Etudier en Roumanie

La Roumanie ou România en roumain, est un état de l’Europe de l’est qui et en l’occurrence un carrefour de civilisations et d’influences culturelles, dont entre autres l’influence byzantine, occidentale, slave et orientale.

La Roumanie est le seul pays d’Europe de l’est dont la langue parlée est une langue latine, nommément le roumain, qui partage beaucoup de similarités avec le français, l’italien, le portugais et l’espagnol. Ceci présente un grand avantage pour les étudiants étrangers issus des régions francophones vu qu’ils peuvent facilement apprendre la langue.

La diversité culturelle que connait la Roumanie a pour résultante une population amicale et ouverte aux étrangers, un patrimoine culturel à couper le souffle qui va de pair avec un mode de vie européen et moderne.

La Roumanie est un pays particulièrement connu pour sa verdure. En effet, il a été voté le premier pays vert de l’Europe de l’est et le deuxième pays vert de l’Europe après l’Irlande. On trouve à peu près dans chaque quartier au minimum un parc.

La Roumanie est aussi connue pour ses châteaux. En effet, on y trouve d’innombrable châteaux tous style confondus (baroque, gothique, forts, châteaux de plaisance…) et à chaque château son histoire, tel le célèbre château de Dracula qui a inspiré de nombreux récits, près de la ville de Brasov dans la région de Transylvanie.

L’enseignement supérieur en Roumanie

Le système d’éducation roumain se divise en établissements supérieurs publics, et d’autres privés.

En Roumanie, il existe actuellement :

  •   56 institutions d’enseignement supérieur d’état accréditées (49 institutions civiles d‘enseignement supérieur d‘état et 7 universités militaires) ;
  •   26 institutions d’enseignement supérieur privées accréditées.

Pour ce qui est des établissements publics, on distingue les universités en premier lieu, puis les académies et les collèges universitaires, ces derniers dispensant des formations de nature plus pratique et technique.

Bien que le Ministère de l’Education et de la Recherche les supervise, en étroite collaboration avec le Ministère des Affaires Etrangères et des Instituts de la Langue Roumaine qui facilitent aux étudiants étrangers l’intégration et leur assurent les bonnes conditions d’études en Roumanie, les universités demeurent en principe autonomes.

L’enseignement supérieur en Roumanie étant conforme aux accords du « Processus de Bologne », les études supérieures s’en trouvent divisées en trois niveaux selon le modèle LMD (Licence/Master/Doctorat).

Parallèlement, l’éducation en Roumanie fait partie du Système Européen de Crédits d’Etudes Transférables (ECTS).

Procédure d’admission

Les étudiants marocains qui souhaitent étudier en Roumanie doivent envoyer leurs candidatures directement à l’université roumaine choisie, afin de recevoir la pré-inscription.

Une fois l’avis favorable est accordé par l’université choisie, celle-ci envoie la demande d’inscription au Ministère Roumain de l’Education, de la Recherche, de la Jeunesse et du Sport.

En cas d’une réponse favorable à la demande de préinscription, la lettre d’acceptation aux études en Roumanie sera émise par le Ministère Roumain de l’Education et envoyée directement vers le candidat par poste ou par email.

Les formulaires d’application sont disponibles au département des étudiants étrangers du Ministère de l’Education  roumain ou ils peuvent être téléchargés directement du site du Ministère de l’Education.

Documents du dossier de préinscription

  • Formulaire d’application complété en deux exemplaires (téléchargeable sur ce lien ou celui-là)
  • Copie certifiée du diplôme de baccalauréat ou équivalent
  • Copie certifiée du diplôme universitaire (pour le master ou doctorat)
  • Relevé de notes
  • Attestation de compétences linguistiques
  • Copie certifiée du certificat de naissance
  • Copie certifiée du passeport
  • 6 photos
  • Certificat médical

N.B : La légalisation des documents doit être faite au Ministère Marocain des Affaires Etrangères et puis à l’ambassade de Roumanie au Maroc.

