flat 3d isometric design of medical care concept

Si vous avez le projet de poursuivre des études de santé en France, vous savez donc que la PACES, c’est terminé. Elle est remplacée par la PASS, Parcours Accès Santé Spécifique, et la LAS, c’est-à-dire la Licence option Accès Santé. Voici les infos importantes à retenir pour cette rentrée universitaire 2021-2022 pour ceux intéressés par la médecine, la pharmacie et le paramédical.

Depuis 2020 en France, fin de la PACES, Première année commune aux études de santé

La réforme des études de santé en France est désormais entrée en vigueur depuis la rentrée 2020. C’est donc la fin de la PACES, première année commune aux études de santé, qui est remplacée par deux dispositifs au choix pour accéder à la filière MMOPK : médecine, maïeutique, odontologie, pharmacie, kinésithérapie : la PASS, Parcours Accès Santé Spécifique, et la LAS, Licence option Accès Santé. C’est également la fin du Numerus Clausus, remplacé par un numerus apertus, c’est-à-dire que chaque université pourra faire varier à sa convenance la marge du nombre d’admis. Désormais, les établissements fixent leur nombre de places sur cinq ans et sont libres de le faire varier d’une année sur l’autre. Vous l’aurez compris, le nom change mais la sélection reste rude. Autre axe de nouveauté : il n’y a pas de possibilité de redoublement en 1ère année de PASS. En revanche, chaque étudiant dispose de 2 chances pour intégrer ses études de santé : soit une première année en PASS puis une autre année en LAS ; soit deux premières années en LAS. À la différence de la PACES, la PASS et L.AS proposent de suivre des cours en santé ainsi que dans une autre discipline à part entière car l’objectif de cette réforme est justement d’attirer des profils d’étudiants assez différents.

Des modalités nouvelles d’accès aux études de santé

Plus précisément, le PASS et la L.AS sont sans concours de fin d’année et fonctionnent donc vraiment comme une année de licence. Vous passerez donc vos partiels à la fin du premier puis du second semestre. Les modalités de sélection sont les suivantes :

– Admissibilité : Composée d’examens en contrôle continu

– Admission : épreuves écrites et/ou orales (fin du 100% QCM)

Il existe plusieurs parcours possibles, voire une réorientation. Ainsi, l’année de PASS étant unique, aucun redoublement n’est autorisé quels que soient vos résultats. Pour autant, si vous validez votre année de PASS, vous pourrez intégrer directement une deuxième année de L.AS. Pendant cette année, vous suivrez les enseignements à temps plein de la mineure que vous aviez déjà étudiée en PASS (philo, droit, physique, biologie…). À l’issue de votre L.AS 2, vous pourrez retenter l’admission en deuxième année d’études de santé. En dehors de la L.AS, vous pourrez également intégrer une deuxième année de licence classique, sans option santé. Enfin, si vous souhaitez changer de voie, vous avez là encore la possibilité d’intégrer une formation post-bac en passant par Parcoursup. La L.AS offre quant à elle un parcours plus linéaire. Si vous n’êtes pas admis dès la fin de votre L.AS 1 dans l’une des filières MMOPK mais que vous avez validé votre année, vous pouvez poursuivre vers une deuxième année de L.AS. Les modalités changent d’une faculté à l’autre : certaines vous feront suivre une option santé renforcée en deuxième année, d’autres pourront la supprimer. Mais là encore, à la fin de votre L.AS 2, vous aurez une seconde chance d’admission vers les filières de santé. Comme pour les PASS, vous pourrez également choisir d’entrer en deuxième année de licence classique. Ou bien opter pour une première année d’étude post-bac sur Parcoursup notamment.