– Présentation générale du pays : Le Japon

Situé dans l’océan pacifique à la pointe de l’Asie de l’est, le Japon est aussi surnommé “Le pays du soleil levant”, c’est un archipel composé de multiples petites îles… Monarchie constitutionnelle, le Japon dispose d’une constitution votée en 1947, d’un empereur Akihito, et d’un parlement.

 

La population du Japon est d’environ 128 millions d’habitants, la langue est le japonais, la monnaie est le Yen. Le Japon représente la troisième puissance économique du monde notamment grâce à l’automobile et à l’électronique. Il est reconnu dans le monde entier pour être à la pointe de l’innovation.

Le climat est très variable, selon les endroits, et le Japon est un pays très montagneux, le Mont Fuji le plus haut sommet du pays, s’élève à 3776 mètres.  Les principales villes connues au Japon sont tout d’abord Tokyo qui est la plus grande ville et aussi la capitale du Japon, à elle seule, elle compte plus de 35 millions d’habitants, puis Yokohama, Osaka, Nagoya, Sapporo, Kobe, Kyoto, Fukuoka, Kawasaki, saitama et Hiroshima…

– La culture japonaise

La culture japonaise est très inspirée des cultures “chinoise et coréenne” mais reste cependant très différente des autres pays d’Asie, elle est très vaste et compte toujours des rites ancestraux bien ancrés dans les esprits…

800px-Lake_Kawaguchiko_Sakura_Mount_Fuji_3

 

Ainsi depuis les “Samouraïs”, passant par les “Sumos”, les “Geishas”, les Japonais oscillent entre passé et époque moderne, et il n’est donc pas rare de croiser encore aujourd’hui des hommes et des femmes qui portent encore le Kimono, le vêtement traditionnel…De même les adeptes “Mangas” arborent régulièrement de bien surprenantes tenues. D’un point de vue général, comprendre le langage japonais reste impératif pour comprendre véritablement toute la culture japonaise.

 

Shopping_Street_Shibuya

 

La cuisine compte beaucoup dans la culture japonaise, elle est sophistiquée, on connaît les “Sushis” qui sont très réputés, et parmi les plats réputés on compte aussi le “Tempura de crevettes et de légumes” où chaque aliment est recouvert d’une pâte puis frit dans l’huile, le “Sukiyaki”, viande de bœuf cuite dans un bouillon, le “Yosenabe” fruits de mer et légumes cuits également dans un bouillon, le “Yakitori”, brochette de poulet et foie de poulet marinée et aussi la fameuse sauce soja…

 

Les deux principales religions du Japon sont le shintoïsme et le bouddhisme. Parmi les traditions, il y a le papier plié soit “Origami” qui compte dans les arts japonais où l’on retrouve aussi la peinture, la musique et le théâtre, les “estampes Japnoaises” et les jardins… Puis les différentes célébrations comme “Hanami” pour les cerisiers en fleur, ou, “Momijigari”, la chasse aux feuilles d’automne, et aussi la “Semaine d’or” qui correspond à la semaine annuelle de congés, puis bien sûr, la cérémonie du thé appelée “Chanoyu”.

 

Le Japon dans son ensemble, est un pays aux contrastes fascinants et l’un des plus fabuleux… Y faire ses études est donc le meilleur moyen de découvrir cette culture millénaire.

 

– Système d’Enseignement et les différents établissements au Japon

Le système d’enseignement au Japon présente la caractéristique d’être très sélectif pour l’entrée dans le cursus universitaire, le système d’enseignement supérieur offre une formation de qualité.

 

Les trois types d’universités (大学, daigaku) au Japon, sont :

– les universités nationales,
– les universités privées
– les universités publiques.

 

 

Les trois niveaux de diplômes à l’université sont :

● la licence (学士, gakushi, en quatre ans)
● le master (修士, shūshi, ancienne maîtrise, en deux ans)
● le doctorat (博士, hakase/hakushi, en trois ans)

 

crédits : wikicommons

 

Universités nationales :

On compte 86 universités nationales au Japon, ces universités comptent dans leur budget une part équivalente à 50 % versés par l’Etat. Il y a sept universités impériales dont : L’Université de Tokyo, l’Université de Kyoto, l’Université d’Osaka, l’Université de Nagoya, l’Université Tohoku, l’Université de Hokkaido, et enfin l’Université de Kyushu…

 

Universités privées :

Il y a 603 universités privées qui comptent environ chacune dans leur budget une participation de l’Etat qui s’élève à environ 10 %.

 

Universités publiques :

On entend par universités publiques, les universités préfectorales et municipales qui sont donc subventionnées soit par les préfectures, soit par les municipalités, pour environ 70% de leur budget, les 30 % restant, étant lié aux frais de scolarité, aux examens d’entrée et aux frais d’inscription.

