Les études de géographie abordent des domaines de connaissances variés qui vont de l’aménagement du territoire aux changements climatiques. Pour une formation à l’étranger, vous avez le choix entre plusieurs cursus pluridisciplinaires. Zoom.

Quels sont les métiers de la géographie ?

Les études de géographie mènent à des métiers beaucoup plus variés qu’on ne le croit communément. Les principaux domaines concernent l’aménagement du territoire, le développement local, l’environnement, la géomatique et la cartographie. Parmi les débouchés professionnels, on retrouve  le cartographe urbaniste, le chargé de mission eau et risque, l’agent de développement local, l’expert en  géographie numérique ou encore le paysagiste. D’une façon générale, les outils informatiques sont très présents dans ces métiers, particulièrement à travers l’utilisation des SIG (Systèmes d’information géographique). Si vous souhaitez étudier en France, il existe de nombreuses possibilités de masters en géographie.

Les masters de géographie en France

Université de Lille : Géographie-Parcours : Géographie, Environnement, Territoires. Ce parcours forme des spécialistes ayant les compétences et outils afin d’adapter les territoires aux changements environnementaux et démographiques actuels. La pédagogie est interactive avec une part importante de travail en atelier dans le but de pouvoir monter des projets. Au terme du cursus, les étudiants doivent pouvoir réaliser des relevés terrain et collecter des données alphanumériques et graphiques. Il s’agit ainsi d’identifier et interpréter les données et caractéristiques géographiques et analyser les résultats.

Université Savoie Mont Blanc : Géographies, espaces Homme-environnement, ressources (GEOSPHERES). Ce parcours est orienté sur les géosystèmes qui sont confrontés aux enjeux environnementaux et socio-économiques dans des contextes de changements climatique et économique. L’étude des nouveaux outils de diagnostic et d’expertise environnementale sont très présents dans ce parcours. L’objectif est de former des cadres de l’ingénierie environnementale et territoriale capables d’études de terrain concrètes sur des sujets tels les ressources en eau, les paysages ou l’impact du tourisme de masse sur les sites naturels.

Université Paris Est Marne-la-Vallée : Espaces, Sociétés, Territoires : il s’agit d’un master fortement orienté sur la géographie sociale. Pour les étudiants, il s’agit de pouvoir  analyser, comprendre et élucider des problèmes relatifs à la dimension spatiale de questions sociales, culturelles et politiques. On y acquière aussi les compétences permettant de développer un savoir-faire d’investigation sur le terrain. Parmi les débouchés professionnels, on retrouve : Chargé de projet auprès d’ONG, associations ou bureaux d’études, Chargé de projet ou d’étude en aménagement du territoire,  Chargé de mission auprès d’institutions publiques (collectivités territoriales, ministères, organisations intergouvernementales), Responsable de projet SIG, cartographie, développement territorial.

 

Université d’Avignon : Géographie, Aménagement, Environnement et Développement- Parcours : Géomatique et Conduite de projets territoriaux : les étudiants acquièrent les outils d’aide à la décision pour la conduite de projets territoriaux. Pour ce faire, plusieurs compétences sont combinées entre elles, parmi lesquelles : La conception et exploitation de bases de données, notamment les bases de données géoréférencées, le traitement statistique de données géographiques, les représentations graphiques issues de la cartographie automatique et des Systèmes d’Information Géographique (SIG). En outre, on y apprend aussi les outils géographiques de communication et d’aide à la décision : SIG-Web, cartographie animée, modélisation graphique.

Université de Caen Normandie : Géographie-Parcours : Ruralités en transition : ce cursus est orienté vers les domaines de l’aménagement des territoires et du diagnostic territorial. Il s’agit de former des spécialistes en ingénierie tournée vers  les espaces ruraux en transition. Au programme des enseignements : méthodologie des études en géographie, dispositifs d l’aménagement, outils de diagnostic, urbanisme et géomatique. Sachez que ce parcours est très axé sur la pratique avec de nombreux projets tutorés, stades de terrain et mises en situation professionnelle.

Les études de géographie en Europe : République Tchèque, Finlande…

Pour des études à l’étranger, vous avez le choix entre de nombreux cursus de masters de géographie en Europe. Pour une formation en Suède, la Faculté des sciences et technologies de Umea University propose un master de géo-écologie en langue anglaise. La géo-écologie est un domaine assez nouveau qui combine écologie et géosciences. Au cours de ce cursus très intéressant, les étudiants acquièrent des connaissances sur les processus naturels de la Terre, le changement climatique et les effets de l’impact anthropique, tels que l’utilisation de ressources chimiques et la pollution qui en résulte. Le programma est très orienté sur la pratique avec plusieurs modules de méthodes de terrain en géo-écologie. Les SIG, systèmes d’information géographique, sont également présents dans les enseignements. Parmi les matières principales, on retrouve la géographie physique, les méthodes de terrain avancées en géo-écologie ainsi que des cours d’écologie aquatique ou écologie forestière. Si l’on reste en Scandinavie, particulièrement pour des études en Finlande, University of Oulu possède dans son offre de formation un master en Ressources Minérales et Exploitation Durable. Là aussi, il s’agit d’un programme en anglais qui combine des modules de géographie avec des matières de géologie. Les enseignements sont hautement techniques ; en effet parmi les principaux enseignements, on retrouve des cours sur les gisements de minerais sédimentaires magmatiques, les hydrothermaux, la géologie structurale, la géologie minière, la géométallurgie et les méthodes d’échantillonnage. La géochimie environnementale est également au programme, preuve que ce master est vraiment interdisciplinaire. Si les pays de l’Est vous attirent et que vous souhaitez étudier en République Tchèque, il se trouve à Prague l’Université Tchèque des Sciences de la vie qui propose un master en Géosciences de l’environnement. Il s’agit d’un enseignement en langue anglaise basé sur une approche multidisciplinaire regroupant sciences de l’environnement, géographie et sciences dures. Au programme : la compréhension du comportement des polluants, l’évolution des écosystèmes dans l’histoire de la Terre ou encore la géochimie de l’environnement. Bref, mieux vaut être un solide profil scientifique pour aborder ce parcours.  Restons dans les Balkans, plus précisément pour des études en Bulgarie. En effet, si les volcans et les tremblements de terre vous passionnent, l’Université Polytechnique Européenne de Bucarest possède un master en Génie sismique. Les étudiants y acquièrent des compétences approfondies dans le domaine de la sécurité antisismique des bâtiments et des installations. Les profils formés sont de véritables spécialistes dans les domaines de la géophysique et de l’ingénierie sismique. Ils seront capable d’évaluer, prévoir et réduire les risques de tremblement de terre. Parmi les enseignements d ce programme en anglais : matières de mécanique, informatique, construction et aspects géographiques, évaluation du risque sismique. Cela vous fait-il trembler… ?