Vous connaissez certainement les associations étudiantes à vocation culturelle ou sportive. Mais savez-vous qu’il en existe à vocation écologique ? Zoom.

Un intérêt pour la biodiversité et le développement durable

Biodiversité et développement durable ne sont pas seulement des filières d’études. Savez-vous qu’il existe des associations étudiantes écologiques soucieuses de la préservation de l’environnement ? En France, le REFEDD, Réseau Français des Etudiants pour le Développement durable, est particulièrement actif sur ce sujet. Il comprend 119 associations membres et est présent au sein de 84 établissements (écoles et universités) dans 45 villes de France. Son objectif est de sensibiliser le maximum d’étudiants aux questions d’écologie avec pourquoi pas des campus durables ! Pour cela, ce réseau a organisé en avril 2019 la Semaine Etudiante du Développement Durable, déclinaison de la Semaine Européenne du Développement Durable. Il s’agissait de valoriser les activités et l’engagement des différentes associations étudiantes en ce domaine ; mais également d’essayer d’apporter chacun à son niveau des solutions pour un meilleur développement durable. 64 établissements d’enseignement supérieur ont pris part à cet événement à travers 43 villes françaises et en Guyanne. Et ce ne sont pas moins de 85 associations étudiantes qui y ont participé. Parmi les actions de cette semaine écologique : le ramassage des mégots pour Centrale Nantes, l’observation des oiseaux à l’université de La Rochelle ou encore la fresque du climat à l’Institut Mines-Télécom.

Des thématiques écologiques concrètes

Le REFEDD  se concentre sur 5 thématiques :

Climat : il s’agit de sensibiliser les étudiants aux enjeux du climat et de l’énergie de sorte à ce qu’ils puissent agir concrètement sur leur campus en prenant des initiatives en ce sens.

Biodiversité : ici, l’objectif est de permettre aux étudiants d’en savoir plus sur la biodiversité et les écosystèmes (terrestre, marins, aériens) afin de mettre en œuvre des projets relatifs à la biodiversité sur leur campus.

Formation : il s’agit pour le REFEDD de pouvoir intervenir dans le contenu des enseignements en matière d’écologie et d’enseignements. Etre une force de proposition qui apporte des solutions.

Vie étudiante : accompagner les associations étudiantes afin qu’elles intègrent dans leurs différents projets les questions environnementales et sociales.

Campus : faire que tout un chacun prenne des initiatives au sein même de son campus pour créer un environnement plus verts. Cela peut passer par exemple par la création d’une cantine exclusivement dédiée aux produits bio. Certains étudiants n’hésitent pas aussi à répertorier la faune et la flore présentes dans leur campus et à observer leurs évolutions. Bref, ce ne sont pas les idées qui manquent pour voir plus vert !