scandinavieConnus comme les endroits parmi les plus agréables à vivre, les pays scandinaves attirent de plus en plus les étudiants étrangers du monde entier. En effet, chaque année, ils sont près de 30.000 étudiants à partir découvrir la qualité et l’originalité des enseignements de ces pays conjuguant excellence académique et qualité de vie.


Les universités scandinaves : l’excellence en éducation.

Avec une combinaison d’apprentissage théorique et techniques ou pratiques, les pays scandinaves proposent dans leurs établissements des cursus tournés vers les études des cas concrets. L’université d’Helsinki, en Finlande, et l’institut Karolinska, en Suède, figurent sur la liste des 100 meilleures universités au monde d’après le classement du « Times Higher Education 2013 ».

En Suède, le système éducatif encourage le concept d’« étudiant-travailleur », en proposant des programmes encourageant le travail en groupe des étudiants et leurs capacités d’innovation afin de résoudre des problèmes concrets en collaboration directe avec des entreprises et sous l’encadrement d’un enseignant. Depuis 1993, les formations dans les 60 universités et écoles en Suède ne sont plus élaborées sur le plan national mais local. Par ailleurs, un examen spécial d’entrée à l’université nommé « ESEU » s’est ajouté aux notes et à l’expérience professionnelle demandée aux candidats lors de leur admission dans l’enseignement supérieur.
Les méthodes d’enseignement suédoises, de la même manière que les méthodes d’apprentissage finlandaises, sont destinées à promouvoir l’approche de l’éducation collective. En effet, La Finlande est bien classée sur la liste des meilleurs pays qui exercent la politique de l’éducation pratique. Il existe 29 instituts d’enseignement supérieur en Finlande, c’est un très bon choix pour tout étudiant visant d’élargir ses visions sur la réalité du monde professionnel. Quant à leur politique d’évaluation, les Suédois comme les autres pays de l’Union Européenne se basent sur le système de crédits : un crédit est équivalent à une semaine d’études (soit 40 heures de cours) ce qui fait que pour réussir son diplôme un certain nombre de crédits est requis (120 points pour le Bachelor, 140 à 160 pour un Master).

De son côté, le Danemark, avec ses stratégies novatrices dans le domaine de l’éducation et dans le soutien aux étudiants, vise à produire des talents qui cherchent l’excellence et l’innovation dans tous les secteurs, tout en récompensant l’esprit d’indépendance et d’attitude proactive dans l’éducation et la vie professionnelle. Les 130 établissements d’enseignement regroupant plusieurs facultés et écoles supérieures offrent un enseignement basé sur la recherche à tous les niveaux et sanctionné par des diplômes nationaux reconnus partout dans le monde.

L’éducation en Norvège encourage le concept de l’internationalisation, elle permet une large gamme de spécialisation pour ses étudiants : en effet, les universités norvégiennes offrent des cursus à la fois pratiques et flexibles en terme des choix des cours. Le système norvégien de l’enseignement supérieur comprend 7 universités, 9 institutions universitaires spécialisés, 22 collèges universitaires, 2 collèges nationaux des arts et plusieurs institutions privés. L’université de Tromso, par exemple, qui propose des formations axées sur l’Arctique et l’étude des sociétés, est considérée comme l’université la plus au Nord du monde.

crédits : wikicommons
crédits : wikicommons

Des leaders de l’innovation :

Quel que soit la filière que vous choisissez d’étudier en Scandinavie, attendez-vous à des exigences académiques très élevées qui font de ces pays des leaders de l’innovation dans plusieurs domaines : plusieurs langages de programmation et logiciels informatiques ont été développés par des Scandinaves y compris Skype, Linux et Google Maps.
Du côté des Business School, la Stockholm School of Economics pointe 15eme dans le classement du Financial Times des grandes Business School en Europe, suivie par sa concurrente finlandaise : La Helsinki School of Economics.
La Suède excelle dans d’autres domaines scientifiques notamment la nanotechnologie, les bioénergies et l’aéronautique, en effet des établissements comme le Royal Institute of Technology(Stockholm), Chalmers University of Technology(Göteborg) ou encore la Linköping University offrent des cursus très réputés à l’échelle internationale.

