Les sciences de la terre vous passionnent ? Les études en géologie se déclinent en plusieurs parcours en géotechnique et géoressources. Pour une formation à l’étranger, vous avez le choix entre une grande diversité de cursus. Tour d’horizon.

La géologie, une formation pluridisciplinaire hautement scientifique

La géologie est l’étude des composantes de la Terre, des terrains, sols et sous-sols. Elle fait intervenir des domaines de connaissances variés qui vont des sciences de l’environnement à l’agriculture, en passant par le bâtiment et les ressources en eau. Autant dire qu’il s’agit d’une formation scientifique pluridisciplinaire. Les métiers de la géologie sont plus nombreux qu’on ne le croit communément. Ainsi, parmi les débouchés professionnels de cette filière, on trouve : ingénieur géologue, géotechnicien, chimiste et géochimiste, hydrogéologue, chargé d’études en ressources minérales. Les diplômés peuvent également exercer comme cadres de haut-niveau dans des entreprises de travaux publics et de BTP. Si vous étudier à l’étranger, il existe une importante offre de formation qui exige un niveau scientifique et technologique élevé.

Les formations de géologie en France

Pour des études en France, il existe une offre de formation englobant plusieurs spécialités possibles. Il s’agit pour la plupart de programmes multidisciplinaires incluant aussi bien  des matières techniques comme la géophysique que des disciplines plus généralistes comme les mathématiques ou la chimie. Voici un florilège des principaux Masters de Géologie.

Université de Franche-Comté, Besançon : Géoressources, Géorisques, Géotechnique, Parcours : Géologie Appliquée. Ce cursus forme des ingénieurs chargés d’études en géotechnique, hydrogéologie et ressources minérales. L’hydrogéologie est la science des eaux souterraines présentes dans les sous-sols et les roches. Les compétences visées concernent l’analyse et l’interprétation de données géologiques et géophysiques en rapport avec les sols, sous-sols et eaux souterraines. La dimension informatique est également présente puisqu’il s’agit de pouvoir modéliser des processus géologiques. Les enseignements contiennent des disciplines transverses, parmi les principales : la géophysique,  les mathématiques, l’hydrogéologie, la géomatique (matière combinant l’informatique aux données géographiques), les ressources minérales. Les débouchés professionnels concernent notamment le pilotage de projets dans le domaine du génie civil et de la construction.

Université de Bordeaux : Géotechnique et Géorisques. Ce parcours est labellisé Cursus Master en Ingénierie du Réseau Figure en France. Il forme des ingénieurs capables de conduire et piloter dans son ensemble un projet d’études dans le domaine de l’ingénierie géologique et géotechnique. Au terme de ce cursus, l’étudiant saura maîtriser les règles de conception et de dimensionnement des ouvrages de base en géotechnique. Il possédera aussi de solides connaissances en hydrogéologie et en gestion des eaux souterraines. Les technologies numériques sont aussi très présentes dans les enseignements. Les titulaires de ce diplôme sauront maîtriser les principales méthodes de modélisation numérique, de traitement du signal et d’analyse des données pour les appliquer à des problèmes d’ingénierie géologique. L’université de Bordeaux propose également un autre parcours en Géoressources davantage spécialisé en hydrogéologie et en ressources en eau.

Université de Lille : Géologie de l’ingénieur. Ce programme très exigeant combine des disciplines spécialisées telles la géotechnique, les sites et sols pollués, les mines, avec des matières de gestion de projets et de Droit en environnement. Les compétences visées touchent aux connaissances  théoriques et pratiques  en géoressources, géorisques et géotechnique. Il s’agira notamment de savoir réhabiliter des sites miniers, gérer les sites et sols pollués ou encore de savoir appréhender les enjeux liés  à la préservation des ressources naturelles. Parmi les enseignements, on retrouve : les ressources minérales, les pollutions et matériaux pollués, , le Génie civil et la géotechnique. Des stages professionnels de 3 à 6 mois sont obligatoires en 1ère et 2ème année de master.

Université Savoie Mont Blanc : Géosciences Appliquées à l’Ingénierie de l’Aménagement (GAIA). Ce parcours est fortement orient sur la géologie du génie civil et géotechnique. On y étudie la mécanique des sols et des roches, la résistance des matériaux, les risques naturels, la géophysique et l’hydrogéologie. L’étudiant y acquière de solides connaissances de terrain en géologie appliquée et en géomécanique. Les secteurs d’activité concernent le Bâtiment et Travaux Publics (BTP) avec des métiers tels : Ingénieur géologue-géotechnicien, hydrogéologue, conducteur de travaux.

Les études de géologie en Europe

Un peu partout en Europe, il existe de nombreuses formations de pointe en géologie. C’est particulièrement le cas pour les pays scandinaves. Ainsi, si vous souhaitez étudier en Finlande, University of Oulu propose un Master en Géologie et Ressources minérales. Il s’agit d’un programme anglophone axé sur la géologie minière. Le cursus comprend au total 22 modules dont les principaux sont : les gisements de minerais sédimentaires, la géologie structurale, la géochimie environnementale, la géométallurgie et les applications SIG (Systèmes d’informations géographiques). Il faut savoir que la Finlande et un pays très actif dans le domaine de l’industrie minière. Le secteur des minéraux constitue en effet un apport considérable de l’économie finlandaise. Cette formation proposée par l’université est donc très orientée sur la pratique et se fait en collaboration avec les principaux acteurs de l’industrie minière. Nous restons dans les pays nordiques pour cette fois-ci des études en Suède. Stockholm University propose en effet un programme anglophone de master en Paysage polaires et climat quaternaire. Les étudiants acquièrent les compétences nécessaires pour comprendre et analyser les paysages polaires et alpins. Les enseignements portent essentiellement sur les divers phénomènes du changement climatique et leurs conséquences sur les paysages glaciaires. Le fonctionnement du système climatique à l’échelle de la planète est également analysé. Parmi les principales matières au programme, on retrouve : la modélisation du climat, la paléoglaciologie, l’hydrologie et les systèmes d’information géographiques (SIG). Sachez qu’il s’agit d’un cursus d’études très pratique. La plupart des cours se déroulent sur le terrain et en laboratoire. Dernier point : Stockholm University a été classée en 1018 à la 77ème position du palmarès Shanghai des 500 meilleures universités dans le monde. Vous souhaitez suivre un programme anglophone dans un pays de l’est ? Pourquoi ne pas étudier en République Tchèque ? University of Ostrava propose un master en langue anglaise en Génie géologique. Il s’agit d’une formation d’ingénieurs en géologie appliquée. Les enseignements sont très techniques et exigent un haut-niveau scientifique. Parmi les principales disciplines au programme, on trouve : la minéralogie technique, l’exploration de forages, la géophysique appliquée et la géochimie de l’environnement. L’application des technologies informatiques et la géoinformatique sont également au programme.