Le portail de l’emploi rekrute.com a publié une enquête sur les profils les plus recherchés sur le marché de l’emploi au Maroc en 2018. Décryptage.

Les profils Bac+3 à Bac+5 sont les plus demandés sur le marché de l’emploi

L’insertion professionnelle dans le marché de l’emploi est une préoccupation majeure chez tout jeune diplômé. Au Maroc, le site d’emploi rekrute.com a publié en février 2019 une enquête sur les offres d’emploi parues sur son site durant l’année 2018. L’étude a porté sur deux catégories de formation : les profils bac+3 et moins et les profils bac+4 et plus. Voici les principales tendances du marché de l’emploi. D’une façon générale, ce sont 99 832 postes qui ont été ouverts en 2018, soit une baisse du recrutement de 17% par rapport à l’année 2017. Cette baisse touche particulièrement les profils bac+3 et moins (-33% par rapport à l’année précédente). En revanche, les offres d’emploi concernant les profils bac+4 et plus sont en nette augmentation : +43% par rapport à l’année 2017. Cela traduit un niveau d’exigence élevé de la part des recruteurs qui sont à la recherche de profils mieux formés. Parallèlement, les méthodes de recrutement évoluent : on constate que l’embauche directe augmente parallèlement aux annonces en ligne.

Le secteur informatique en tête du marché de l’emploi

En 2018, 36 778 postes ont été proposés aux profils bac+4 et plus. C’est le secteur informatique qui recrute le plus. Les profils IT (Information-Technologies) sont toujours aussi demandés par les recruteurs. Vient ensuite le secteur de l’offshoring/nearshoring. Les métiers de la banque se hissent quant à eux en 3ème position alors qu’ils ne figuraient que 5ème en 2017. Si l’on passe aux profils bac+3 et moins, ce sont 63 054 postes qui ont été proposés sur le site de rekrute. Ici, ce sont les métiers du call center qui occupent la première place. La forte demande dans ce domaine provient d’un turnover qui est très important dans les métiers des calls centers. La plupart des employés de ce secteur considèrent leur travail comme un simple job provisoire. Ces métiers sont néanmoins en régression par rapport à l’année 2017 (baise de trois points). Vient ensuite le secteur informatique en 2ème position. Les années d’expérience constituent l’autre critère d’embauche déterminant. En effet, les diplômés ayant entre 3 et 5 ans d’expérience sont le plus demandés sur le marché du travail : ils représentent 49% des recrutements. En outre, 8 offres sur 10 concernent des cadres ayant plus de trois années d’expérience. Voici les secteurs d’activité qui recrutent le plus pour les bac+4 et plus :

Informatique : 64% des embauches
Offshoring : 16%
Banque/Finance : 3%
Call center : 2%
Automobile : 2%
Les secteurs qui recrutent pour les bac+3 et moins :
Call center : 71% des embauches
Informatique : 14%
Assurance-courtage : 4%

En conclusion, le marché de l’emploi au Maroc se professionnalise. Les employeurs cherchent en effet de plus en plus des profils bien formés et immédiatement opérationnels. Si vous êtes intéressés par l’insertion professionnelle des diplômés des grandes écoles en France, vous pouvez consulter l’enquête publiée en 2018 par la Conférence des Grandes Ecoles.