Étudier à l’étranger : comment réussir sa rentrée universitaire ?

0
270

La rentrée universitaire est un moment déterminant dans la vie de tout étudiant. C’est le passage officiel du deuxième au troisième cycle, le cycle le plus déterminant de votre cursus étudiant. En effet, c’est dans le troisième cycle que vous pourrez vous approfondir vos connaissances dans votre domaine de prédilection. Le contenu des formations vous permet de vous qualifier pour le métier qui vous passionne le plus et de poser les bases de votre carrière future. Mais ce n’est pas tout, c’est aussi à cette période que  vous gagnez en maturité et en indépendance, c’est une véritable préparation à la vie adulte véritable. C’est souvent un grand changement et on a souvent peur de ne pas réussir sa rentrée universitaire.

Mais réussir sa rentrée universitaire à l’étranger, c’est une toute autre histoire. En plus de commencer un nouveau cursus et une nouvelle étape de votre vie, vous vous retrouvez dans un nouveau pays. Vous vous retrouvez nez à nez avec une culture et des manières de vie sensiblement différents des vôtres. Sur un plan plus pratique, vous devez rechercher un logement, vous adapter au système des transports et savoir gérer votre budget. Au début, cela peut sembler déroutant. Mais c’est une expérience unique à ne surtout pas rater. Étudier à l’étranger vous permet de vous épanouir, de gagner en indépendance et en ouverture d’esprit. Si vous avez toujours des appréhensions, voici quelques conseils utiles pour réussir sa rentrée universitaire à l’étranger.

Avoir un projet d’études clair

Pour réussir sa rentrée universitaire, le choix d’un projet d’études adapté est crucial. Un projet d’études doit être en phase avec vos passions et vos aspirations, mais aussi et surtout avec vos compétences académiques : cela ne sert à rien de vous lancer dans un cursus d’ingénieur alors que vous savez que vous êtes faible en mathématiques, par exemple. Ce doit aussi être un projet réaliste, vous devez avoir une idée concrète du type de métier que vous voulez intégrer à la suite de votre formation. Le projet d’études ouvre donc sur le projet plus global d’une carrière et d’une direction de vie. Avoir une idée claire sur votre projet d’étude est aussi un point fort sur votre dossier d’admission universitaire.

Bien s’informer sur le pays d’études

Avant de vous lancer dans l’aventure et de commencer vos études à l’étranger, il faut d’abord vous familiariser avec le pays de destination. Cela va réduire le stress lors du départ et de l’installation. Cela va aussi vous aider à vous intégrer plus facilement. Le choix du pays d’études ne doit pas se faire à la légère. Au contraire, il doit être mûrement réfléchi sur la base de différents facteurs. Vous devez vous informer à l’avance sur la culture du pays, le coût de la vie, l’organisation des transports, les avantages étudiants, etc. Autant d’éléments qui vont affecter directement votre vie étudiante. C’est un point important car réussir sa rentrée universitaire à l’étranger est en grande partie lié à la facilité d’intégration dans le pays d’études. 

S’installer avant la rentrée

Les étudiants internationaux ont plusieurs éléments à gérer avant de commencer leur année universitaire. Ils doivent souvent trouver un logement, faire des démarches administratives et surtout se familiariser avec le pays d’études. Autant d’éléments qui ajoutent au stress lorsqu’on essaie de réussir sa rentrée universitaire. C’est pour cette raison que nous conseillons généralement aux étudiants de s’organiser de façon à être sur place bien avant la rentrée. Ainsi, ils auront le temps nécessaire pour effectuer toutes les démarches nécessaires et trouver vos marques dans le nouveau pays d’études. Plus vous vous familiariserez avec votre nouvel environnement et mieux vous serez préparé, plus votre rentrée universitaire à l’étranger se passera en douceur.  

Savoir demander de l’aide

Si malgré tous vos efforts, vous avez le sentiment d’être perdu, n’hésitez pas à demander de l’aide. Que ce soit avec le corps administratif pour vous informer sur les démarches à suivre, avec les professeurs pour éclaircir des points sur les cours ou avec des camarades pour mieux vous intégrer à la vie de campus. Il n’y a rien de honteux à demander de l’aide. Au contraire, cela vous permettra de régler vos problèmes beaucoup plus vite et de former de nouveaux liens.

Trouver son rythme

En intégrant l’université, vous n’êtes plus un élève mais un étudiant. C’est-à-dire que vous êtes supposé être plus autonome et prendre votre cursus académique en main. Les cours sont une bonne base, mais on s’attend à ce que vous fassiez des recherches et des lectures en parallèle. À cette nouvelle autonomie d’ordre académique, s’ajoute l’autonomie sur le plan personnel. Vous vivez loin de vos parents et vous devez désormais apprendre à gérer votre vie en adulte. C’est-à-dire que vous prenez vos responsabilités au quotidien. Au début, cela peut sembler déroutant. Mais en vous organisant, vous pouvez rapidement trouver votre rythme et vous engager sur la voie de la réussite. Nous vous conseillons de tenir un journal de bord pour vous organiser en vous fixant des objectifs sur le court et le long terme, sur les plans académiques et personnels. Vous pouvez aussi adopter quelques-unes des applications indispensables pour faire ses études à l’étranger pour vous aider à vous organiser au quotidien.