Étudier en Chine n’est pas une idée aussi farfelue que cela. De plus en plus d’étudiants marocains choisissent la Chine comme destination d’étude ou de séjour linguistique. Le pays, en plein développement, est actuellement la deuxième puissance économique mondiale. C’est également le pays le plus peuplé de la planète. Il allie la modernité à une culture ancestrale riche qui attire chaque année plusieurs visiteurs. La Chine dispose d’un système d’enseignement de qualité reconnu à l’international. Si vous vous inquiétez pour la langue d’étude, sachez qu’il est totalement possible d’étudier en anglais en Chine. Pour les anglophiles, plusieurs programmes anglophones sont disponibles dans les universités chinoises. Voici ce que vous devez savoir avant de vous lancer.

Pourquoi étudier en anglais en Chine ?

Un enseignement de qualité

L’enseignement supérieur chinois est en plein développement. Durant les dernières décennies, le gouvernement chinois a porté une attention particulière à l’éducation supérieure avec pour objectif d’améliorer le classement des universités chinoises à l’international. Résultat : les universités chinoises sont à la tête des universités asiatiques et certaines d’entre elles sont à la tête du classement mondial.

Un large choix de formations

Avec sa large population, la Chine compte un grand nombre d’universités. Parmi celles-ci, plus de 2000 universités accueillent des étudiants étrangers. Certes, c’est déroutant. Mais cela vous laisse un choix très large pour choisir la formation la plus appropriée pour vous et favoriser vos chances d’admission. De même, les universités sont très polyvalentes et pluridisciplinaires, proposant un large choix de cursus.

Une culture ancestrale et riche

La culture chinoise se démarque par sa richesse et sa large contribution à la civilisation humaine. C’est une culture qui remonte à plus de 10.000 ans et rassemble des innovations dans les domaines les plus variés : philosophie, spiritualité, mythologie, folklore, architecture, sciences et technologies, arts et artisanat, sports, gastronomie et arts de la table, etc. Étudier en anglais en Chine, c’est aussi l’occasion de découvrir cette culture et de s’en imprégner.

Un niveau de vie abordable

Le niveau de vie en Chine est en hausse actuellement avec le développement rapide du pays. Cela dit, il reste abordable comparé aux destinations d’études classiques telles que l’Europe. Mais en ce qui concerne les frais de scolarité, il faut compter entre 21.600 et 27.000 dhs  au minimum, sachant que les universités les plus prestigieuses peuvent exiger le double. Mais sachez que vous pouvez postuler à une bourse auprès du China Scholarship Council (CSC).

Une formation à vocation internationale

Étudier en anglais en Chine, c’est s’assurer une formation à vocation internationale. Il vous sera plus facile par la suite de vous intégrer dans le marché du travail. En effet, l’anglais est désormais très demandée sur le marché du travail, en particulier si vous visez une carrière future à l’international.

Comprendre le système universitaire chinois

Le paysage universitaire chinois a beaucoup changé ces dernières années avec la libéralisation de l’économie. Plus d’universités pluridisciplinaires ont fait leur apparition, ainsi que des établissements privés. Actuellement, le tissu universitaire chinois se compose des universités publiques, des écoles privées et des centres de formation continue. Les études suivent un schéma classique de licence, master et doctorat. Les formations sont dispensées aussi bien en mandarin qu’en anglais. Sachant que certaines formations sont disponibles entièrement en anglais.

Les établissements supérieurs chinois sont généralement sélectifs, surtout pour les étudiants étrangers. Nous vous conseillons donc de bien préparer votre dossier d’admission et de vous informer auprès des établissements qui vous intéressent avant de postuler. En tant qu’étudiant étranger, vous serez probablement appelé à passer un test d’entrée quelques semaines avant la rentrée.

Les conditions pour étudier en anglais en Chine

Prérequis académiques

Vous pouvez postuler aux universités chinoises à partir du baccalauréat ou de la licence. Dans les deux cas, vous devez joindre à votre dossier d’admission :

  • Des copies de vos diplômes ;
  • Vos relevés de notes ;
  • Des lettres de recommandions d’enseignants (une pour les bacheliers et deux pour les étudiants)
  • Votre CV ;
  • Une lettre de motivation.

Il est à noter que vous devez également joindre à votre dossier d’admission une copie de votre passeport  et photos d’identité.

Prérequis linguistiques

La maîtrise des bases de la langue chinoise est essentielle pour intégrer un cursus chinois. De même, pour intégrer une formation en anglais, vous devez justifier de votre maîtrise de la langue en passant une certification d’anglais (TOEFL, IELTS ou TOEIC).

Les justificatifs financiers

Dans votre dossier d’admission, vous devez prouver que vous pouvez subvenir à vos besoins en Chine. Ainsi, vous aurez à présenter des justificatifs concernant le salaire ou le registre de commerce de votre garant. Ces mêmes justificatifs vous seront utiles pour obtenir le Visa étudiant.

Le Visa étudiant

Une fois admis, l’université chinoise de votre choix vous enverra les documents nécessaires pour obtenir votre Visa étudiants. Vous aurez alors à vous adresser à l’ambassade chinoise au Maroc pour vous informer des documents à fournir et construire votre dossier de Visa. Il est à noter que les frais de dossier sont de 220 Dirhams et que la demande de visa doit être effectuée au moins 30 jours avant le projet de départ.

Les meilleures universités anglophones en Chine

Tsinghua University

L’Université Tsinghua est sans conteste la meilleure université chinoise. Elle se retrouve d’ailleurs en tête des classements QS et Shangaï : 1ère en Chine et 6e en Asie. Son bâtiment historique s’inspire de l’architecture d’universités mythiques comme Harvard et Stanford. Du reste, l’université propose plusieurs programmes anglophones.

Peking University

En seconde place, on retrouve l’Université de Peking. En effet, elle se positionne en deuxième place du classement QS en Chine. Située à l’ouest de Pékin, elle intègre un large campus qui s’étend sur 274 hectares. Elle propose un très large choix de formations anglophones dans des domaines tels que les sciences, l’ingénierie, la psychologie, la sociologie, l’informatique et plus encore.

Fudan University

En troisième position du classement QS chinois, on retrouve l’Université Fudan, située à Shanghai. Cette université à vocation internationale propose plusieurs programmes anglophones dans différents domaines tels que les mathématiques, les sciences, la politique internationale, l’économie, la finance, l’ingénierie, la communication et plus encore.