En tant qu’étudiant, vous avez un certain nombre de choix à faire pour orienter votre cursus académique en fonction de vos objectifs. Avoir un projet d’études bien défini est essentiel pour orienter votre cursus, car il vous permet d’avoir une vision claire de vos objectifs. Sur cette base, vous pourrez vous fixer sur les modalités de vos études supérieures. L’un des premiers choix que vous aurez à faire est entre un cursus fondamental ou un cursus professionnel.  Ces deux modes de formation sont sensiblement différents quant à leurs cadres d’enseignement, leurs objectifs, leurs degrés de spécialisation et leurs débouchés.

L’une des grandes différences  entre les cursus fondamentaux et professionnels, comme nous l’avions mentionné, c’est que les premiers se déroulent souvent en université tandis que les deuxièmes se déroulent hors-université. Mais le master professionnel sont un cas un peu à part. Enseigné en université, il démontre l’adaptation croissante des formations fondamentales au monde du travail.

Master professionnel VS Master spécialisé

Le master professionnel est à distinguer du maser spécialisé. Tandis que le master professionnel en université, le master spécialisé se déroule dans les grandes écoles de commerce ou d’ingénieur. Le master spécialisé a pour objectif d’affiner des compétences spécifiques dans un domaine donné, il est entièrement tourné vers le marché de travail. Si le master professionnel a lui aussi une vocation professionnalisante, il n’empêche qu’il continue d’intégrer des éléments de l’enseignement fondamental tel que des cours théorique et un mémoire de recherche.

Master professionnel : quels avantages ?

Apprendre par la pratique

En master professionnel, le stage prend une place importante. Vous passez une bonne partie de votre formation “dans le bain”, vous mettez en application vos enseignements théoriques. Et ce aussi bien en stage que dans les ateliers pratiques au sein de l’université. Ainsi, vous apprenez véritablement la pratique d’un métier et vous êtes fin prêt pour le monde de l’emploi à la fin de votre formation. Le master professionnel est une très bonne transition entre les études et le travail.

Un moyen de se spécialiser

Le master professionnel existe en une variété de spécialités. On y retrouve généralement beaucoup plus de spécialités qu’en master fondamental. Si vous avez un projet d’études et de carrière bien ciblé, c’est l’occasion de vous orienter vers le domaine qui vous intéresse le plus et d’acquérir les compétences nécessaire pour y réussir.

Un tremplin vers le marché du travail

Comme son nom l’indique, ce type de master a une vocation professionnelle. Il a pour objectif de faciliter votre insertion dans le marché du travail. Les recruteurs apprécient beaucoup ce genre de diplômes tournés vers les besoins du monde professionnel. L’aspect très pratique de la formation et l’expérience cumulée lors des stages seront des points forts dans votre CV.

Comment accéder à un master professionnel ?

Le master professionnel se fait en deux ans après une licence en formation initiale. Il peut aussi être accessible en formation continue pour des professionnels déjà engagés dans une carrière, et qui souhaitent la réorienter ou la faire évoluer. Après, l’accès à ce genre de formation est plutôt sélectif, surtout avec le nombre croissant de candidats. La sélection se fait sur étude de dossier et entretien. Dans les masters les plus sélectifs, il y a une étape supplémentaire d’examen écrit avant l’entretien. Une fois admis, vous devrez vous atteler à la recherche de stages pertinents pour votre formation.

Vous pouvez accéder à de plus en plus de masters professionnels au Maroc, mais vous pouvez aussi opter pour un master professionnel à l’étranger. Ce sera l’occasion pour vous de découvrir une nouvelle culture, de vous épanouir et de gagner en maturité.Pour les francophiles, la France compte une très large sélection de masters professionnels, mais vous pouvez aussi opter pour la Belgique ou encore le Québec. Si vous êtes anglophile, ce sera l’occasion de profiter du système d’enseignement anglo-saxon en Angleterre, au Canada ou même Chypre du Nord.

Master professionnel : quels débouchés ?

Le master professionnel vous garantit généralement une bonne insertion dans le marché du travail. C’est surtout le cas si vous disposez d’un M2, niveau bac+5. En France, par exemple, selon une étude de l’APEC menée en 2008, le taux d’insertion tourne autour des 80%. Ce taux reste néanmoins bas si on le compare aux taux d’insertion des masters spécialisés dans les écoles de commerce et d’ingénieur : 85% et 91% respectivement.

Après, vous trouverez toutes les spécialités imaginables. Ainsi, vous pourrez vous orienter vers divers métiers : gestion, commerce, finance, ingénierie, journalisme, arts, psychologie, droit, sciences politiques, communication, etc. Et pour chaque domaine, vous trouverez des spécialités très spécifiques. Par exemple, pour le journalisme, vous trouverez des masters professionnels en journalisme culturel, journalisme en art, journalisme numérique, photojournalisme, journalisme radiophonique et plus encore. Une formation aussi spécialisée vous permettra d’intégrer l’emploi de vos rêves avec les bonnes compétences en poche.