Agrosciences et environnement : les formations à l’étranger

0
77

Les écosystèmes agricoles et forestiers vous passionnent ? Il existe de nombreuses formations à l’étranger dédiées au domaine des agrosciences et de l’environnement. Les débouchés professionnels de ce type d’études sont très variés. Tour d’horizon.

Les formations agrosciences en France

Si vous souhaitez étudier en France, il existe de nombreuses formations scientifiques spécialisées dans les agrosciences et l’environnement. Les débouchés professionnels de cette filière sont nombreux et tous aussi passionnants les uns que les autres. Ils permettent d’évoluer au sein d’écosystèmes agricoles et forestiers, d’exercer au sein de parcs naturels ou encore dans des cabinets d’études et d’expertise. On retrouve parmi les principaux métiers celui de Responsable technique d’une exploitation, Ingénieur-Conseiller agricole,  Sélectionneur végétal ou encore Ingénieur forestier ou Responsable Logistique en agroalimentaire. Voici ce qu’il faut savoir sur les établissements qui proposent ce cursus.

AgroParisTech– Institut des Sciences et Industries du Vivant et de l’Environnement : Agrosciences, Parcours : Ecosystèmes Agricoles et Forestiers (ECOSAF).  Ce parcours est ouvert  en Master 1 aux titulaires d’une Licence en sciences de la vie ou d’une licence en lien direct avec les écosystèmes (Géographie par exemple). Les profils formés évolueront dans la gestion de parcs naturels, dans des collectivités territoriales ou dans la gestion des forêts. Le contenu des enseignements est très diversifié et va bien au-delà des matières purement scientifiques. On retrouve ainsi en 1ère année de master les modules suivants : le perfectionnement en statistiques, le fonctionnement des systèmes agricoles, les systèmes d’information géographiques (SIG), l’anglais scientifique et l’écologie du paysage. En 2ème année de Master, un projet de mise en situation doit être réalisé par l’étudiant. Des modules de bioéconomie sont aussi au programme.

Université de Picardie Jules Verne, Amiens : Agrosciences, Environnement, Territoires, Paysage, Forêt, Parcours : Ecologie-Biodiversité. Cette formation permet d’acquérir une expertise environnementale en écologie, agroécologie, aménagement et gestion durable des territoires. Les enseignements sont fortement orientés sur l’agriculture biologique et le développement durable. Les étudiants y analysent notamment les effets de l’anthropisation sur la biodiversité, soit le processus par lequel les activités humaines modifient et affectent l’environnement naturel : déforestation, urbanisation, élevage intensif, etc. Les débouchés professionnels concernent les métiers relatifs à la gestion des milieux naturels : écologue, cadre technique, chargé d’étude en écologie et environnement, gestionnaire de parcs naturels.

Université de Caen Normandie : Gestion et Valorisation agri-environnementales (GVA). Ce parcours se caractérise par une double spécialité en écologie appliquée d’une part (analyse structurale et fonctionnelle, gestion, réhabilitation d’écosystèmes et paysages) et en agronomie générale d’autre part (structure et fonctionnement des exploitations agricoles, implication sur la gestion durable des écosystèmes et paysages). Deux stages de deux et six mois sont obligatoires aux 2ème et 4ème semestres du master. Des travaux pratiques sur le terrain sont prévus dans le cursus en 1ère année. Parmi les principaux enseignements, on retrouve : la biologie du littoral, l’agroécologie, l’écophysiologie ainsi que des options possibles en faune sauvage et domestique.

Université Savoie Mont Blanc : Sciences de l’environnement appliquées à la montagne. Cette formation est centrée sur l’écologie du milieu montagnard. Il s’agit d’un parcours pluridisciplinaire mobilisant des matières aussi bien en chimie de l’environnement qu’en biologie, géographie, écologie et géologie. Les enseignements proposent une analyse des écosystèmes d’altitude (écosystème des biotopes et biocénoses). L’objectif est de former des profils ayant les compétences pour gérer les problématiques environnementales des milieux de montagnes.

