La prothèse dentaire est l’une des spécialités qui s’offrent à vous si vous visez le domaine paramédical. Ces formations sont généralement plus courtes et moins exigeantes que les formations médicales telles que la médecine, la médecine dentaire ou la pharmacie. 

Le Prothésiste dentaire a pour rôle de fabriquer et de réparer des prothèses telles que les couronnes, les bagues et les appareils dentaires. Ce métier, complémentaire de celui du dentiste, est complexe qui demande une grande expertise et de l’habileté manuelle.

La formation, plus souple, n’est pas à prendre à la légère, c’est une préparation pointue à un métier hautement technique. 

La prothèse dentaire reste une option de formation plus accessible pour ceux qui s’intéressent au domaine de la dentisterie. Si vous aspirez à pratiquer ce métier, vous devrez suivre des études de prothèse dentaire dédiées.

Ces études peuvent vous permettre d’intégrer un laboratoire industriel, comme elles peuvent vous permettre d’ouvrir votre propre laboratoire de prothèse dentaire et de gagner votre vie de façon indépendante. Voici ce qu’il faut savoir sur les études de prothèse dentaire et leurs débouchées. 

Quel profil pour faire des études de prothèse dentaire ?

Le travail du prothésiste dentaire requiert une grande précision, au millimètre près, ainsi que beaucoup d’habileté manuelle pour minimiser les erreurs. La prothèse doit être parfaitement adaptée à la morphologie du patient et cela exige un sens de l’observation, ainsi qu’une certaine dose de créativité.

La capacité d’écoute est également appréciée, car le prothésiste dentaire travaille en collaboration avec le dentiste et doit pouvoir traduire ses commandes en modèles de prothèses adéquats pour les patients.

L’étudiant en prothèse dentaire a généralement des sensibilités pour des matières scientifiques et techniques qui lui seront utiles, telles que : la chimie, la morphologie, la métallurgie, ou encore l’informatique. En effet, il aura souvent recours à des logiciels de CAO pour concevoir des prothèses dentaires.

Comment s’organisent les études de prothèse dentaire ?

Pour accéder aux formations de prothèse dentaire, il faut être au moins titulaire d’un baccalauréat, dans n’importe quelle série. Voici les principales options qui s’offrent à vous :

BTM  prothésiste dentaire

Le brevet technique des métiers est accessible après l’obtention du baccalauréat.

BTS prothésiste dentaire

Ce BTS garantit l’insertion directe dans le métier de prothésiste dentaire, comme il peut servir de passerelle à une formation plus poussée.

BTMS prothésiste dentaire

Le brevert technique des métiers supérieurs est accessible après un BTM en 2 ans. Cette formation est obligatoire pour gérer un laboratoire de prothèse dentaire.

Il est à noter que dans certains pays comme la France, on peut préparer un bac professionnel de prothèse dentaire. La formation dure trois ans et permet d’avoir la priorité aux accès à des BTS dédiés au métier de prothésiste dentaire.

Le métier de prothésiste dentaire

Le travail du prothésiste dentaire est complémentaire de celui du dentiste ou du chirurgien-dentiste. À partir des empreintes prises par le dentiste, il façonne la prothèse dentaire.

Pour cela, il a recours à divers matériaux tels que la céramique, la résine, l’or, le platine, les pâtes thermoplastiques, des matériaux composites, etc. Il doit être à même de sélectionner les matériaux les plus adaptés pour chaque cas.

Sur la base des empreinte de la cavité buccale du patient, il réalise une maquette en cire. Ensuite, il réalise un moule en plâtre dans lequel sera injecté un matériau sous pression. En plus de fabriquer des prothèses dentaires, le prothésiste a pour rôle de réparer ou de modifier des prothèses, qu’elles soient fixes ou mobiles.

La prothèse dentaire est un métier technique pointue qui évolue sans cesse. Le prothésiste se forme tout au long de sa carrière et reste informé des dernières nouveautés.

Souvent, les prothésistes dentaires travaillent dans des laboratoires spécialisés, parfois dans le cadre de grandes entreprises à envergure industrielle. Comme c’est un métier de plus en plus industrialisé, l’installation a son propre compte peut se révéler coûteuse.

Mais il est toujours possible pour un prothésiste dentaire expérimenté de lancer son laboratoire.

Formations de prothèse dentaire à l’étranger

Parmi les établissements qui proposent cette formation à l’étranger, on peut citer :

En France

En Espagne

Pour faire des études de prothèse dentaire en Espagne, il faut passer le test Selectividad pour prouver sa maîtrise de la langue espagnole. Ce test demande généralement une année de préparation, qui peut se faire au Maroc ou en Espagne.

En Ukraine