L'enseignement supérieur en France

Le système d’enseignement supérieur en France a le double avantage d’être mondialement reconnu mais également financièrement très accessible puisque la majorité des formations est publique.

Il existe différents types de formations en France. Les universités qui préparent aux licences, masters, doctorats. Les BTS, DUT qui sont des diplômes techniques et professionnalisant, les classes préparatoires et les Grandes Ecoles (ingénieur, commerce, architecture).

Choisir la France c’est pouvoir trouver la formation qui vous conviendra parfaitement et qui vous offrira des avantages de mobilité puisque beaucoup d’écoles ont des programmes d’échanges européens et internationaux.

Trois procédures différentes vous permettront d’accéder à l’ensemble des formations :

Ne vous laissez pas impressionner par le grand nombre de filières car de nombreuses « passerelles » permettent de passer d’une formation à une autre. La Factory est aussi la pour vous aider et vous guider dans votre choix.

Les universités (procédure Campus France)

L’enseignement universitaire français s’inscrit dans le schéma européen (Licence, Master, Doctorat) et est organisé en semestre.

  • Licence : 6 semestres à l’université (équivalent à un bac+3)

Les étudiants ayant validé leur BTS, DUT ou la 2ème année de classes prépa peuvent être directement admis en 3ème année de licence dans leur domaine d’étude.

Il existe des licences générales qui préparent à la poursuite d’étude et des licences professionnelles permettant une entrée rapide dans le monde du travail.

  • Master : à l’issu de la licence, il faut faire 4 semestres (équivalent à un bac+5)
  • Doctorat : après le master l’étudiant peut postuler à une bourse doctorale pour préparer un doctorat en 3 ans (équivalent à un bac+8)

NB : Certaines universités ne passent pas par la procédure Campus France. Il faut alors envoyer un dossier directement à l’université. C’est à vérifier au cas par cas.

Les DUT (procédure Campus France)

Les IUT (Instituts Universitaires de Technologie) au sein des universités, proposent des filières courtes en 2 ans. Le diplôme délivré, DUT (Diplôme Universitaire de Technologie) comporte 25 spécialisations dans les secteurs tertiaires ou technologiques.

Cette formation se veut aussi bien professionnalisante, avec souvent un stage obligatoire et la possibilité d’entrer directement dans la vie active, que théorique et permettant de rejoindre une licence professionnelle, générale ou encore une école d’ingénieur ou de BTS (procédure par Post Bac)

Le BTS (Brevet de Technicien Supérieur) d’une durée de 2 ans aussi, s’effectue au lycée dans un domaine spécialisé du tertiaire ou technologique. Ce diplôme permet une très bonne insertion mais permet également de rejoindre une licence professionnelle. Pour les meilleurs étudiants, il est aussi possible de rejoindre une école d’ingénieur ou de commerce après un BTS.

Quelques statistiques issues de l’enquête nationale concernant les DUT :

  • 81% des diplômés privilégient une poursuite d’études
  • Les diplômés de DUT secondaires intègrent les écoles d’ingénieurs (33%), les Licences Professionnelles (32,7%), et les licences classiques (19,5%).
  • Les diplômés de DUT tertiaires intègrent les licences classiques (32,3%), les Licences Professionnelles (28,6%) et les écoles de commerce et/ou de gestion (11,6%)
  • Bilan des études l’année DUT+1 : nos diplômés issus d’une spécialité secondaire ou d’une spécialité tertiaire sont plus de 92% à avoir obtenu leur diplôme ou un passage en année supérieure.
  • 3 diplômés sur 4 bénéficient d’un contrat de travail stable.

Il est à noter toutefois que depuis l’année dernière, une procédure spécifique dite ADIUT (Assemblé des Directeurs des Instituts Universitaires de Technologie) a été créée afin de postuler pour les DUT.

Ainsi, après avoir postulé pour les DUT désirés via le portail « Etudes en France » et après avoir passé l’entretien Campus France, l’ADIUT procède par une évaluation des candidatures. Les candidats retenus seront contactés par email, et se verront inviter à payer des frais de dossier à l’ADIUT (60euros) et à passer un entretien oral devant un jury d’experts venus de France sur les motivations et le projet d’études.

