Nous avons déjà parlé de l’importance de bien penser son projet d’études et de carrière, de suivre vos aspirations et de ne pas succomber à la pression. Seulement, si votre rêve est de devenir ingénieur aérospatial ou philologue, il y a très peu voire pas de choix de formations pour vous au Maroc. Et c’est ainsi pour une foule d’autres métiers.

Dans cet article, vous trouverez 10 métiers pour lesquels on ne trouve quasiment pas de formation au Maroc. Heureusement, vous pouvez toujours choisir d’étudier à l’étranger pour faire le métier auquel vous aspirez.

Ingénieur aérospatial

Nous avons déjà parlé des formations pour travailler dans l’aéronautique, dont des écoles au Maroc. Mais en ce qui concerne le domaine aérospatial, il n’y a pas vraiment de formations au niveau national.

L’ingénierie aérospatiale est un métier passionnant qui va vous permettre de concevoir, d’évaluer et d’entretenir une variété d’appareils envoyés dans l’espace. C’est le cas des aéronefs, des véhicules et des systèmes de communication. Vous trouverez des formations dédiées en France, aux Emirats Arabes Unis ou encore en Ukraine.

Ingénieur en sécurité informatique

Les métiers du Big Data sont plus nécessaires que jamais, en particulier les métiers liés à la sécurité avec la multiplication des cyberattaques contre les entreprises et organismes d’Etat. L’un des métiers qui sont très demandé est celui d’ingénieur en sécurité informatique.

Il a pour mission d’étudier la fiabilité des systèmes d’information et d’apporter les remaniements nécessaire pour les renforcer et protéger l’organisation des cyberattaques. On peut trouver d’excellentes formations au métiers du Big Data à l’étranger, notamment en France, en Angleterre ou dans les pays scandinaves.

Ingénieur en Business Intelligence

La Business Intelligence est un domaine en plein essor. Ce secteur n’est qu’à ses débuts au Maroc. De même, on trouve peu de formations spécialisées en BI. L’ingénieur en Business Intelligence a un rôle central dans ce domaine et il est très demandé à l’ère du Big Data.

C’est lui qui sait exploiter les données de l’entreprise pour synthétiser une information pertinente aux différentes direction et faciliter la prise de décision. Pour cela, il a recours à différents tableaux de bords et outils de reporting, pour rendre l’information plus claire et plus accessible aux différents collaborateurs.

Responsable de maintenance ferroviaire

La maintenance ferroviaire est un domaine pour lequel on ne trouve quasiment pas de formations au Maroc. Le secteur ferroviaire a des exigences en maintenance qui lui sont spécifique.

Pour cette raison, des formations spécialisées en maintenance ferroviaire sont requises. Le responsable de maintenance ferroviaire a pour rôle d’entretenir et de réparer les équipements, ainsi que de participer à la conception des nouvelles installations ferroviaires.

Musicologue

Si vous êtes un grand mélomane, ce métier est pour vous. Expert et historien de la musique, le musicologue travaille souvent en tant qu’académicien et chercheur. Il peut enseigner, travailler comme critique musical dans les médias, comme conseiller dans une production musicale,  ou encore écrire des ouvrages spécialisés.

Quelle que soit l’usage qu’il fait de son expertise, sa mission majeure reste d’assurer la conservation et la diffusion de la culture musicale. Vous trouverez diverses formations universitaires dédiées à ce domaine, notamment en France.

Chef de projet culturel

Le secteur culturel n’est pas encore très bien structuré au Maroc. De ce fait, il n’y a pas de formations pour toutes les professions du secteur et c’est bien dommage pour les étudiants marocains passionnés de culture. C’est le cas du métier de chef de projet culturel.

Ce cadre polyvalent a pour mission d’organiser des manifestations culturelles et d’en suivre la réalisation du début à la fin. Il travaille à la tête d’un festival, d’une galerie d’art, d’un centre culturel ou d’une municipalité. Pour réussir sa mission, il a besoin d’un bon sens de l’organisation et d’un goût prononcé pour l’art et l’expression culturelle.

Metteur en scène du théâtre et du spectacle vivant

Il y a très peu d’écoles où l’on peut apprendre la mise en scène au Maroc, en particulier de la mise en scène du théâtre ou du spectacle vivant. Le metteur en scène a pour mission de superviser et d’organiser la mise en scène d’une pièce de théâtre, de comédies musicales ou de lectures.

Son rôle est central dans la création de spectacles attrayants pour le public. Il existe de nombreux établissements et conservatoires de haute qualité à l’étranger où suivre des études de mise en scène.

Agent artistique

Si vous vous intéressez au domaine de l’art sans pour autant le pratiquer, ce métier peut être pour vous. L’agent artistique intervient auprès d’artistes en tous genres : artistes, acteurs, musiciens, chanteurs ou écrivains. Il peut également intervenir auprès des sportifs et alors on parle d’agent sportif.

L’agent artistique gère plusieurs aspects de la carrière de ses clients. Il les conseille dans leurs orientations et négocie leurs contrats. Il y a de plus en plus de masters dédiés à ce métier. C’est le cas du Master  management et carrières d’artistes (MCA) qu’on peut retrouver dans plusieurs universités françaises. En Angleterre aussi, on trouve beaucoup de formations dédiées à ce domaine.

Éditeur de livres

Le secteur de l’édition attire beaucoup de bibliophiles, mais très peu de formations dédiées sont dispensées au Maroc. Devenir éditeur vous permettra d’intégrer une maison d’édition en tant qu’éditeur junior.

Vous pouvez également lancer votre propre maison d’édition par la suite. L’éditeur chapeaute tout un projet de livre. Sa mission est de dénicher de nouveaux talents et de les lancer dans la scène littéraire. En collaboration avec différents professionnels du livre, il améliore le texte, choisit la couverture du livre et assure sa promotion.

Conservateur du patrimoine

Si vous êtes passionné d’histoire et de culture, ce métier est pour vous. Le conservateur du patrimoine a pour mission d’étudier, d’entretenir et de conserver des objets du patrimoine.

Il peut s’occuper d’œuvres d’arts,de reliques, d’archives, de monuments, etc. Pour cela, il doit suivre des formations spécialisées en patrimoine ou en histoire et archéologie. Il peut travailler au service du ministère de la culture, dans des collectivités locales, ou encore dans un musée.