Filière paramédicale: des débouchés toujours plus nombreux

0
247

Tant en France qu’au Maroc, le secteur du paramédical est à la recherche de compétences nouvelles. Si vous souhaitez poursuivre une formation dans cette filière, sachez que les débouchez sont nombreux.  

Les métiers de soins? Des parcours exigeants

Les études de santé vous attirent? Il serait peut-être opportun de se tourner vers les formations en paramédical. Avec le vieillissement de la population, de nouveaux besoins apparaissent en se domaine. Par conséquent, les perspectives d’emploi sont nombreuses. Il existe une trentaine de métiers du paramédical tournés vers les soins, chacun d’entre eux concerne une spécialité bien définie. Citons: les soins infirmiers (aide-soignant, infirmier, infirmière puéricultrice), la rééducation (masseur-kinésithérapeute, orthophoniste, psychomotricien), l’appareillage (audioprothésiste, prothésiste dentaire), l’assistance technique (manipulateur en électroradiologie). ces cursus d’études varient de un an pour l’aide soignant à cinq ans pour l’orthophoniste. la plupart de ces formations se déroulent en deux à trois ans après le bac. Il existe en France de nombreux BTS et DUT dédiés à ce domaine( BTS Diététique, BTS Opticien…) ainsi que des IFSI (Instituts de formation en soins infirmiers) et des IFMK (Instituts de formation en masso-kinésithéthérapie). Toutes ces formations ont en commun d’être très exigeantes et demandent beaucoup d’investissement personnel. S’il faut avoir un profil scientifique pour postuler à ces études, les bacheliers littéraires ne sont pas exclues pour certaines spécialités.  En orthophonie, les titulaires d’un bac littéraire L sont très présents dans une grande partie des écoles. L’écrit du concours d’entrée mêle culture générale, orthographe, grammaire, compréhension de texte et biologie. Zoom sur les métiers où les perspectives d’emploi sont les plus nombreuses.

Les métiers qui recrutent le plus dans le paramédical

Aide-soignant

Il a un rôle d’accompagnement et de soutien psychologique aux patients: aide à la toilette et au confort du malade, récolte de données médicales concernant le poids, la température, la tension du patient. Il apporte aussi son appui aux infirmiers.  Il peut évoluer aussi bien en hôpital, clinique, institut médico-éducatif et même en crèche pour des enfants à mobilité réduite ou qui souffrent d’un handicap.

Auxiliaire puéricultrice

Elle apporte des soins aux bébés. Ses activités sont variés:  donner le bain et faire manger l’enfant, organiser des jeux et des activités d’éveil, mais également conseiller les parents sur les bons gestes à avoir envers le tout-petit. La patience et la bienveillance sont des qualités nécessaires à ce métier.

Masseur-kinésithérapeute

Ce spécialiste de la rééducation et de l’adaptation soigne tous types de patients: personne ayant subi un accident, handicapé, sportif blessé… Il utilise de nombreuses techniques de massage pour soulager les douleurs aux muscles, au dos, au cou ou encore aux jambes.

Pédicure-podologue

Les citadins que nous sommes restons souvent la journée entière les chaussures aux pieds, avec parfois des conséquences nuisibles. Le podologue est précisément un spécialiste des soins des pieds. Il permet d’identifier des problèmes de marche ou d’équilibre et soigne aussi les affections des ongles.

Infirmier

Sous l’autorité du médecin, il est chargé d’administrer des soins au patient. La surveillance du malade, l’évaluation de son état de santé et le recueil des données cliniques font partie de ses prérogatives. Notez qu’en France, à partir de la rentrée 2019, le concours infirmier sera remplacé par un dossier de candidature. Pour les néo-bacheliers, ainsi que les étudiants en reconversion, l’admission en IFSI (institut de formation en soins infirmiers) se fera via la plate-forme Parcoursup.