Une association spécifique représente chaque type d’université, à savoir :

– Japanese Association of National Universities (JANU)
– Japanese Association of Public Universities (JAPU)
– Japanese Association of Private Universities and Colleges (JAPUC)

crédits : wikicommons

– Etudier le Japonais au Japon

Un à deux ans de préparation à la langue sont nécessaires avant d’entrer dans une université. Pour cela, les universités privées, ou les “Junior collèges” offrent des programmes pré-universitaires destinés à aider les étudiants à l’apprentissage de la langue.

La plupart des universités au Japon proposent donc un programme de langue au sein de leur établissement, et, en règle générale, il faut être titulaire d’un diplôme de niveau undergraduate ( l’équivalent d’une licence), ou, disposer déjà d’une connaissance correcte de la langue soit donc justifier de formations effectuées au cœur du pays, ou encore d’être recommandé par une université qui dispose d’un accord avec l’université japonaise ou l’ambassade du Japon, où au préalable, l’étudiant aura passé un entretien.

 

Voici le lien utile pour trouver les établissements qui proposent ces services et qui sont reconnus par l’Etat Japonais : http://www.jasso.go.jp/study_j/documents/junbi_e.pdf

 

Les écoles de langue :

Les étudiants internationaux peuvent aussi rejoindre une école de langue afin de faciliter leur entrée dans une université. Certaines universités disposent de partenariats avec des écoles de langue qui sont reconnus par l’Etat, cela permet également par la suite, de rester dans l’université où les cours de langue ont été suivis. Le but d’apprendre au préalable la langue est de pouvoir s’intégrer plus facilement au cœur de la culture japonaise et de pouvoir suivre le programme d’une université japonaise. Les coûts de cet apprentissage restent très élevés, entre 5000 à 10000 euros par an dans une université. Des programmes d’échanges et des bourses d’études peuvent aider, selon les cas, pour faciliter cet apprentissage…

crédits : wikicommons

– Budget

Frais d’Université :

Pouvoir suivre un enseignement supérieur dans une université au Japon, peut coûter très cher en additionnant les frais pour postuler auprès de l’université, les frais d’admission, les frais d’inscription pour valider une admission à une formation :

– 150 euros sont nécessaires pour postuler à l’université. Ils ne seront pas remboursables quelque soit la réponse de l’université.

– Les frais qui suivront seront ceux de l’admission dans l’université concernée, qui sont des frais qui vont couvrir des dépenses supplémentaires à hauteur d’environ 2500 euros pour la première année seulement.

– Restent ensuite les frais d’inscriptions liés à la formation que vous avez choisie et qui varient d’une université à l’autre, soit environ, 5000 euros par an. Parfois les frais se payent par mois, selon les études suivies et selon le statut des étudiants (étudiants chercheurs par exemple).

 

Il existe là encore des programmes d’échanges et des bourses susceptibles d’aider à ces frais.

Les frais se payent en général par virement bancaire, en respectant le calendrier universitaire japonais, soit au mois d’avril pour le semestre d’été (1er Avril au 31 Septembre) et au mois d’octobre pour le semestre d’hiver (1er Octobre au 31 Mars) et cela toujours obligatoirement, un mois avant la date de la rentrée prévue…

 

Frais logement et nourriture :

Les frais liés au coût de la vie, vont être d’environ 140 000 yens soit 1000 euros par mois (hors frais de scolarité), sachant que le coût de la vie au Japon est élevé, et que tout va dépendre aussi de la ville dans laquelle vous étudiez.

Le prix moyen d’un logement en résidence universitaire est d’environ 700 euros par mois. La co-location peut être une bonne alternative car les places en résidence universitaire sont limitées et cela permet de limiter les frais de loyer.

Exemples :

Les dépenses mensuelles moyennes (y compris les frais de scolarité ) d’un étudiant international sont présentées sur les graphiques ci-dessous à titre d’exemple du coût de la vie à Tokyo qui est significativement plus élevé que dans les autres villes : regardez ici et . Evidemment, une bourse octroyée aidera considérablement aux dépenses mensuelles…

crédits : wikicommons

 

JAPON : Infos pratiques

http://www.ma.emb-japan.go.jp/ ( site de l’ambassade du japon à rabat)

 

Les études supérieures au Japon :

http://www.studyjapan.go.jp/fr/
http://www.etudiant.ma/etudier-au-japon

 

 

Obtention des bourses :

http://www.ma.emb-japan.go.jp/francais/culture_etudier_japon.htm
http://www.ma.emb-japan.go.jp/francais/bourse/teacher_training.htm
http://www.ma.emb-japan.go.jp/francais/bourse/formulaire/teacher_course
http://www.ma.emb-japan.go.jp/francais/bourse/undergraduate.htm
http://www.ma.emb-japan.go.jp/francais/bourse/specialized_training.htm