Frais de scolarité

Les frais de scolarité en Roumanie varient selon les universités, les facultés, la langue d’enseignement. En général, ils varient de 2200 à 5500 dhs par an et pour certaines spécialités (d’art par exemple) peuvent aller jusqu’à 7000 euros l’année.

Par exemple les frais de scolarité pour les étudiants étrangers admis après l’analyse des dossiers personnels, à l’université de Médecine et Pharmacie de Cluj Napoca  sont de 5500 dhs pour les programmes de médecine générale, de médecine dentaire ou de pharmacie.

Pour les spécialisations Infirmières, sages-femmes, balnéo-physio-kinésithérapie, assistante dentaire, assistante de pharmacie ou encore nutrition et diététique, les frais de scolarié annuels reviennent à 3500 euros.

Domaine d’enseignementCoût de frais de scolarités / an
Technique, agronomique, sciences, mathématiques, sport29.000 dh
Architecture38.000 dh
Médecine, pharmacie40.000 -55.000 dh
Sciences humaines, psychologie, économie23.000 dh
Musique et arts45.000 dh

Équivalence des diplômes

Voici une liste officielle des établissements roumains, étatiques et privés accrédités par le Ministère de l’enseignement supérieur au Maroc :

Les études de santé en Roumanie

umf-cluj1

Encourager les étudiants étrangers pour faire des études supérieurs en  Roumanie, en particulier dans certaines spécialités comme la médecine, est l’une des raisons derrière la croissance du nombre de formations disponibles en français ou en anglais. Les 5 filières médicales francophones du pays ont apportent la preuve :

 

 

 

  • L’Université LuluiHatieganu de Cluj-Napoca
  • L’Université Gheorghe Popa d’Iasi
  • L’Université Victor Babes de Timisoara
  • L’Université privée VasileGoldis d’Arad
  • L’Université de sciences agronomiques et de médecine vétérinaire de Cluj-Napoca

En principe, le nombre de places qu’offrent ces facultés est fixe (un numerus clausus établi annuellement par les universités) ; l’accès aux études de médecine est réglementé et se fait par concours portant sur les connaissances en chimie organique et physique. Toutefois, dans le cas des facultés en langues les candidats sont admis sur la base d’un examen de leur dossier.

Par conséquent, les étudiants étrangers peuvent accéder à la formation médicale soit :

  • Par concours d’entrée (en langue roumaine). Ils bénéficient alors, en fonction du classement, d’une place soit gratuite, soit avec un tarif d’inscription à taxe réduite.
  • Par dossier avec évaluation des performances scolaires, le nombre de place étant fixé chaque année par l’université. Selon l’établissement d’accueil les frais varient autour des 50.000 dh/an.

Les étudiants qui souhaitent s’inscrire en médecine, pharmacie ou odontologie en Roumanie doivent déposer leur candidature auprès de l’institution d’enseignement supérieur choisie.

L’inscription est conditionnée par l’obtention d’une lettre d’acceptation aux études, délivrée par le Ministère roumain de l’Education, de la recherche et de l’innovation. En effet, ce sont les universités qui en font directement la demande auprès de la Direction générale des affaires étrangers et des relations internationales du Ministère.

Les études de médecine se déroulent sur six années avec une mise pratique auprès des patients qui commence dès la troisième année ; des cours de roumain sont donc inclus dans le programme des étudiants étrangers. A partir de la quatrième année, les étudiants suivent progressivement leurs cours en langue roumaine.

En Roumanie, la sixième année compte la même quantité de cours en amphithéâtre que les autres années. A la fin de la sixième année, les étudiants passent un concours d’Internat (résidanat).

Les programmes de coopération internationale

Dans le cadre des programmes d’échanges et de coopérations « Socrates/Erasmus », de nombreux accords existent avec tous les pays européens, avec une certaine concentration sur la France, l’Allemagne, l’Italie, la Hongrie, le Royaume-Uni et l’Autriche.

Voici quelques exemples de coopérations à l’international pour trois grandes universités roumaines : l’Académie d’Etudes Economiques de Bucarest, l’Université de Bucarest et l’Université Polytechnique de Bucarest.

