Le génie biomédical ou l’ingénierie biomédicale ou est une application des principes de l’ingénierie au domaine médical. Ces applications aident à améliorer la fiabilité des diagnostics et traitements dispensés aux patients. C’est un métier d’avenir qui allie une double compétence, aussi bien en ingénierie qu’en médecine. Pour exercer ce métier, le passage par des études spécialisées et sélectives en génie biomédical est requis. C’est ce qui vous donnera les outils nécessaires pour mener à bien un métier qui demande précision et dextérité technique.

Si vous pensez avoir le bon profil pour devenir ingénieur(e) biomédical(e), sachez qu’il existe aujourd’hui plusieurs formations en génie biomédical, aussi bien au Maroc qu’à l’étranger.

Le profil pour faire des études en génie biomédical

Pour acquérir la double compétence requise par le génie biomédical, l’étudiant doit faire preuve de polyvalence. D’un côté, il doit être à l’aise avec les chiffres, innovant et familier avec la technologie. En effet, l’ingénieur biomédical aura à utiliser plusieurs techniques avancées telles que la bio-informatique, l’électrophysiologie, l’imagerie médicale, la modélisation biomédicale, l’étude des biomatériaux et plus encore.

De l’autre, il doit avoir un réel intérêt pour la médecine, ainsi que les aptitudes nécessaires pour recevoir un enseignement médical, à savoir : une bonne capacité de mémorisation, un bon sens de l’organisation et un esprit de synthèse. L’étudiant doit surtout avoir beaucoup de persévérance car c’est un domaine complexe et l’enseignement de génie biomédical est très exigeant.

Le métier d’ingénieur(e) biomédical(e)

L’ingénieur(e) biomédical(e) des ingénieurs classiques en plusieurs points. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’une formation spécifique leur est dédiée. Il travaille dans le secteur médical et hospitalier, dans différents établissements : entreprises de développement d’équipements biomédicaux, hôpitaux, les centres de recherche d’hôpitaux universitaires et agences gouvernementales. Tout comme le médecin, il a le souci du bien-être des patients. Son plus grand apport est de pouvoir analyser un problème aussi bien du point de vue de l’ingénieur que de celui du médecin.

Concrètement, l’ingénieur(e) biomédical(e) apporte son expertise sur les matériels et des équipements de haute technologie. Il tente constamment d’améliorer le dispositif médical pour permettre des diagnostics et des traitements plus efficaces. Avec une équipe de techniciens, il veille également à leur bon fonctionnement et à leur maintenance. Il peut également concevoir des dispositifs médicaux dédiés aux établissements avec lesquels il travaille. Enfin, il organiser régulièrement des formations au corps médical pour s’assurer qu’ils utilisent correctement le matériel médical.

Les formations de génie biomédical

Pour exercer le métier d’ingénieur(e) biomédical(e), vous devez suivre une formation supérieure équivalente à  un bac+5. Vous devez justifier d’un diplôme d’ingénieur ou d’un Master spécialisé en génie biomédical.

Au Maroc

Au Maroc, le domaine médical est en plein développement et intègre de plus en plus de technologies modernes. Dans ce sens, nous avons de plus en plus besoin d’ingénieurs spécialisés en génie biomédical. Ce profil est très recherché aussi bien les dans les établissements de soins, les centres d’imagerie médicale que chez les fournisseurs de matériels biomédicaux. Jusque-là, les formations dans ce domaine étaient quasi-inexistantes. Mais aujourd’hui, on retrouve de plus en plus de formations dédiées à l’ingénierie biomédicale au Maroc.

L’école Supérieure de Génie Biomédical 

Partie intégrante de l’Université Mohammed 6 des Sciences de la Santé de Casablanca, cette école tente de pallier aux insuffisances en profils biomédicaux qualifiés. L’école Supérieure de Génie Biomédical dispense un enseignement pluridisciplinaire. Elle collabore avec certains des meilleurs professionnels du domaine pour former ses étudiants, aussi bien au Maroc qu’à l’étranger. Elle intègre à son cursus  des classes préparatoires intégrées, un cycle d’ingénieur d’état en génie biomédical, ainsi que des licences professionnelles en Maintenance et qualité biomédicales.

FST Settat – Master Génie Biomédical Instrumentation et Maintenance

La Faculté des sciences et techniques de Settat propose plusieurs formations en sciences et techniques médicales. Elle propose, entre autres, un Master dédié au génie biomédical. La formation est centrée sur l’instrumentation et la maintenance des dispositifs médicaux. Le Master est ouvert aux titulaires de licence dans le domaine biomédical ou tout autre diplôme équivalent, après étude de dossier et entretien.

À l’étranger

Étudier le génie biomédical en France

La France est reconnue pour la qualité de son enseignement supérieur dans différents domaines. Si vous êtes francophile, c’est également l’occasion d’étudier le génie biomédical dans une langue que vous maîtrisez bien. Pour effectuer des études de génie biomédical en France, plusieurs options s’offrent à vous. Voici quelques exemples :

Étudier le génie biomédical en Espagne

L’Espagne séduit les étudiants marocains par la qualité de son enseignement et sa proximité géographique. Le pays compte d’ailleurs plusieurs formations de qualité dans le domaine médical. Cela dit, la maîtrise de la langue espagnole est essentielle pour poursuivre ses études en Espagne et il faut passer son Selectividad à l’avance.L’une des meilleures formations en génie biomédicale en Espagne est certainement le Master en Génie Biomédical de l’Université Internationale de Valence.

Étudier le génie biomédical en Chine

Étudier en Chine, c’est l’occasion de découvrir un pays unique tout en suivant une formation de qualité. Les universités chinoises sont généralement bien classées, en particulier dans la région asiatique. En ce qui concerne le génie biomédical, l’une des formations les mieux classées est le Master de Bioingénierie de l’Université Zhejiang Wanli à Zhejiang Sheng.

Étudier le génie biomédical en Russie

La Russie est une destination de prédilection pour les étudiants marocains en médecine et en pharmacie. Le pays abrite des universités de qualité et accueille chaque années plusieurs étudiants étrangers. L’une des meilleures formations en génie biomédicale en Russie est le Master en Sciences Biomédicales et Ingénierie à l’Université Polytechnique de Tomsk.