En quelques décennies, la Corée du Sud a su intégrer non seulement le monde développé, mais également la culture populaire des quatre coins de la planète. Le style de vie, la mode, la musique, même la langue, sont de plus en plus adoptés par les jeunes et les moins jeunes, faisant de la république  de Corée une des destinations  touristiques des plus prisées de notre époque.

Mais si académiquement, ce pays d’Asie de l’Est reste plutôt une destination « d’échange » universitaire, c’est-à-dire le temps d’une année ou d’un semestre de mobilité,  il n’est qu’assez rarement envisagé comme premier choix  pour un cycle supérieur complet.

Certes, les obstacles géographiques, culturels et linguistiques peuvent paraître, a priori, assez intimidants pour un bachelier fraîchement diplômé, mais le système éducatif supérieur Coréen a beaucoup à offrir, surtout en matière d’études de technologies et d’ingénierie.

Les universités du pays sont également très friandes en échanges académiques et coopérations internationales, et accueillent activement les étudiants étrangers. La Corée a récemment adopté une loi appelée « Gold Card » qui permet aux étudiants étrangers qui ont obtenu leur diplôme d’une université coréenne dans certains programmes de demeurer en Corée pour l’emploi.

Système universitaire

Les établissements d’enseignement supérieurs Coréens peuvent être répartis, grosso modo, en deux types principaux : les Universités, et les IUT.

Les Universités :

Une formation au sein d’une université peut varier entre 4 et 6 années d’études, selon les spécialités et les filières. Ces dernières sont aussi nombreuses et variées que partout ailleurs, c’est-à-dire que les étudiants peuvent se spécialiser, selon leur profil et aspirations professionnelles, en sciences expérimentales et naturelles, sciences humaines et sociales, études littéraires, études en économie, études médicales et paramédicales, arts, ingénierie, gestion et administration, etc.

Pour ce qui est des diplômes, ils sont bien moins différents de ceux en vigueur au Maroc qu’on le penserait : les études supérieures délivrent des diplômes LMD (Licence, Master, Doctorat). La licence est généralement suivie selon 3 ou 4 ans, selon l’établissement. Similairement, le Master peut se dérouler sur 2 ans ou plus, et le doctorat sur 3ans+.

Les cours sont généralement en coréen, mais compte tenu de l’afflux exponentiel des étudiants en échange, plus de 30% des cours au sein d’universités accueillant ces étudiants sont dispensés en anglais, et certaines licences professionnelles sont entièrement assurées en anglais.

Les IUT :

Encore un établissement dont la nature n’est certainement pas étrangère à un étudiant marocain ! Les Instituts Universitaires de Technologie sont des établissements qui proposent des formations dans divers domaines, notamment les sciences, les disciplines industrielles, les arts, les sports, les sciences sociales, la santé publiques, etc. Au terme de 2/3 ans, l’étudiant décroche un DUT, qui lui permettra de déboucher vers des études universitaires  plus approfondies.

Classement des universités sud-coréennes :

Le gouvernement coréen avait dévoilé une liste de 20 universités « porte-drapeau ». Toutes sont des universités dîtes nationales :

  1. KAIST 
  2. Postech
  3.  Seoul National University
  4.  Yonsei University (Séoul)
  5. Korea University (Séoul)
  6. SKKU
  7.  Kyung Hee University
  8.  Hanyang University
  9.  Sogang University
  10. Chung-Ang University
  11.  Inha University
  12.  Ewha Womans University 
  13.  Ajou University
  14.  Dongguk University
  15. University of Seoul 
  16.  HUFS
  17.  Konkuk University
  18. Sookmyung Women’s University
  19. Kyungpook National University
  20.  Chonnam National University

Modalités d’admission :

Les étapes d’inscription et de candidature sont plus ou moins les mêmes pour toutes les universités. Ainsi, vous pouvez postuler auprès de l’établissement de votre choix en faisant de demande de pré-inscription qui sera suivie, après examen de votre dossier académique, par un entretien de motivation ou d’un concours d’entrée, selon les écoles.

Les dossiers d’inscription sont généralement constitués comme suit :

  • Un formulaire d’inscription dûment rempli
  • Une présentation personnelles et un projet d’étude
    (deux documents séparés).
  • Photocopies de tous vos diplômes et certificats d’études.
  • les bulletins de notes (ceux de l’école primaire sont parfois exigés !)
  • Un document présentant les caractéristiques du lycée fréquenté.
  • Une ou plusieurs lettre(s) de recommandation.
  • Photocopie de votre passeport ou tout autre document attestant votre nationalité.
  • Certificat de compétence en anglais ou coréen (si nécessaire).
  • Garantie de fonds suffisants d’au moins 10.000 $ US (89.000 dhs) bloqués au moins pendant un mois.
  • Une attestation sur l’honneur de prise en charge des frais d’études.
  • Un document vidéo attestant des aptitudes pratiques (pour les postulants dans les domaines des arts et des sports).

N.B : Pensez à préparer votre dossier d’inscription au moins un an à l’avance.
Les inscriptions pour le premier semestre universitaire se déroulent de septembre à novembre, de mai à juin pour le deuxième semestre. Les dates d’inscription étant susceptibles de varier d’une université à l’autre veuillez consulter les informations pour chacune d’entre elles.

