L

’examen du baccalauréat approche dans une ambiance incertaine en raison du confinement imposé par la propagation de la pandémie du Coronavirus. Dans quelles conditions va se dérouler le bac ? Pour les lycées en France, mais aussi un peu partout dans les pays étrangers, les règles du jeu changent.

En France, la quasi-totalité des épreuves annulées

En France, pour cause de propagation de la pandémie du Coronavirus, toutes les épreuves du baccalauréat et du brevet ont été annulées en-dehors de l’oral de français de première qui demeure. Toutes les matières seront notées en contrôle continu. La décision est officielle depuis le vendredi 03 avril. L’année scolaire se terminera le 04 juillet de manière à permettre aux élèves de travailler pendant tout le mois de juin. Pour les élèves de 3e, de 1re et de terminale concernés par les examens de fin d’année, les notes seront calculées à partir de celles des trois trimestres de l’année en cours, sauf celles obtenues pendant la période de confinement. Les appréciations des bulletins seront aussi prises en compte, par des jurys d’examen qui ajusteront les notes des candidats en fonction de leur année. Enfin, dernier paramètre : le calcul de notes sera pondéré par les coefficients habituels. Pendant toute cette période, une continuité pédagogique sera assurée par les professeurs par le biais d’une plateforme dédiée de cours en ligne intitulée Ma classe à la maison. Les informations et les consignes concernant le travail que doit faire l’enfant enfant sont envoyées par les professeurs de la classe  courrier, courriel ou sur la plateforme « Ma classe à la maison ». En outre, les parents peuvent aussi ouvrir un compte pour se tenir informé du travail et devoirs que doit effectuer son enfant. Il est prévu une réouverture progressive des écoles françaises à partir du 11 mai 2020.

Aux Pays-Bas, annulation des examens centraux de fin d’études

Les élèves des Pays-Bas ne passeront pas les examens centraux de fin d’études, l’équivalent du Baccalauréat. Là aussi, la validation du diplôme passera par le moyen des notes du contrôle continu. Rappelons que les Pays-Bas ont instauré la politique de la distanciation sociale  pour lutter contre le covid-19 (garder un minimum de 1,5 mètre de distance avec l’autre, éviter les regroupements…) mais n’ont pas instauré le confinement total comme en France. En Hollande, les établissements scolaires sont fermés depuis le 16 mars. Comme ailleurs en Europe, le travail à domicile des élèves s’organise avec les enseignants pour des cours à distance. Les établissements auront jusqu’au début du mois de juin pour faire passer aux élèves par visioconférence le reste des examens encore prévus et comptant pour les notes obtenues durant l’année scolaire. Dans la Belgique voisine, toutes les épreuves organisées aux Jurys sont suspendues jusqu’au 17 avril 2020. Les Jurys forment une filière alternative pour accéder à un diplôme pour les étudiants qui ne trouvent pas leur place dans un parcours scolaire “classique”, ou qui ont dû interrompre celui-ci.

En Espagne, les examens d’entrée à l’université ajournées

En Espagne, le test évaluation du baccalauréat pour l’accès à l’université (EBAU anciennement Selectividad) est retardé de plusieurs semaines et se tiendra entre le 22 juin et le 22 juillet. Les modalités d’examen n’ont pas encore été déterminées précisément.

En Chine, des épreuves du baccalauréat en été

En Chine, d’où est partie la propagation du virus Covid-19, les épreuves du baccalauréat, le « Gaokao » ou concours d’entrée aux universités chinoises, commenceront le 07 juillet 2020. Quant aux lycées de la province de Hubei au centre du pays, d’où est partie l’épidémie, ils rouvriront le 06 mai pour les élèves de Terminale. Rappelons que les écoles et universités chinoises avaient été fermées depuis la fin du mois de janvier. Il faut également savoir que le baccalauréat chinois donne accès directement à de plus en plus d’universités occidentales. Par exemple, beaucoup d’universités canadiennes acceptent les bacheliers chinois sans leur imposer le test d’entrée du Scholastic Assessment Test.

En Allemagne, les élèves ont commencé à passer leur bac

Tous les élèves européens ne sont pas logés à la même enseigne. Si les jeunes français échappent à l’examen du bac ; tel n’est pas le cas en Allemagne où les élèves ont commencé le mardi 21 avril 2020 les épreuves du baccalauréat, l’Abitur et cela malgré le Covid-19. Il faut dire que les choses n’ont pas été faciles : après des semaines de débats, les ministres de l’Éducation des 16 Länder allemands (états fédérés ou régions si vous préférez) ont fini par décider d’une seule voix que l’Abitur (le bac allemand) ne serait ni reporté ni annulé. Au niveau de l’organisation et de la logistique, voici comment les épreuves se dérouleront : chaque salle de cours accueillera un maximum de huit élèves et un prof. Les tables ont été disposées en diagonale de manière à respecter la distance physique sanitaire entre les élèves. Si le port du masque est facultatif, il sera interdit de se prêter un stylo ou tout autre matériel et chacun emportera son propre sac-poubelle.

Au Maroc, les épreuves du baccalauréat sont maintenues

Enfin, terminons ce tout d’horizon par le Maroc les épreuves du baccalauréat sont maintenues. La date de la première session du Bac 2020 au Maroc aura lieu les 04, 05, 06 et 08 juin 2020 et la deuxième session du bac aura lieu les 02, 03, 04 et 06 juillet 2020. Le ministère de l’Education nationale a envoyé les documents encadrant les épreuves du baccalauréat à tous les candidats marocains. Ces documents, envoyés sur l’adresse mail “[email protected] des candidats, comprennent un guide pour la session de 2020, la décision relative à l’organisation de l’examen national unifié du baccalauréat et aussi un lien pour l’accès au dossier des cadres référentiels de toutes les épreuves. Des informations sur l’enseignement à distance sont également contenues dans ce guide.