Le monde de l’entreprise vous attire ? Alors peut-être que vous serez intéressé par la fonction de l’audit organisationnel. Il s’agit dʹune méthode d’analyse conçue pour optimiser les performances de travail de façon intelligente.

Forces et faiblesses de l’entreprise

Dans le monde de l’entreprise, l’audit organisationnel a une fonction cruciale dans le management stratégique. C’est une méthode d’analyse des forces et des faiblesses d’une entreprise dans tous ses aspects : taille de la société, répartition du travail, circuit d’information et de communication, nombre de niveaux hiérarchiques, procédures et règles pour faire fonctionner les activités, etc. L’audit organisationnel met en avant les points forts et les points qui demandent à être améliorés au sein d’une entreprise afin d’évoluer vers davantage d’optimisation et de performance. L’audit organisationnel est très utilisé dans les grandes entreprises pour analyser les procédures de fonctionnement et remédier aux dysfonctionnements. Il s’agit d’identifier les points qui peuvent être supprimés, ajoutés ou modifiés pour alléger la structure, réduire le temps de réaction, afin d’augmenter la productivité. C’est particulièrement le cas lorsqu’une entreprise rencontre des problèmes d’efficacité, de productivité ou lorsqu’elle doit se restructurer profondément. L’audit organisationnel est effectué en fonction des besoins et demandes de l’entreprise. La démarche de l’auditeur est mise en place avec la direction de l’entreprise. L’auditeur est en général extérieur à la structure de sorte à avoir un regard neutre et complet sur l’ensemble de l’organisation. Il s’agit, en principe, d’un consultant en gestion des ressources humaines.

Lire également : Étudiants et entrepreneurs : un pari réussi

Les masters en audit organisationnel

Pour desétudes en France, il existe de nombreux masters en audit organisationnel. A commencer par l’université Aix Marseille qui propose un master en contrôle de gestion et audit organisationnel. Ce cursus confère aux étudiants les compétences pour exercer une fonction d’encadrement dans le domaine du contrôle de gestion, du contrôle, du conseil ou de l’audit interne ou externe dans les secteurs suivants : les institutions financières comme les banques d’affaires, ou les départements spécialisé en analyse sectorielle, les entreprises et sociétés de conseils (sociétés de capital-risque et cabinets de conseils et d’audit) ; les groupes industriels (départements de contrôle de gestion, audit et planification stratégique). Au programme des enseignements : comptabilité,finance et stratégie d’entreprise. En 2eme année, un seul parcours est proposé : le parcours « contrôle audit conseil » qui est centré sur l’audit, le contrôle et le conseil. Au niveau de l’insertion professionnelle, on trouve parmi les principaux débouchés consultant en organisation et management,  contrôleur de gestion, auditeur interne/externe, cadre financier.

A l’université de Haute Alsace Mulhouse, on propose un master en contrôle de gestion orienté sur les fonctions managériales. Les compétences acquises ont pour objectif :

  • l’amélioration du pilotage des organisations et de la compétitivité
  • l’optimisation des performances économiques, opérationnelles et fonctionnelles
  • la réduction des coûts
  • l’amélioration de la performance sociale
  • la prévision précise de l’activité

Si l’on passe à l’université de Lorraine, on trouve dans l’offre de formation de l’établissement le Master spécialisé « Contrôle de Gestion et Audit ». Il a pour objectif de préparer les étudiants à intégrer la vision stratégique de l’entreprise et à assumer, dans un contexte international, les missions-clés relatives aux fonctions suivantes : pilotage des centres de responsabilité, gestion des coûts et des performances, management des investissements et des financements, maîtrise de l’information comptable et financière. Le Master Contrôle de Gestion et Audit prépare aux métiers de l’Audit, de Contrôleur de gestion et de Conseil. Au sein des entreprises, les niveaux de responsabilité s’étalent du poste d’assistant junior à celui de directeur financier et directeur administratif et financier. Enfin, terminons par l’université Jean Moulin Lyon 3qui propose un master en audit interne et contrôle de gestion. Ce cursus vise à former des  professionnels du contrôle de gestion et de l’audit interne, pour des débouchés dans tous les secteurs d’activité (industries et services) et tous les types d’entreprises privées ou publiques. Les compétences développées concernent principalement, dʹune part les techniques du contrôle de gestion : mise en place des systèmes de pilotage, élaboration des outils de mesure et de maîtrise des performances, élaboration et pilotage du processus budgétaire, consolidation des données, analyse et reporting, contrôle des clôtures comptables, mise en place et l’optimisation du système d’information, et d’autre part les méthodes de l’audit interne (mise en place et amélioration des systèmes de contrôle interne et de gestion des risques, définition du plan d’audit et des grandes orientations, réalisation de missions d’audit, identification et préconisation de pistes d’amélioration…).