L’Espagne est non seulement l’une des destinations favorites des touristes mais également des Etudiants Marocains dès l’obtention de leur baccalauréat. A proximité du Maroc, l’Espagne dispose d’une culture riche qui diffère peu de la culture Marocaine.

Ainsi, les étudiants Marocains réussissent, facilement, à établir des liens avec les Espagnols tout en maîtrisant l’espagnol dans un temps minime et dans des conditions favorables. Les Marocains qui choisissent d’étudier en Espagne vont privilégier d’un système éducatif de pointe dispensant des formations dans une variété de filières.

Le système universitaire espagnol

Les études supérieures en Espagne correspondent aux systèmes éducatifs marocain et français grâce à la réforme LMD adoptée : Licence, Master et Doctorat.

  • Grado : l’équivalent de la licence au Maroc, El Grado dure 3 à 4 ans ;
  • Postgrado : soit le Master Marocain qui dure 1 ou 2 ans, l’étudiant choisit un master de recherche ou professionnel ;
  • Doctorado : Le doctorat s’effectue sur 3 ans mais peut s’étaler sur 4 ans selon les conditions établies entre l’étudiant et le directeur de la thèse.

Il est à savoir que l’étudiant aura à choisir entre le système universitaire cité ci-dessus ou opter pour une formation professionnelle qui procure à l’étudiant des programmes artistiques ou sportifs qui durent 2 ans.

L’enseignement supérieur en Espagne englobe 78 universités dont 51 publiques et 27 privées ou religieuses. Les disciplines et domaines d’études en Espagne sont assez variés, certaines universités couvrent les thématiques scientifiques et d’ingénierie, tandis que les autres sont centrées sur les thématiques littéraires et sociales. Les études de médecine, médecine dentaire et pharmaceutiques en Espagne sont réputées et éligibles aux étudiants avec de bons dossiers.

Le calendrier universitaire espagnol est identique au calendrier marocain. En effet, l’année universitaire en Espagne s’étale sur deux semestres, et ce, du mois d’octobre jusqu’au fin mai voire mi-juin selon les calendriers d’examens propres à chaque université. Quant aux vacances, Noel commence, généralement, le 23 décembre et dure 15 jours, alors que la « semana de santa » est comprise entre 31 mars et le 10 avril. D’autres jours fériés et vacances propres au système universitaire espagnol existent.

Critères et démarches d’admission aux universités espagnoles

Réussir la selectividad

L’accès à l’enseignement supérieur en Espagne est conditionné par la réussite du PCE (Prueba de Competencias Especificas) connu sous le nom de Selectividad pour évaluer les capacités linguistiques et techniques des étudiants ;  ceci dit, une préparation à cet examen s’avère nécessaire. Les étudiants Marocains peuvent passer l’examen à l’Espagne comme au Maroc. La Selectividad au Maroc est assurée par la présence de l’Université Nationale des Etudes à Distance (l’UNED) qui veille sur le bon déroulement de l’examen.

Postuler aux universités espagnoles

Après avoir réussi la Selectividad, l’étudiant doit postuler aux universités Espagnoles qui, chacune, détermine un seuil. La note obtenue doit, donc, être supérieure ou égale à la note minimale (nota de corte) fixée par chaque université. D’autre part, certaines universités peuvent exiger, en plus de la note, la maîtrise du catalan ou du castillan comme étant des langues adoptées à l’enseignement.

Inscription au Registre central des étrangers

L’inscription au Registre central des étrangers est une démarche cruciale pour tout étudiant qui souhaite résider en Espagne pour une durée qui dépasse 3 mois. En effet, cette démarche permet à l’étudiant d’obtenir le Numéro d’Identification d’Etranger (NIE) qui est indispensable à la réalisation de toutes les démarches administratives et formalités quotidiennes :

  • Création d’un compte bancaire ;
  • Ouverture d’une ligne téléphonique et/ou Internet ;
  • Souscription aux services d’eau, d’électricité et de gaz ;
  • Inscription à la sécurité sociale.

En vue d’en bénéficier, l’étudiant se doit de remplir le formulaire en indiquant ses informations personnelles, son numéro de passeport, l’adresse dans laquelle il souhaite recevoir son NIE, l’objet etc. Ainsi, l’étudiant doit prévoir fournir les pièces suivantes :

  • Carte d’identité ;
  • Déclaration sur l’honneur prouvant que l’étudiant a les moyens financiers suffisants pour financer son séjour en Espagne ;
  • Attestation d’inscription dans l’université.

Logement et résidences étudiantes en Espagne

Dès que l’étudiant reçoit son admission dans l’établissement choisi, il devra s’assurer auprès de la direction de son université de l’existence des campus universitaires afin de garantir son séjour en Espagne et bénéficier d’une chambre à proximité de son établissement. Dans le cas contraire, l’étudiant Marocain doit choisir l’option qui convient le plus à son budget et, surtout, pas loin de son établissement. Il aura, donc, à choisir entre :

  • Résidences étudiantes privées: Les résidences étudiantes privées offrent aux étudiants des chambres avec une mensualité de 300 à 700 euro par mois. Le petit déjeuner est généralement inclus.
  • Colocation : La colocation peut s’avérer le moyen le moins cher en Espagne. La location des chambres varient entre 200 et 350 euro en moyenne.
  • Famille d’accueil : Le contact quotidien avec une famille espagnole va garantir à l’étudiant une meilleure maîtrise de la langue espagnole, une vue de près de leur culture et un sentiment d’appartenance à une famille. En principe, les familles habitent aux centres villes, l’étudiant aura donc à choisir le moyen de transport le plus convenable ou marcher si l’établissement est relativement près.

Bien que les résidences étudiantes offrent divers services aux étudiants leur frais demeure cher, il est donc conseillé d’opter pour les studios ou les appartements en colocation. Finalement, quel que soit la solution choisie, l’emplacement et la ville peuvent avoir un impact sur les mensualités des résidences et logements.

Travail et petits jobs en Espagne

Certains étudiants choisissent de travailler en parallèle avec leurs études par curiosité ou par besoin. Le travail à mi-temps présente, en plus du gain de l’argent, d’innombrables avantages à savoir:

  • Autonomie et Indépendance ;
  • Découverte du monde professionnel ;
  • Développement du relationnel ;
  • Constitution d’un réseau professionnel ;
  • Ajout d’une ligne dans le CV.

D’ailleurs, les étudiants Marocains peuvent offrir des cours de soutiens, de langues, travailler dans des restaurants, etc. En équilibrant entre l’établissement et le travail. D’autant plus, l’Espagne interdit aux étudiants de travailler au-delà de 20h par semaine sinon ils risquent de se priver de leurs permis de séjour.

Budget annuel estimé

Liens et contacts utiles