FaFo - Olga Prader, BA Visual Communications/ Graphic Design

Elle figure parmi les écoles de design les plus réputées au monde : l’Ecole cantonale d’art de Lausanne (ECAL) en Suisse possède une offre de formation exceptionnelle par sa qualité. Si vous souhaitez étudier à l’étranger et que vous avez une âme d’artiste, voici ce qu’il faut savoir.

L’ECAL, une école de design à la réputation internationale

Située dans le canton de Vaud sur la rive nord du magnifique lac Léman, l’Ecole cantonale d’art de Lausanne-ECAL  accueille quelque 600 étudiants passionnés d’esthétique, de formes et de couleurs. Vous l’aurez compris, cet établissement propose des formations ayant trait aux domaines du design, graphisme, arts visuels ou encore en médias interactifs. Le rayonnement de cette école méconnue est européen et même mondial. Ses anciens étudiants n’ont aucun mal à s’insérer sur le marché du travail et ils sont très appréciés par les professionnels du domaine. En outre,  l’ECAL organise régulièrement des expositions dans des lieux de prestige comme le Centre Pompidou à Paris, le Cooper Union à New-York ou la Gallery Libby Sellers à Londres. Il faut ajouter à cela des collaborations avec des entreprises internationales et aussi avec des créateurs de prestige. Citons à titre d’exemple les Galeries Lafayette, la maison de mode Hermès, le styliste Azzedine Alaïa, IKEA, Swiss International  Air Lines, Woolmark, BMW Group. Et la liste est encore longue… Bref, si vous souhaitez étudier en Suisse le design et les arts modernes, cet établissement est fortement recommandé. La langue d’enseignement est le français. Vous trouverez les conditions d’admission détaillées en cliquant ici. Zoom sur les principales filières de formation.

Six filières Bachelor et cinq filières Master

Les filières proposées sont d’une exceptionnelle qualité d’enseignement. Le corps professoral est composé de praticiens parmi les plus confirmés. Les formations sont d’une durée de six semestres. Voici les formations Bachelor que l’ECAL propose :

Arts visuels : ce cursus est orienté vers l’expression artistique dans l’art contemporain. L’enseignement combine des modules théoriques et pratiques. De nombreux workshops avec des artistes de renom sont organisés et les étudiants sont encadrés par des professionnels confirmés. Au programme : les techniques de gravure, dessin, peinture, photographie, technologie du son, sérigraphie (techniques d’imprimerie sur tissus) et lithographie. L’enseignement est donc pluridisciplinaire et aborde des champs artistiques variés. Il faut y ajouter des visites d’ateliers et de nombreuses conférences. Les débouchés professionnels sont par conséquent variés. La réalisation d’un portfolio exceptionnelle accompagne cette formation. Ce support est d’une aide précieuse pour intégrer le marché du travail par la suite.

Design graphique : concevoir et réaliser des ouvrages imprimés et de médias, tels des affiches, livres, journaux et magazines, sans oublier les techniques d’édition numérique, c’est l’objectif de ce programme. Les étudiants y acquièrent les compétences relatives au langage du design graphique. L’enseignement est pluridisciplinaire et aborde des matières aussi diverses que la photographie ou le design interactif. Les débouchés professionnels sont variés ; ils vont du métier de typographe à celui de Directeur artistique ou encore Designer graphique. La production d’un portfolio pat l’étudiant accompagne ce cursus. A quoi il faut ajouter des publications régulières qu’il doit réaliser au cours de son bachelor.

Photographie : ce parcours aborde les différents registres de la photo, depuis la photographie artistique à la photographie de commande ; en passant par la photo de mode, le portrait ou encore la nature morte. Parallèlement, des cours transversaux viennent compléter la formation avec des matières de cinéma et de graphisme. L’enseignement analyse les divers champs de la photographie : éditoriale, documentaire et artistique. Pour une meilleure immersion dans la réalité du métier de photographe, les étudiants participent au cours de leur formation à de nombreuses expositions dans lesquelles ils sont acteurs puisqu’ils présentent leurs productions. La réalisation d’un portfolio de qualité est obligatoire.