Les admissions :

Chaque université est indépendante et détermine ses conditions d’admissions. En plus, quelques filières sont soumises à un numerus clausus (quota) et certaines organisent un examen d’entrée. Il est donc primordial de se renseigner sur les exigences de chaque université sur son site internet. En général, les étudiants étrangers doivent d’attester d’un très bon niveau d’anglais s’ils souhaitent faire leurs études en cette langue ( 6.5 en IELTS ou 550 au TOEFL), d’un bon niveau scolaire, un minimum de connaissances en finnois, suédois, norvégien ou en danois est souhaitable (en fonction du pays choisi). Par la suite les étudiants admis à préparer une Licence ou Master dans un de ces pays doivent suivre un cursus préparatoire en langue d’enseignement du pays choisi avant d’entamer leurs études supérieures.

A noter : L’accès des étudiants étrangers dans le domaine de la santé notamment en médecine et pharmacie est très difficile surtout en Danemark (en plus de la présélection sur dossier, les candidats pour ces filières sont souvent convoqués pour un entretien ou pour passer des tests d’admission spécifiques).

Quand appliquer ?

L’année académique en Scandinavie est divisée en deux semestres :
-Semestre d’automne (de fin août à mi-décembre).
-Semestre de printemps (du début janvier à mi-septembre).
La date limite d’admission des dossiers est le 15 mars pour le semestre d’automne et fin juin pour le semestre de printemps et  le dossier de candidature doit être envoyé au bureau des étudiants étrangers de l’université choisie.

Les demandes d’admission aux différentes adresses ci-dessous en fonction du pays d’accueil :

SuèdeDanemarkNorvègeFinlande
Swedish Council for Higher Education
Adresse : Po box 45093-se-10430 Stockholm, Sweden
0046104700300
[email protected]
L’organisme des équivalences des diplômes NARIC
Adresse : H-C.Andersen Boulevard 45.DKK-1533 Copenhague.
004533925406
Le dossier de candidature doit être envoyé au bureau des étudiants étrangers de l’université choisie.Le dossier de candidature doit être envoyé au bureau des étudiants étrangers de l’université choisie.

Frais de scolarité :

Que ce soit en Finlande ou en Norvège, les établissements d’enseignement sont financés par l’état et les études sont ainsi gratuites même pour les étudiants étrangers. Toutefois, certains programmes de formation professionnelle ainsi que certains cursus privés, peuvent être payants. La Suède et le Danemark par contre exigent des frais de scolarité aux étudiants hors de l’Union européenne allant de 77.000 dhs jusqu’à 176.000 dhs.

Coût et mode de vie nordique :

En plus d’offrir une éducation hautement qualifiée, la Scandinavie possède des qualités inégalables en termes de civisme, vie politique, et mode de vie. En effet, les Scandinaves ont adopté depuis longtemps un mode de vie assez sain : ils se déplacent à vélo, trient avec assiduité leurs déchets et font des efforts remarquables dans le domaine écologique (en Danemark par exemple, plus d’un tiers des habitants de Copenhague se déplacent chaque jour au vélo !).
Le revers de la médaille de cette qualité de vie scandinave, c’est le coût de vie élevé dans ces pays, plus particulièrement à Copenhague, ville la plus chère en Scandinavie. Pour financer votre séjour en Danemark par exemple vous pouvez prévoir entre 8000 dhs et 10700 dhs pour votre budget mensuel , l’université d’Oslo, quant à elle considère que 10300 dhs par mois est le minimum pour vivre.

Les pays scandinaves possèdent plusieurs caractéristiques en commun telles qu’une longue histoire commune, des langues similaires (sauf le finnois), le mode de vie européen, le coût de vie, etc. Toutefois, ces pays ont des spécificités qui leur sont propres aux plans académique, culturel, et politique…