Frais de scolarité :

Le coût de la formation varie d’un établissement à l’autre. Dans les universités étatiques, les frais peuvent aller en moyenne, des 2.000 USD aux 5.000 USD (soit entre 17.700 et 45.000 dhs) par an.

Pour les écoles privées, il faut compter entre 3.000 USD et 7.000 USD (26.700 – 62300 dhs) l’année. Les frais restent ainsi relativement bas, par rapport à d’autres formations européennes, américaines ou même marocaines.

Bourses et aides financières :

Beaucoup d’universités coréennes proposent des programmes de bourses pour les étudiants qui viennent de l’étranger. La plupart d’entre elles financent entre 30 à 100% des frais de scolarité en fonction des résultats scolaires. Les bourses sont parfois accordées en échange de quelques heures de cours de langues à prodiguer aux autres étudiants.

 L’université Inje prés de Pusan par exemple, prend en charge l’hébergement et la nourriture des étudiants étrangers, moyennant 10 heures de cours hebdomadaires à donner en anglais et 400 dollars de frais d’inscription.   Il suffit de remplir ce Formulaire d’inscription.

 L’université de Geumgang, quant à elle, prend en charge l’hébergement et la nourriture des étudiants sans contrepartie. Elle peut aussi leur accorder selon certaines conditions, une bourse qui peut se monter jusqu’à environ 180 $ par mois (1600 dhs).

Visa :

Si vous détenez l’attestation d’admission en qualité d’étudiant dans l’université ou l’établissement de votre choix en Corée du Sud, il va falloir procéder ensuite aux démarches pour l’obtention de votre visa d’études…

Les visas sont de deux types :

 Visa d’étudiant en formation continue (D-2)Visa de formation générale (D-4)
EligibilitéPersonnes souhaitant effectuer des recherches dans un domaine spécifique ou pour les étudiants souhaitant suivre une formation dans un établissement de recherche académique, dans un IUT, une université ou un établissement d’enseignement supérieur.Etudiants souhaitant étudier la langue coréenne dans un institut linguistique ou une université coréenne.
Documents à fournir– Un passeport valide ;
– Un Formulaire de demande de visa ou d’attestation d’émission de visa
– Une somme équivalente à $30 US (Visa à entrée unique) ou 50$ US (visa à entrées multiples)
– Une lettre d’admission attestant du niveau universitaire et la condition financière de l’étudiant.
– Une copie des résultats scolaires les plus récents
– L’attestation bancaire – montant disponible sur votre compte ou celui de vos parents (dont le montant doit être supérieur au montant indiqué sur le certificat d’admission) ;
– Un passeport valide
– Un formulaire de demande de visa ou d’attestation d’émission de visa
– Une somme équivalente à $30 US (Visa à entrée unique) ou 50$ US (visa à entrées multiples)
– Un certificat de scolarité ou un certificat d’entrée à l’université (Attestation de formation)
– Attestation de provision bancaire (Attestation de transfert ou de change d’un montant équivalent à 3,000$ US) ou document justifiant d’une coopération inter-universitaire.
– Une attestation de prise en charge d’un garant.

Il faut prévoir entre deux à trois semaines pour l’obtention du visa. Il faut s’adresser à l’ambassade ou au consulat de Corée du Sud pour obtenir de plus amples renseignements sur les visas, les justificatifs à fournir ainsi que les procédures administratives relatives à votre demande.

L’ambassade de la Corée du Sud au Maroc
Adresse: 41 Av. Mehdi Ben Barka, Souissi, Rabat/ Maroc
Tél: +212.53.775.1767Fax: +212.53.775.0189
Email: [email protected] r / [email protected]

Coût :

Le coût des études supérieures en Corée du Sud reste peu élevé au regard de ce qui se pratique dans les autres pays. Par ailleurs, les étudiants internationaux qui fréquentent les programmes de maîtrise sont autorisés à travailler 20 heures par semaine en plus de leurs études. Pas de permis de travail supplémentaire est nécessaire aussi longtemps que l’étudiant a un visa valide.

Tarifs des cours de langue coréenne : programme de 10 semaines $ 1,000 ~ $ 1,400 programme de 3 semaines $ 800.
Coût des résidences universitaires : Chambre de 4 personnes $ 300 ~ $ 800 par semestre Chambre de 2 personnes $ 600 ~ $ 1,000 par semestre.
Frais d’alimentation : Environ $ 300 par mois.
Loyer d’une chambre : Entre $ 300 et $ 500 par mois.
Assurance santé : Environ $ 40.
Transport : Prix de base du voyage en métro ou bus $ 0.9.

45778104– La Corée du Sud est par excellence le pays de l’électronique et de la haute technologie. La 3G n’existe plus depuis un bon moment, la 4G étant la norme.

Le secteur des informations et des communications de Corée est parmi les meilleurs dans le monde avec machines, produits chimiques, construction navale, industrie automobile.

La pénétration de l’Internet haut débit en Corée dépasse les 20 millions de foyers. Il est utilisé dans la plupart des foyers.

– La grande avancée technologique de la Corée n’est que le successeur d’un très riche héritage culturel et architectural. De magnifiques temples ornent la capitale en plein centre-ville ! Les fabuleux monuments témoignent de la grandeur et de l’importance historique de ce pays.

– La Cuisine coréenne met l’accent sur le riz et les plats d’accompagnement, et de nombreux aliments traditionnels utilisent sauces fermentées. Les plats d’accompagnement comprennent les viandes, poissons, plats marinés, des soupes et des légumes.