La Scandinavie attire de plus en plus d’étudiants internationaux. De nombreuses raisons contribuent à cet engouement : formations de pointe, qualité de vie, cursus en anglais. Zoom sur des destinations de choix pour études à l’étranger.

Des centaines de cursus anglophones

Si au sens strict du terme la péninsule scandinave ne comprend que la Suède et la Norvège, nous parlerons cependant ici de l’ensemble des pays nordiques au sens large. Premier élément : la qualité de vie dans ces pays est parmi les meilleures au monde. Le développement durable, le recyclage et l’hygiène ne sont pas de vains mots en ces pays. Concernant l’enseignement, les diplômes délivrés sont calqués sur le système européen LMD (Licence ou Bachelor, Master, Doctorat). La plupart des universités publiques scandinaves proposent des cursus en anglais dans des formations de pointe telles la bioingénierie ou l’informatique. Ainsi, le Danemark propose plus de 500 cursus anglophones pour les étudiants internationaux. Pour les étudiants étrangers, l’admission à ces programmes est soumise à une certification de test de langue anglaise IELTS ou TOEFL.  Attention cependant, si l’enseignement est gratuit dans les universités publiques, cela ne concerne pas les étudiants non-européens. Voici un panorama de quelques établissements qui proposent des cursus anglophones.

Des filières d’études à la pointe de la technologie

En Norvège, l’université d’Oslo propose 60 programmes en anglais. Des filières scientifiques et technologies de pointe font partie de l’offre de formation. Parmi les cursus de choix : Sciences des données-Science computationnelle-Biodiversité-Géosciences-Gestion de la santé. Les inscriptions s’effectuent directement auprès de l’établissement norvégien. Si l’on passe au pays voisin de la Suède, l’université de Malmö possède 25 programmes en langue anglaise. Des formations insolites sont proposées aux étudiants. A l’image du Bachelor en Design d’interaction, un cursus issu des dernières innovations en matière de technologies interactives. Vous trouverez une information détaillée de l’ensemble des cursus sur le site de l’université suédoise. L’ensemble des procédures d’inscriptions en Suède se déroulent sur la plateforme en ligne University Admissions in Sweden. La Finlande quant à elle possède une prestigieuse institution peu connue du grand public ; il s’agit de l’université d’Helsinki. Elle fait partie du Top 20 des meilleures universités en Europe et possède une offre de formation en masters internationaux des plus innovantes. Vous évoluerez dans un établissement à la pointe de la recherche à l’international. En effet, 20% des enseignants et chercheurs proviennent d’un autre pays que la Finlande. L’université propose 33 programmes de masters internationaux en anglais. Pour cette année, la période de candidature à des cursus va du 3 décembre 2018 au 11 janvier 2019. Les démarches à effectuer sont précisées sur ce lien. Parmi les programmes, citons les Sciences de l’environnement et sciences de la vie ainsi que l’agriculture et la foresterie. Concernant les frais de scolarité, ils se situent entre 4000 et 10 000 euros pour un Bachelor et jusqu’à 20 000 euros pour un Master. L’excellence a un prix… Sachez seulement que la Finlande est régulièrement notée comme ayant l’un des meilleurs systèmes éducatif au monde.

Au Danemark, l’université de Copenhague propose également un large choix de formations en anglais. Des filières de haut-niveau y sont disponibles. Parmi les programmes : les études alimentaires intégrées (il s’agit d’un nouveau programme qui s’intéresse aux problèmes d’obésité), les Mathématiques actuaires, la Bio-informatique ou encore l’Economie de l’environnement et des ressources naturelles. Sachez que l’établissement offre également des programmes d’été d’une durée qui varie de quelques jours à plusieurs semaines. Enfin, concernant le coût de la vie en Scandinavie, il est assez élevé. A titre d’exemple, il faut compter au minimum 500 euros pour une chambre en colocation. Mais la destination vaut le détour.