Etudier en Corée du Sud vous tente ? Ce pays situé sur une péninsule au milieu de l’Asie du Nord est devenu en quelques années l’un des pays les plus industrialisés au monde, preuve en est, la multinationale Samsung est de nationalité sud-coréenne.

La population coréenne est très instruite et possède l’un des taux d’utilisation d’Internet les plus élevés au monde. A titre d’exemple, l’Université Féminine Ewha a été crée en 1887 et était la première institution privée pour l’éducation supérieure des femmes. En 2016, ce ne sont pas moins de 100 000 jeunes venus du monde entier qui ont suivi un cursus d’études en Corée du Sud.

Le système d’enseignement

On dénombre un peu plus de 550 établissements d’enseignement supérieur en Corée du Sud. La plupart sont des universités ou des collèges universitaires. La majorité des universités sont membres du Korean Council for University Education. On distingue deux principaux types d’institutions en Corée du Sud :

Les universités : elles sont soit publiques (on distingue parmi elles universités nationales publiques administrées par l’Etat et les universités publiques administrées par le gouvernement local), soit privées. Elles proposent des formations de niveau Bachelor en 4 ans et de niveau Master en 1 ou 2 ans.

Les collèges universitaires (Junior College en anglais) : ils proposent des formations en 2 ou 3 ans. La majorité des collèges universitaires sont des établissements privés.

Pour un étudiant étranger qui souhaite étudier en Corée du Sud, il est préférable de choisir une université plutôt qu’un collège universitaire afin d’augmenter ses chances de faire reconnaître son diplôme une fois de retour dans son pays d’origine. Il existe aussi en Corée du Sud des universités  d’études à distance, des universités en alternance, des écoles normales d’instituteurs…

Des universités ouvertes aux étudiants étrangers

Certaines universités coréennes proposent aux étrangers qui souhaitent apprendre la langue coréenne des opportunités assez intéressantes.

Après avoir connu il y a quelques années une période assez difficile durant laquelle les capacités d’accueil des universités coréennes étaient insuffisantes même pour les étudiants coréens, le système universitaire semble être si bien sorti de cette crise qu’il propose maintenant aux étrangers qui souhaitent apprendre la langue coréenne de les accueillir en prenant en charge une grande part des frais occasionnés par leur résidence en Corée.

Ces facilités prennent la forme de bourses ou de prise en charge partielle ou totale des frais d’hébergement et de nourriture. Elles sont parfois accordées en échange de quelques heures de cours de langues à prodiguer aux autres étudiants. L’Université Inje prés de Pusan prend en charge l’hébergement et la nourriture des étudiants étrangers, moyennant 10 heures de cours hebdomadaires à donner en anglais et 400 dollars de frais d’inscription.

L’Université de Geumgang, quant à elle, prend en charge l’hébergement et la nourriture des étudiants sans contreparties. Elle peut aussi leur accorder selon certaines conditions, une bourse qui peut se monter jusqu’à environ 150 euros par mois. Les inscriptions à ces universités passent par une sélection sur dossier.

Une bonne maîtrise de l’anglais est indispensable car les cours à destination des étrangers sont tous donnés dans cette langue. Les personnes intéressées doivent aussi entreprendre les démarches auprès de l’ambassade de Corée afin d’obtenir un visa étudiant. Il est donc conseillé de bien planifier son départ.

Conditions d’admission

 Si votre candidature est acceptée, vous recevrez un «certificat d’admission» qui vous permettra de demander votre visa pour étude auprès de l’ambassade ou du consulat de Corée du Sud de votre région.

Langue

En 1997, le gouvernement coréen a désigné neuf établissements pour promouvoir l’ouverture intellectuelle et la formation spécialisée pour le commerce et les relations internationales, lesquels forment les étudiants à traiter une grande variété d’affaires internationales avec des gens de cultures différentes.

Toutes les matières sont enseignées en anglais par des spécialistes reconnus dans leur domaine. Il y a plus de 200 étudiants étrangers dans ces établissements. De plus, des instituts de langue coréenne pour étrangers ont été ouverts dans plusieurs universités. Ces instituts offrent différents niveaux de cours, chaque classe comportant 10 à 15 étudiants. Chaque niveau nécessite environ 8 à 10 semaines d’études.

Les visas d’étude en Corée du sud

Une fois votre inscription validée par l’établissement d’accueil, il est nécessaire de demander un visa pour études auprès de l’ambassade ou du consulat de Corée du Sud. Les visas sont de deux types :

-Visa D-2 : Le visa D-2 est le visa d’études «classiques» délivré aux candidats souhaitant poursuivre leurs études supérieures dans le pays,

-Visa D-4 : Le visa D-4 est délivré aux étudiants souhaitant étudier la langue coréenne dans un institut linguistique ou une université coréenne.

Coût et financement des études

Frais de scolarité :

Les frais de scolarité dans les universités sud-coréennes varient selon les établissements et les programmes. Dans les universités publiques nationales, il faut compter entre 2000 et 5000 dollars l’année. Dans les universités privées, le coût des études est généralement plus haut. Il faut compter entre 3000 et 7000 dollars par année.

Bourse :

Il existe plusieurs systèmes de bourses à destinations des étudiants étrangers en Corée du Sud. Elles peuvent être allouées directement par les universités en fonction de votre dossier scolaire, elles peuvent s’obtenir auprès du gouvernement coréen ou par le biais d’instituts ou de fondations privées tels que la Fondation coréenne- Korean foundation for advanced studies : http://www.kfas.or.kr/

Les principales universités sud-coréennes

Université de Séoul – programmes internationaux : www.ice.uos.ac.kr/

Université de Pusan – étudiants internationaux : www.onestop.pusan.ac.kr/English/

Université d’Ulsan : www.ulsan.ac.kr/main/