Concours aux grandes écoles : les conseils utiles pour réussir

0
80

Les concours des grandes écoles post-classe prépa qui recrutent après une classe préparatoire scientifique, économique et commerciale approchent. Voici les derniers conseils pour réussir ses épreuves.

Sens de l’organisation et emploi du temps précis

Qu’il s’agisse d’intégrer une école d’ingénieurs post-prépa ou une grande école de commerce, c’est maintenant que les concours d’entrée se préparent, particulièrement pour les étudiants inscrits en CPGE (Classes préparatoires aux grandes écoles). Si vous avez l’intention de partir étudier en France ou ailleurs à l’étranger dans un établissement sélectif, voici quelques conseils pour bien se préparer aux concours. Tout d’abord, pour ne pas se disperser, il vous faut récapituler tout ce que vous avez à faire jusqu’au jour du concours. Le premier jour de vos révisions, commencez  par préparer un emploi du temps précis : selon votre préférence, vous pouvez soit travailler un cours par jour ou bien changer de matière toutes les deux ou trois heures. Cela vous empêchera de rester trop longtemps bloqué sur une seule discipline ; le cerveau a besoin de changements, cela est connu et avéré.

Du bon usage des fiches de révision

Faites preuve de pragmatisme : réviser l’ensemble des programmes en quelques jours est quasi-impossible. C’est le moment de faire usage de vos fiches de révision. Celles-ci doivent être claires et concises ; elles vous offriront la possibilité de revoir rapidement et efficacement les principales notions étudiées au cours de l’année scolaire. Les fiches de révision doivent être synthétiques, il faut n’y mettre que l’essentiel : définitions, dates historiques, formules mathématiques, notions philosophiques brièvement explicitées, lois physiques. Les fiches sont aussi un moyen mnémotechnique pour assimiler le cours. N’hésitez donc pas à utiliser des schémas et des graphiques, c’est une très bonne méthode de mémorisation, notamment pour les disciplines scientifiques. Bref, illustrer visuellement des notions et concepts permet de s’en souvenir plus facilement.

Réviser seul ou en groupe ?

Les deux méthodes sont compatibles. Si l’essentiel des révisions se fait dans la solitude afin de permettre une meilleure concentration, cela ne vous empêche pas de vous aménager des séances de travail en groupe de façon hebdomadaire, une à deux fois par semaines. Cela est recommandé car l’échange avec vos camarades permet une réflexion en commun qui peut vous apporter de nouvelles idées. Vous pouvez même comprendre une notion qui vous posait auparavant problème grâce à l’explication d’un autre étudiant. Le travail en groupe favorise également le sens de la communication et peut donc vous être bénéfique pour les épreuves orales. Par exemple, pour les épreuves de langues et l’entretien de motivation, le travail en groupe est fortement conseillé. N’oubliez pas aussi que les matières de langues et de culture générale peuvent faire la différence aux concours, même si vous êtes un profil scientifique…

Bien se préparer aux tests TAGE MAGE

Si vous postuler à une école de commerce et de management, vous devrez probablement des tests TAGE MAGE. Là aussi, il faut bien s’y préparer. Les professionnels ont remarqué que beaucoup d’étudiants échouent à ces tests à cause d’un manque de rapidité. Travaillez donc au maximum le calcul mental, les tables de multiplication, les carrés des nombres au moins jusqu’à 20 (quel est le carré de 15 ?) ainsi que les cubes au moins jusqu’à 10 ; tout ceci est à apprendre par cœur bien sûr. Habituez-vous à des calculs mentaux d’additions, de multiplications, de soustractions et de divisions. Par ailleurs, la majorité des écoles de management proposent des épreuves de rédaction et de synthèse. Ces épreuves ont pour objectif que le candidat démontre ses  aptitudes à occuper ultérieurement un poste de cadre ou de dirigeant. Les épreuves rédactionnelles se préparent donc tout au long de l’année et nécessitent un entraînement régulier. Il vous faut aussi compléter votre travail par une lecture d’articles de presse ou d’essais : consacrez au moins 15 minutes par jour à la lecture d’un article d’un journal de référence en matière économique, financière et politique internationale. Ne négligez pas non plus les QCM, il faut s’y exercer de façon intensive de manière à répondre au maximum de questions le jour de l’examen et en un laps de temps réduit. Certaines écoles intègrent des QCM non seulement pour les matières scientifiques mais aussi pour les épreuves de langue (pour l’anglais par exemple) Dernière chose : ne changez pas vos habitudes de vie. Certes, il faut travailler davantage, mais passer des nuits blanches 10 jours avant les épreuves n’est pas une bonne idée malgré les apparences…