Étudier en Chine

Pays le plus peuplé de la planète, la Chine compte plus de 2000 établissements d’enseignement supérieur. Fort de son essor économique fulgurant, le pays a développé une véritable politique d’attractivité en matière d’éducation.

Pour preuve, les plus grandes universités comme Shangai ou Beida ont mis en place des facultés destinées spécifiquement aux étudiants étrangers pour qu’ils y apprennent la langue. Connues sous le nom de “facultés des échanges internationaux” ou “centres internationaux culturels et linguistiques”, elles regroupent des étudiants de toutes les nationalités autour de programmes spécifiques.

Vous pouvez également suivre un cursus en anglais. Autre possibilité pour préparer son départ : depuis quelques années, des Instituts de langue chinoise commencent à s’installer au Maroc.

Le système d’enseignement chinois

La Chine comprend plus d’un millier d’établissements d’enseignement supérieur, dont 316 universités nationales et provinciales. En 1996, le Gouvernement central et le Ministère de l’Education ont mené une grande réforme dans le but de réorganiser les universités.

Celles-ci ont des statuts variés : certaines sont sous l’autorité directe de la Commission d’Enseignement d’Etat, d’autres dépendent de différents ministères ou commissions, d’autres encore relèvent de la compétence des provinces, régions autonomes et municipalités ; enfin certaines sont des universités privées.

Les formations qu’elles dispensent sont variées allant des études de type undergraduate (1er cycle) au graduate (en 2ème et 3ème cycle), mais il existe aussi des programmes spéciaux en 2 ou 3 ans.

L’enseignement supérieur chinois se répartit en :

  • formations professionnelles (2ans) : diplôme Dazhuan bac+2
  • formations générales professionnalisantes (3 ans) : diplôme Dazhuan bac+3
  • formations générales qui correspondent au système anglo-saxon undergraduate (4 ans) : diplôme du Benke équivalent à la Licence
  • Formations post-Benke : diplôme du Suoshi, équivalent du Master
  • Doctorat, diplôme Boshi

Les universités les plus importantes sont les suivantes :

  • Université de Pékin : Toutes filières
  • Université de Qinhua : Sciences de l’ingénieur
  • Université Normale de Pékin : Formation des enseignants
  • Université Agricole de Chine : Agriculture
  • Université Géologique de Chine : Géologie
  • Université de Pékin d’éducation physique – Education Physique
  • Université Médicale de Chine (Liaoning) – Médecine
  • Université de Droit de Chine- Droit.

Notez que  certaines universités dispensent des cours de langue et de civilisation chinoise pendant l’été pour les étudiants étrangers. Cette méthode leur permet de mieux connaître le pays et de mieux préparer leur intégration dans le cursus universitaire.

Langue d’enseignement

Pour suivre des études supérieures en Chine, les étudiants doivent passer le  test de langue HSK. Celui-ci est organisé par les universités d’accueil et demande un à deux années d’apprentissage du chinois selon la filière souhaitée.

Certains cycles peuvent par ailleurs être entièrement dispensés en Anglais. Les intéressés peuvent ainsi demander à suivre un cursus doctoral, un Master, ou un programme d’études avancées entièrement en Anglais.

Les bourses

Le China Scholarship Council (CSC) est la Commission d’Etat pour l’Education de Chine (SEDC). Il estchargé des demandes de bourses d’études octroyées par le Gouvernement chinois aux étrangers. Il existe différents types de bourses selon le niveau universitaire. Sachez aussi qu’il y a des bourses HSK offertes aux étudiants ayant obtenu un score excellent au test de langue chinois HSK.