Média & Interaction Design : ce bachelor aborde les différents aspects de la communication visuelle : design d’interaction, nouvelles technologies, la direction artistique, les  applications web et  mobile et la communication digitale. Pour une bonne immersion dans le monde professionnel, les étudiants participent à des expositions variés et sont encadrés par des praticiens de renom. Ils doivent également réaliser un portfolio qui répond à des exigences de qualité très strictes.

Cinéma : ce programme aborde tous les genres de cinéma et de mouvements de l’image : fiction, documentaire, film d’auteur film expérimental, film de communication, programme télévisuel, film publicitaire, clip musical. La formation en réalisation est au cœur de ce bachelor ; on y retrouve notamment des matières d’écriture personnelle. En outre, ce cursus apporte aussi des compétences complémentaires grâce à des enseignements sur les métiers du cinéma, tels scénariste, chef-opérateur, monteur, preneur de son ou mixeur. A l’issue de leur formation, les étudiants doivent présenter un portfolio de films. Notez que plusieurs films d’étudiants ont déjà été primés dans des festivals de cinéma à travers le monde.  Concernant les débouchés professionnels, ils concernent aussi bien la réalisation de films d’auteurs que des commandes de clips publicitaires ou encore  l’écriture de séries de  télévision.

Design industriel : ce cursus  confère les compétences pour travailler les matériaux, définir et dessiner un objet, déterminer la fonction de celui-ci. Bref, il s’agit de créer des produits à partir des technologies de production. Il s’agit pour l’étudiant d’acquérir un haut-niveau de compétence dans le savoir-faire du designer industriel. Les enseignements sont axés sur la forme et la fonction des objets ainsi que sur leur mode de production en série.  Les principales matières concernent le dessin technique, les logiciels CAO et l’imprimante 3D. Beaucoup de cours se déroulent des ateliers issus des dernières technologies.

Concernant les formations masters, elles sont d’une durée de deux ans.  On retrouve principalement :

Design de produit : ce master est orienté sur deux aspects fondamentaux de la pratique du designer : la recherche personnelle et l’exécution professionnelle des commandes des clients et des entreprises. Au cours de ce programme, les étudiants se confrontent aux réalités concrètes de ce métier. Depuis les processus de production en design aux notions d’efficience et d’efficacité, ils acquièrent tous les outils nécessaires pour devenir des professionnels accomplis. Le programme s’articule autour de trois axes : un projet libre développé par l’étudiant tout au long de sa formation, des travaux réalisés en collaboration avec des entreprises internationales et qui doivent aboutir à des publications et enfin la rédaction d’un mémoire de master.

Type Design : cette formation unique en Suisse porte sur la typographie numérique. Rappelons que la typographie traditionnelle consiste en des procédés d’impression sur des formes en relief, comme les gravures. Les étudiants travaillent sur les techniques spécifiques au dessin de caractères typographiques : calligraphie, courbes, dessin numérique, caractères non latins. On y apprend ainsi les techniques et la méthodologie pour produire des fontes numériques de qualité. De nombreux workshops sont organisés au cours de la formation.

Photographie : cette formation master  permet aux titulaires du Bachelor de développer des projets professionnels à long terme.  Les enseignements portent principalement sur la recherche appliquée en photographie contemporaine. Au programme de ce cursus : les manipulations digitales du web et des réseaux, les nouvelles formes de livres (e-books), le façonnage de l’image sur des supports variés, l’exposition spatiale et l’image en mouvement. Quant aux cours théoriques, ils portent surtout sur les analyses visuelles.

Concernant les frais d’inscription, selon le niveau, ils varient entre 1500 et 7500 euros par an. Pour vos projets d’études à l’étranger, La Factory cabinet de conseil pédagogique, accompagne bacheliers et étudiants dans leurs démarches d’installation dans le pays d’études. Depuis le choix de l’établissement et de la filière jusqu’à l’obtention du visa, nos experts vous apportent leur soutien et leur expertise pour un voyage d’études réussi.