Vous souhaitez étudier en France dans le cadre d’un cycle d’ingénierie ? Savez-vous que depuis 2012 plusieurs universités françaises proposent un Cursus Master en Ingénierie (CMI) ? Explications.

Le CMI, une formation scientifique préparant aux métiers d’ingénieur

En-dehors des écoles d’ingénieurs, il existe d’autres formations diplômantes en ce domaine. Depuis 2012, le Réseau Figure, un réseau d’universités de recherche, a mis en place le Cursus Master en Ingénierie, dit CMI. Il s’agit d’une formation universitaire sur cinq ans débouchant sur des fonctions d’ingénieur. S’inspirant du modèle international du MIT et du Master of Engineering, il s’agit d’une formation de pointe exigeante adossée à un laboratoire de recherche de l’université. Il existe aujourd’hui plus de 100 CMI répartis au sein de 25 universités en France. En plus de conférer des compétences techniques et scientifiques, c’est une formation axée sur le monde professionnel. Ainsi, des stages en entreprise ou en laboratoire de recherche sont prévus tout au long du cursus (un minimum de 40 semaines de stage). En outre, dès la 1ère année, l’étudiant doit commencer à mettre en place un projet professionnel qu’il élaborera tout au long de ses études. Dans une perspective d’ouverture à l’international, un semestre d’études à l’étranger au sein d’une université partenaire est également obligatoire.

La structure de la formation CMI

Le Cursus Master en Ingénierie se décline en quatre composantes :

  • 20% de socle scientifique commun
  • 50% d’enseignements portant sur la spécialité choisie
  • 10% de compléments scientifiques
  • 20% d’OSEC (Ouverture sociétale, économique et culturelle) : le programme OSEC comporte des modules de langues étrangères, de développement personnel (expression, communication) et de préparation de l’étudiant à intégrer le monde de l’entreprise. De nombreuses activités de mises en situation (AMS) font également partie des enseignements. Sachez aussi qu’une auto-évaluation des étudiants vient compléter la formation. Cette pédagogie innovante vise à rendre les jeunes actifs et acteurs de leur propre formation.

Quelle est l’offre de formation des CMI ?

L’offre de formation des CMI est très diverse. Le point commun de toutes les spécialités est qu’il s’agit de formations scientifiques de pointe. Depuis les Télécommunications et Hyperfréquences jusqu’à la Biologie du végétal, voici un panorama des principales filières d’ingénierie.

Université d’Angers : Chimie de l’environnement. Ce cursus forme des professionnels de l’environnement urbain et du développement durable. Le programme d’enseignement se décline en deux catégories : d’une part les prérequis fondamentaux (physique, mathématiques, informatique) ; d’autre part les disciplines propres à la spécialité choisie : physicochimie de l’eau et de l’air, analyse des sols, traitement des pollutions, gestion des déchets.

Université de Strasbourg : Informatique, Image, Réalité virtuelle, Interactions et Jeux. Ce programme forme des ingénieurs spécialisés en informatique et développement  multimédia. En plus du socle scientifique de base, le contenu de la formation contient des modules spécialisés dans les domaines suivants : la modélisation 3D, les systèmes immersifs de la réalité virtuelle, l’imagerie numérique et le développement logiciel. Les secteurs d’activité de ce diplôme concernent aussi bien la communication, le divertissement, le cinéma et les jeux vidéo que le domaine nucléaire.

Université Paul Sabatier de Toulouse : Electronique des Systèmes embarqués. Ce cursus forme des spécialistes du génie électrique et de l’électronique. Les disciplines abordées sont hautement technologies, telle par exemple la robotique, les systèmes et microsystèmes embarqués ou encore le signal imagerie. Des laboratoires de recherche en micro-nanotechnologies sont associés à cette formation (Laboratoire d’Analyse et d’Architecture des Systèmes).

Université Savoie Mont Blanc : Géosciences. Ce cursus exigeant forme aux métiers d’ingénieur géologue et environnement, géotechnicien en risques naturels et les métiers du génie civil et du bâtiment. Ce master se caractérise par un encadrement renforcé de l’étudiant. Les enseignements se déroulent par petits groupes et un accompagnement personnalisé concerne chaque profil. De nombreux stages en laboratoire ont lieu tout au long du cursus.