Université d’Orléans : Forêt et Mobilisation des Bois (FMB). Ce parcours forme des profils ayant les compétences pour optimiser la récolte et la sortie des bois de forêts. Les étudiants acquièrent une solide culture générale sur la structure et le fonctionnement des écosystèmes terrestres, en particulier forestiers et agricoles. Les enseignements portent sur la gestion des ressources biologiques et des écosystèmes terrestres en prenant en considération la préservation de l’environnement et de la biodiversité. Parmi les matières au programme, on retrouve : l’écologie du paysage, l’école de terrain, la desserte forestière, la biostatistique et la qualité et classement bois. Un stage en entreprise est obligatoire au cours du cursus.

Les formations Agrosciences en Europe : Espagne, République Tchèque, Suède

Il existe de nombreuses possibilités en Europe pour des études d’agrosciences. Ainsi, en Suède, Umea University propose un Master en Biotechnologie végétale et forestière. Les enseignements de ce cursus sont orientés vers des connaissances à la fois théoriques et pratiques sur la physiologie des plantes, la biologie moléculaire et cellulaire, la biotechnologie et la génomique fonctionnelle. Les aspects juridiques et éthiques de la biotechnologie sont également au programme. Ce master en intégralement en langue anglaise. On retrouve parmi les principales matières étudiées : la biologie et biotechnologie dans les systèmes de production forestière, la croissance et le développement des plantes, la biotechnologie végétale et la sélection moléculaire. Si l’on passe à l’Europe de l’Est pour des études en République Tchèque, on trouve Mendel University in Brno qui possède une excellente Faculté de Foresterie et de Technologie du Bois. L’établissement propose un Master en Foresterie Européenne en anglais. Le programme forme des profils de cadres supérieurs ayant les compétences pour exercer des postes de direction dans les organisations forestières européennes et internationales. Les étudiants y apprennent la gestion de projets forestiers en prenant en compte l’ensemble des paramètres à la fois économiques, techniques et biologiques.  C’est donc une formation pluridisciplinaire qui analyse la gestion forestière dans sa globalité. L’aquaculture vous intéresse ? Vous souhaitez vous orienter vers l’élevage commercial de poissons en eau douce ? Si vous voulez étudier en Espagne, l’Université de La Corogne offre la possibilité d’un Master en aquaculture. Ce programme en anglais fournit aux étudiants les compétences nécessaires pour pouvoir mener à bien des recherches dans les domaines en  lien avec l’aquaculture (océanographie, climat). La structure de ce master se divise en trois catégories d’enseignement :

Les enseignements de base : biologie des animaux d’aquaculture cultivables, immunologie, biologie des algues, qualité de l’eau et des installations, physiologie des animaux d’aquaculture.

Les enseignements de production aquacole : culture de macroalgues, culture des mollusques, aquaculture, maladies du poisson, marées toxiques.

Les enseignements de biotechnologie en aquaculture : génétique de la population, Qualité, amélioration et transformation des produits dérivés de l’aquaculture, applications biotechnologiques en aquaculture.

Pour une formation en Espagne, vous pouvez aussi opter pour l’Université Jaume I située à Castello de la Plana. L’établissement propose un programme en espagnol en Protection Intégrée des Cultures. Les enseignements de ce cursus portent essentiellement sur le contrôle des parasites, des maladies et des mauvaises herbes. Les étudiants acquièrent les compétences pour appliquer des méthodes biotechnologiques permettant de préserver l’environnement agricole mais aussi la santé des hommes. Les techniques d’investigation scientifique les plus performantes sont enseignées dans ce master.

Pour vos études à l’étranger, La Factory, cabinet de conseil pédagogique, vous accompagne durant l’ensemble de votre projet d’études, depuis le choix de la filière et de l’établissement jusqu’à votre installation dans le pays d’études en passant par les démarches d’obtention du visa étudiant.