L’Académie d’Etudes Economiques de Bucarest (ASE) : L’ASE adopte depuis quelques années une politique qui favorise la mise en place de formations en anglais (comme le programme MBA Roumaino-Canadien, en collaboration avec l’Université d’Ottawa). 11 formations en anglais sont actuellement proposées à l’ASE contre 2 en allemand et 2 formations en français (niveau Master). De plus, une formation double diplômante avec l’Allemagne (programme de MBA Roumaino-Allemand, en collaboration avec Westfalische Hochschule).

L’Université de Bucarest : l’Université de Bucarest a actuellement plus de 200 accords Erasmus (70 accords avec la France ; 38 avec l’Italie ; 33 avec l’Allemagne ; 31 avec l’Espagne ; 13 avec la Turquie et la Pologne etc).

L’Université Polytechnique de Bucarest : L’UPB a de nombreux accords de coopération avec la France (76 accords Erasmus). L’UPB compte actuellement 9 accords bilatéraux avec les Etats-Unis, 9 avec l’Italie, 7 avec l’Allemagne et 7 avec l’Espagne. Par ailleurs, notons qu’à la faculté d’ingénierie en Langues Etrangères de l’Université Polytechnique de Bucarest, il existe plusieurs spécialités enseignées en français, anglais et allemand :

  • Electronique appliquée (en anglais, français et allemand)
  • Ingénierie de l’informatique (en anglais et français)
  • Ingénierie mécanique (en anglais et français)
  • Ingénierie chimique (en anglais)
  • Ingénierie industrielle (en allemand)

Les procédures d’obtention de Visa

Le visa d’études à longue terme doit être obtenu par tout étudiant marocain désirant étudier en Roumanie.

Voici la liste des documents nécessaires pour demander le visa à l’ambassade de Roumanie à Rabat :

  • Copie de la lettre d’acceptation émise par le Ministère de l’Education de Roumanie.
  • Copie du virement bancaire au nom de l’université roumaine (frais de scolarité de dix mois).
  • Fiche anthropométrique délivrée par la police.
  • Assurance médicale et de voyage pour la Roumanie.
  • La prise en charge délivrée par un des parents.
  • Epreuve de moyens de subsistance pour la période de visa.
  • Attestation de travail ou de salaire de la personne qui signe la prise en charge.
  • Deux photos.
  • Copie de la CIN.
  • Copie des premières cinq pages du passeport.

L’organisation des études

Les études de 1er cycle

Les études du premier cycle sont généralement d’une durée de 3 à 4 ans et débouchent sur une Licence ; toutefois, cela peut varier selon la spécialité et le domaine d’études :

  • 6 semestres (3 ans) pour les sciences, les sciences humaines, les sciences économiques et sociales, le droit, les sciences politiques, les beaux-arts et le sport.
  • 8 semestres (4 ans) pour les sciences de l’ingénieur, l’agronomie et la sylviculture.
  • 10 semestres (5 ans) pour la pharmacie
  • 12 semestres (6 ans) pour la médecine générale, la médecine dentaire, la médecine vétérinaire et l’architecture.

Les études de 2ème cycle

Il s’agit des études universitaires de Master, et elles se déroulent généralement sur une durée d’un an et demi, jusqu’à deux ans, toujours variant selon la discipline et la filière.

Les premiers et deuxièmes cycles sont organisés de sorte qu’ils permettent d’accumuler au moins 300 ECTS.

Les études de 3ème cycle

Il s’agit des études postuniversitaires, soit les travaux de recherches qui s’inscrivent dans le cadre d’un programme d’obtention d’un doctorat (Ph.D) : 3 à 4 ans.

Les langues d’étude

La langue officielle en Roumanie est le Roumain, par conséquent, les études supérieures sont dispensées en roumain. Toutefois, il existe des universités qui proposent des programmes francophones ou anglophones, à l’instar de l’université de « Victor Babes » de Timisoara ou encore l’université Grigor T. Popa de Iasi qui est la plus ancienne université d’études de médecine en Roumanie.