîtrise (équivalent du Master) en Génie biomédical de très grande qualité. Ce programme approfondit les dernières connaissances scientifiques et technologiques en matière de génie biomédical. Les disciplines de ce cursus sont hautement techniques et permettent l’acquisition de compétences pointues et interdisciplinaires. La langue d’enseignement est le français. Au programme du cursus, on retrouve :

La biomécanique : il s’agit de modélisation biomécanique des systèmes cardiovasculaire et musculosquelettique du corps humain (la modélisation est l’établissement de modèles automatiques et informatiques). Les dernières innovations technologiques y sont appliquées au domaine médical.

L’électrophysiologie : il s’agit d’études cliniques réalisées sur le mode de la modélisation de phénomènes bioélectriques,  cardiaques et musculaires.

L’instrumentation et imagerie biomédicale : ce module porte sur les nouvelles méthodes de traitement des signaux et d’images biomédicales. L’investigation clinique et le diagnostic sont très présents dans cet enseignement.

Parallèlement, l’université de Montréal offre une option Génie clinique pour ce master. Cette spécialisation permet l’acquisition de compétences dans la gestion des technologies de la santé au sein des services cliniques et hospitaliers. Autre programme que propose l’établissement du québécois : la Maîtrise en Administration des services de santé. L’objectif est de former des gestionnaires hautement qualifiés des établissements de santé (hôpitaux, cliniques, centres de soins). L’étudiant a le choix entre plusieurs options qui correspondent à autant de spécialisations. Parmi lesquelles : la Gestion du système de santé, la Santé mondiale, la Gestion de la Qualité et de la Sécurité des patients ou encore l’Analyse des organisations et systèmes de santé. Tous ces parcours s’achèvent par la rédaction d’un mémoire. Des stages viennent compléter la formation. Nous restons dans la partie francophone du Canada avec l’université de Moncton qui propose à son tour une Maîtrise en Gestion des services de santé. Le contenu des enseignements concerne des disciplines telles l’économie de la santé, l’Ethique et l’administration de la santé, les Technologies et santé, les Soins de santé primaires. Les étudiants acquièrent les compétences qui leur permettent d’identifier, évaluer et résoudre les problématiques complexes liées à la gestion des services de santé. Les capacités d’anticipation en matière de santé sont également partie intégrante des profils qui suivent ce cursus. Une parfaite connaissance de la langue française est nécessaire. Un examen de compétence linguistique en français peut être exigé pour l’admission. Que vous soyez élève ou étudiant, La Factory, cabinet de conseil, vous accompagne pour toutes vos démarches d’études à l’étranger. Depuis l’information sur les différentes filières d’études jusqu’à l’installation dans le pays choisi en passant les démarches administratives de visas, nos experts pédagogiques vous apportent leur soutien effectif.