Vous souhaitez partir étudier en Espagne et le domaine de la santé vous attire. Sachez que l’Université Européenne de Madrid propose un cursus unique en son genre en Audiologie et prothèses.

L’audiologie, un domaine porteur des sciences paramédicales

Qu’est-ce que l’audiologie ? Il s’agit d’une filière paramédicale appartenant au domaine de la santé. Cette science étudie les troubles de l’audition et particulièrement les phénomènes en rapport avec l’oreille interne. Elle s’intéresse également aux conséquences du bruit et des nuisances sonores sur l’ouïe. Cette discipline est en pleine expansion et de nombreux emplois sont à pourvoir, en raison notamment du vieillissement de la population, y compris au Maroc où la demande est très grande. Si la langue de Cervantès n’a pas de secret pour vous et que vous souhaitez étudier en Espagne, sachez que l’Université Européenne de Madrid propose un parcours insolite intitulé « Technicien supérieur en audiologie et prothèses (Audioprothèse) ».

>> Lire également : Etudes de Médecine dentaire en Espagne : l’Université Européenne de Madrid

Audioprothésiste, une formation de pointe en Espagne

L’audioprothésiste est chargé de corriger une insuffisance ou une déficience auditive des patients sur prescription d’un ORL. Il a aussi la charge de concevoir les appareils pour l’oreille après avoir évalué le degré de surdité. Ce métier englobe un volet commercial développé car le patient est également un client. Une des offre de formation les plus intéressantes en ce domaine est incontestablement celle de l’université européenne de Madrid. Le premier point insolite est que, bien qu’il s’agisse d’une université, il s’agit d’une formation professionnelle, d’une durée de 2 ans. L’enseignement est en langue espagnole, l’examen de la Selectividad est donc indispensable pour les étudiants étrangers. Concernant le contenu de la formation, il faut déjà savoir que l’université espagnole dispose d’infrastructures et laboratoires issues des dernières technologies et parmi les toutes meilleures d’Europe. Des simulations en laboratoire sont régulièrement réalisées par les étudiants. Pour les cours, le rythme de travail est intensif puisqu’au total ce sont 2000 heures de cours qui sont réparties sur les deux années de formation. De plus, vous avez même la possibilité de  compléter votre formation avec le Diplôme en Initiation à la langue des signes espagnole. Il s’agit d’un parcours d’une durée de 40 heures qui permet d’acquérir acquerrez les outils nécessaires afin de pouvoir exercer de manière complète le futur métier d’audioprothésiste.

Des enseignements variés, depuis l’audition jusqu’à l’entrepreneuriat

Le contenu des enseignements combine en effet des disciplines scientifiques et techniques avec des modules d’entrepreneuriat et de management même.

Les enseignements pour devenir audioprothésiste

1ère année :

Acoustique et éléments de protection sonore. L’acoustique est la science des sons. Ses thématiques concernent les sons et ultrasons mais aussi les problématiques de bruit.

Caractéristiques anatomiques et sensorielles auditives. Il s’agit d’analyser les mécanismes qui permettent de comprendre comment fonctionne l’audition : l’oreille externe, l’oreille moyenne et l’oreille interne. Ce module consacre une large part à l’analyse des vibrations du tympan.

Élaboration de moules et de protecteurs auditifs. Il s’agit d’apprendre à réaliser un moulage du conduit auditif, afin que le moule s’ajuste parfaitement à l’anatomie du patient.

Audition et communication verbale. La déficience auditive permanente limite considérablement la parole et le développement du langage, notamment chez l’enfant. La thérapie auditive verbale vise précisément à améliorer les capacités du langage oral. C’est l’objectif de ce module.

2ème année :

Choix et adaptation de prothèses auditives. Il s’agit d’apprendre à prendre en compte les nombreux facteurs pour choisir un appareil auditif : la nature et le degré de la perte auditive, les souhaits d’esthétique et de confort, la taille et la forme des conduits, entre autres critères.

Prise en charge de l’hypoacousie. Il s’agit de proposer des solutions pour remédier à la diminution de l’acuité auditive. L’hypoacousie est un type de surdité, c’est-à-dire un trouble affectant la perception des sons. Elle est caractérisée par une baisse auditive partielle et non pas totale.

Entreprise et initiative entrepreneuriale. Il s’agit de conférer à l’étudiant les outils de gestion et de management afin qu’il puisse exercer en libéral.

Des métiers variés

Cette formations d’audioprothésiste  débouche sur des métiers plus variés qu’on ne le croit grâce à la richesse de ses enseignements. Citons parmi les principaux métiers :

  • Technicien supérieur en appareil auditif.
  • Technicien audioprothésiste spécialiste.
  • Assistant technique de prothèses auditives.
  • Technicien commercial en systèmes d’évaluation audiologique et protection auditive.
  • Audiométriste.
  • Technicien en élaboration de matériel audioprothétique.

A l’issue de ces deux années, vous acquerrez les dernières techniques et connaissances demandées par le secteur grâce à une équipe de professeurs et de spécialistes possédant une riche expérience à la fois professionnelle et dans l’enseignement.  Une fois le diplôme de Technicien supérieur en Audiologie et prothèses obtenu, vous pourrez continuer vos études en effectuant une licence. Concernant les modalités d’admission, les candidats doivent effectuer plusieurs tests de langue et de motivation. Ces tests peuvent se faire en ligne. Pour davantage d’informations, cliquez ici.