Les études d’architecture vous attirent ? En France, il existe l’Ecole nationale supérieure d’architecture-ENSA présente sur 23 campus à travers l’hexagone. Quel profil correspond à ce type de cursus ? Y a-t-il des spécialités en ce domaine ? Zoom sur des études à l’étranger passionnantes. 

  • Architecture, des études mal connues

Les études d’architecture conviennent aux profils scientifiques et créatifs à la recherche d’un cursus pluridisciplinaire. Tous les types de profils ont leur chance, les néobacheliers comme les étudiants en réorientation. En France, les formations en architecture sont accessibles dès le bac. Le premier cycle dure trois ans et permet d’obtenir un diplôme d’études en architecture (DEEA), comme une licence. Les étudiants se spécialisent les deux années suivantes en vue de décrocher un diplôme d’Etat d’architecte (DEA), de grade master. Les premières années sont consacrées à l’observation et la réalisation de dessins techniques puis on passe sur les logiciels et au fur et à mesure, on crée un projet architectural. Après les cinq années d’études, il est possible d’opter pour une sixième année afin d’obtenir l’habilitation à l’exercice de la maîtrise d’œuvre en son nom propre (HMONP) qui permet de s’inscrire à l’ordre des architectes

  • Une multitude de spécialités et de vocations en architecture

Plusieurs autres spécialisations existent et vous permettent de toucher à une variété de sujets et de métiers. D’abord, la recherche : le doctorat est accessible en trois ans (bac+8), après le DEA. Deux autres diplômes en un ou deux ans peuvent aussi valoriser votre cursus post-bac+5 : les diplômes de spécialisation et d’approfondissement en architecture (DSA) avec quatre mentions (projet urbain maîtrise d’ouvrage, risques majeurs, patrimoine) ou les diplômes propres aux écoles d’architecture (DPEA) pour se spécialiser en design, scénographie, construction parasismique, architecture navale ou architecture et philosophie. Enfin, des double-cursus, en sept ans minimum, permettent d’obtenir à la fois un diplôme d’architecte et d’ingénieur. Dans certaines écoles, il est aussi envisageable de suivre un cursus d’architecte-manager ou de s’orienter vers des études de paysagiste.

S’il y a des cours théoriques autour de la construction, de l’histoire, de la sociologie, des cours d’anglais… le cursus d’architecte est surtout axé sur le projet, décisif pour valider son année. Les étudiants doivent réaliser des projets en quelques jours ou plusieurs mois. Leur emploi du temps s’accorde tout à fait avec cette autonomie. Souvent, les étudiants ont donc un ou deux jours de libre en semaine pendant lesquels ils peuvent se consacrer à leur projet. Parfois on est tout seul, en binôme, à 4, 6 voire 15. Il y a beaucoup de travail en groupe car un architecte ne travaille finalement jamais seul. Cette autonomie peut être déroutante, on doit apprendre à gérer sa liberté et tout le travail qui va avec. Bref, il faut apprendre à devenir autonome

  • Le métier d’architecte : les différentes spécialisations 

Architecte d’intérieur

L’architecte d’intérieur a pour mission principale d’intervenir dans l’aménagement intérieur des maisons, des bureaux ou des anciens bâtiments historiques. Il s’occupe de l’esthétique, mais aussi de rendre les intérieurs agréables à vivre, fonctionnels et commodes. Un bon architecte d’intérieur doit posséder plusieurs qualités. En effet, en plus d’avoir suivi l’un des cursus disponibles pour cette branche, un architecte d’intérieur doit faire preuve d’imagination et avoir une bonne capacité de communication afin de se faire clairement comprendre par ses clients. Il doit également être un bon dessinateur et rester informé des dernières tendances et des prix sur le marché en matière de décoration et de travaux d’aménagement.

Architecte-urbaniste

Comme son nom l’indique, l’architecte-urbaniste a pour spécialité l’aménagement des espaces en ville. Cet architecte a pour rôle de mettre à contribution ses connaissances lors de la construction d’une ville. Où tracer les routes ? Où installer le centre-ville ? Ou encore, à quel endroit construire la zone industrielle ? Voici autant de questions auxquelles peut répondre un architecte-urbaniste !

Architecte-paysagiste

L’architecte-paysagiste travaille dans la conception des extérieurs publics ou privés. Il élabore la documentation nécessaire à l’exécution de projets relatifs à l’aménagement de paysages tels que les espaces verts, les jardins, les parcs, etc. Cet architecte peut également intervenir en tant que consultant ou même se lancer dans l’enseignement ou dans la recherche.

Lire également : Études à l’étranger : les nouveaux cursus Informatique en France