À la rentrée prochaine, beaucoup de lycéens vont rejoindre une classe prépa scientifique et vous avez plusieurs interrogations à ce sujet. Quelques conseils pour ne pas trop stressé et profiter des vacances… malgré tout !

Que faire pendant les vacances d’été avant une classe prépa ?

C’est effectivement la question que se posent beaucoup de jeunes qui vont entamer une classe prépa, notamment en France. La  rentrée en 1ère année d’une CPGE scientifique est souvent redoutée par les élèves : changement de cadences de travail, nouvel environnement, matières nouvelles, concurrence entre les élèves… Se pose alors la question de savoir comment mettre à profit cette période estivale pour une rentrée réussie. Faut-il travailler beaucoup ? Un peu ? Bref, comment organiser des vacances studieuses ? Vaut-il mieux arriver reposé ou avec des heures de cours de maths et de physique-chimie dans la tête ? Quelle serait la quantité de travail à fournir pour faire une bonne entrée en MPSI ou PCSI ?  Soyons clairs, la pire façon de débuter en prépa est de ne pas être prêt, d’accumuler du retard dès le début. Pour être dans de bonnes dispositions de travail le jour J de la rentrée, il convient de s’adonner à une petite gymnastique intellectuelle au cours de la période estivale, tout en profitant du farniente des vacances d’été.  1er conseil : En juillet avant la rentrée en prépa, accordez-vous un repos bien mérité. Vous avez bien travaillé, vous avez attendu vos résultats avec anxiété, et maintenant que vous avez le bac en poche, vous songez déjà à la prochaine étape : la rentrée en classe préparatoire. Il serait cependant dommage de brûler les étapes et de se replonger aussitôt dans un travail soutenu. Réussir son bac, même si certains le considèrent comme une formalité, met les nerfs à rude épreuve pendant plusieurs semaines et doit être suivi d’une période de repos. Le mois de juillet doit donc être un mois de repos. On observe que la réussite dépend bien souvent de l’équilibre trouvé entre le travail et les périodes aménagées pour le relâchement. Les étudiants et professeurs sont unanimes sur la question : reposez-vous pendant une grande partie de l’été. Les deux années qui vont suivre risquent d’être particulièrement éprouvantes et les professeurs attendent que vous soyez en forme dès le premier jour

En août, préparer sa rentrée en prépa avec un objectif précis

Conseil : faites un programme réaliste et un planning de révision été prépa. il est important d’avoir un programme de révision précis, des objectifs à atteindre avec un temps limité. Sinon, vous risquez d’être frustré et de culpabiliser une bonne partie de vos vacances. Ce programme de vacances doit être efficace dans l’optique de l’année à venir. En outre, faire un programme est une habitude qui vous aidera pour vos révisions par la suite. Pour la matière du français, lisez une seule des œuvres au programme, mais en profondeur. Certains professeurs de prépa recommandent, dès le début des vacances d’été, de lire les œuvres au programme de Français-philo de maths sup. Sachez qu’en maths sup, l’essentiel en français est d’apprendre à maîtriser la méthodologie des deux principaux exercices au programme : la dissertation et le résumé de texte, épreuve très codifiée. De plus, il faudra apprendre à travailler sur le thème et les œuvres. C’est ce dernier point qu’il paraît pertinent de travailler pendant l’été. Ne cherchez donc pas à lire toutes les œuvres au programme le plus vite possible, lisez-en une seule mais bien, par exemple début août. Pour être le plus efficace, choisissez la plus longue des œuvres, ce qui vous permettra de gagner du temps pendant l’année. Prenez des notes, essayez de comprendre l’intérêt de l’œuvre par rapport au thème et si possible faites un relevé de citations pertinentes.

>> Lire aussi : Choisir ses CPGE

N’oubliez pas les langues étrangères

En langues étrangères, apprenez en vous amusant. A part si vous êtes bilingue, nous vous conseillons de profiter de cette période creuse pour commencer à prendre de bonnes habitudes. Pour développer la compréhension orale, vous pouvez regarder des séries en VO, si possible avec les sous-titres en anglais. Ainsi vous apprendrez à entendre et à écrire de nouveaux mots. Si vous avez des lacunes à l’écrit, attaquez-vous à des classiques simples en version bilingue ou lisez de temps en temps des titres de presse étrangers en version originale. Ces lectures fournissent l’occasion de s’acclimater à la première année de CPGE Concernant les disciplines scientifiques, commencez à travailler les matières scientifiques juste avant la rentrée en prépa, les deux dernières semaines du mois d’août.