La pédagogie numérique est de plus en plus en vogue dans l’enseignement supérieur. Les cours en ligne, les fameux MOOCs (massive open online courses) ne cessent de se multiplier et de se diversifier pour le plus grand profit des étudiants qui souhaitent compléter leur formation initiale. Autre avantage: la plupart de ces plateformes électroniques sont gratuites et ouvertes à tous. En cette rentrée scolaire, voici quelques florilèges de cours.

Des cours en ligne pour une autoformation numérique

En France, plusieurs établissements de renom n’hésitent plus à mettre en place de véritables transformations pédagogiques par le biais du numérique. Ainsi, Sorbonne Universités a conçu une série de plateformes SPOCs et MOOCs dédiées à la transmission du savoir mais aussi à combler les lacunes de l’étudiant de façon pertinente. Quelques exemples.

  • Le BAC ou Bilan accompagné de connaissances. Ce dispositif permet de faciliter la transition du bachelier entre le lycée et l’université. Avant même le début de l’année universitaire, et pour combler les lacunes des nouveaux étudiants, des modules de remédiation sont proposés à travers des tests d’évaluation des pré requis indispensables à la filière choisie. Pour l’apprenant, cela permet d’avoir une visibilité sur ce qu’on attend de lui.
  • ITS4U, It’s for you. Ce projet vise à transformer des cours en SPOCs multi-spécialités. Petit rappel: le SPOC-Small private online course est une forme de e-learning différent de lui qui existe traditionnellement. Il s’agit d’une formation interactive en ligne centrée sur l’échange entre le formateur et les apprenants. Cela peut concerner des disciplines que les mathématiques appliquées ou l’informatique numérique.
  • Projet REL-Ressources en ligne. C’est la mise en ligne de textes introductifs concernant des cursus interdisciplinaires. Ces cours en ligne ont déjà été expérimentés par l’université Pierre et Marie Curie ainsi que l’Université de Technologie de Compiègne.
  • R’N’Bio. L’étudiant y trouvera des ressources numériques ayant trait au domaine de la biologie. Sa valeur ajoutée consiste à permettre de mieux comprendre les phénomènes biologiques grâce à un ensemble d’illustrations, graphismes et même sous forme d’animations.
  • FEL1. Il s’agit d’un projet de création de 8 Spocs destinés aux étudiants en 1ère année de Licence, parcours physique-chimie-géosciences-informatique.

Par ailleurs, sachez qu’il existe en site officiel du gouvernement français répertoriant le catalogue de l’ensembles des MOOCs existants, depuis le MOOC “Innovation et Société” dédié aux Sciences humaines et sociales jusqu’à des MOOCs scientifiques tel celui “Voyage au cœur du vivant avec les rayons X: la cristallographie. Vous trouverez l’ensemble des cours en cliquant ici. Les écoles de commerce ne sont pas non plus en reste. c’est ainsi que HEC Paris a lancé dès 2014 le premier cours en ligne certifiant en Finance d’entreprise. D’autres pays sont également très en avance en ce domaine de la pédagogie numérique. Si vous souhaitez étudier au Canada, sachez qu’il existe une plateforme en ligne qui s’appelle EDULib  et qui regroupes les universités de Montréal, HEC Montréal ainsi que Polytechnique Montréal. Elle propose des cours universitaires en ligne gratuits dans des disciplines aussi variées que l’ingénierie ou les sciences de la santé. Enfin, terminons par le Maroc où là aussi les choses commencent à évoluer. Ainsi, l’université Cadi Ayyad de Marrakech a été précurseur en la matière puisqu’elle a introduit dès 2013 des cours en ligne afin de permettre à l’étudiant de suivre à nouveau les cours dans de meilleures conditions que dans un amphithéâtre par exemple.