Les classes préparatoires (procédure Parcoursup)

Les classes préparatoires ou prépas, au sein des lycées, préparent en 2 ans aux concours des Grandes Ecoles d’ingénieur ou de Commerce. Il faut avoir un bon niveau de base voire excellent niveau selon les prépas choisies. Toutefois, par leur exigence et leur rythme de travail très soutenu, les prépas demandent surtout une grande motivation, une organisation de travail et de la maturité ! Il existe 3 types de Classes préparatoires suivant le bac obtenu.

Classes préparatoires scientifiques

Les spécialités sont nombreuses : mathématique, physique, sciences de l’ingénieur, chimie, biologie, etc.

Classes préparatoires économiques et commerciales

Trois options sont disponibles : Scientifique, Economique ou Technologiques.

Classes préparatoires littéraires

Elles proposent 3 filières : Lettres et sciences sociales, la plus générale ; Chartes, réservée aux historiens et Art et Design pour se préparer aux écoles de design.

Les Grandes Ecoles

Les Grandes Ecoles dispensent des formations dans des domaines très variés allant de l’ingénierie au commerce mais aussi sciences politiques, art ou architecture. Elles sont considérées comme des filières d’excellence et sont accessibles sur concours après une ou deux années de classe préparatoire ; seules quelques-unes recrutent après le baccalauréat.

Les étudiants étrangers peuvent intégrer ces cursus par admissions parallèles à Bac +2 ou Bac+3.Ces établissements de haut niveau délivrent des diplômes de niveau Bac+5 avec le grade de Master reconnu par l’État.

Ecoles de commerce

La France est mondialement reconnue pour l’excellence de ces programmes en business et management, particulièrement dans les 200 écoles supérieures de commerce, qui sont en grande majorité privées. La formation dispensée allie théorie et pratique avec beaucoup de stage, projet professionnel comme les Junior Entreprises, et d’échanges internationaux.

Ecoles d’ingénieurs

Les quelques 250 écoles d’ingénieurs, privées et publiques proposent une formation solide basée sur des cours théoriques dans les matières scientifiques et une expérience pratique du monde de l’entreprise grâce aux relations étroites que les écoles entretiennent avec les entreprises.

Elles possèdent le plus souvent une spécialité : agro, vétérinaire, informatique, ingénierie, etc.

Le programme dit « n+i » permet aux étudiants internationaux ayant une formation de Bac +4 de postuler dans plusieurs écoles françaises en ne remplissant qu’une seule demande.

Instituts d’Etudes Politiques (IEP)

Les 9 Instituts d’Etudes Politiques de province et l’IEP de Paris (aussi appelé Sciences-Po) délivrent une formation en sciences sociales, économiques, politiques et administratives ainsi qu’en relations internationales. Plus d’informations sur le programme de Science Po Paris, le plus prestigieux, référez-vous au lien suivant.

Ecoles d’art

Les écoles supérieures d’art, publiques, et les écoles privées qui dépendent des chambres de commerce, sont toutes très sélectives sur leur recrutement. Si vous avez déjà étudié l’art pendant 3 ans au Maroc, vous pouvez candidater dans l’une de ces écoles via le site Campus Art.

Les établissements publics délivrent des diplômes à Bac + 3 et Bac + 5 mais les écoles privées délivrent des diplômes qui leur sont propres bien que reconnus par l’Etat français.

Ecoles d’architecture

Les 20 écoles d’architecture publiques, l’Institut national des sciences appliquées (INSA) de Strasbourg, publique, et l’École spéciale d’architecture (ESA), privée délivrent toutes le diplôme d’État d’architecte.

A la suite d’un Master, il vous faudra aussi passer l’HMONP, Habilitation à l’exercice de la Maîtrise d’Œuvre en son Nom Propre. Les candidats étrangers demandent leur admission via un formulaire spécifique aux écoles d’architecture puis la procédure Campus France.

Pour plus d’informations, veuillez consulter les sites internet suivants :

NB : Si une formation particulière ou un établissement particulier vous intéresse et que vous vouliez vous assurez s’il est bien connecté à Campus France, veuillez consulter la liste des établissements adhérents à la convention CEF.