Les sciences humaines et sociales sont constituées d’un ensemble de matières et disciplines diverses, dont le point commun est de transmettre  aux jeunes étudiants les instruments nécessaires à la bonne compréhension de la vie en société, et comment l’améliorer. Les étudiants en SHS sont généralement réputés pour leur esprit critique ainsi que leur capacité d’analyse, des atouts qui ne passent pas inaperçus dans le monde du travail.

Bien que le secteur de l’enseignement, tout comme celui de la recherche, soit considéré comme l’un des débouchés les plus populaires chez les titulaires d’un diplôme en SHS, il convient tout de même de savoir qu’il est possible d’emprunter d’autres voies, toutes aussi intéressantes et prometteuses.

En effet, durant ces dernières années, des statistiques ont révélé que plusieurs entreprises publiques et privées ont su montrer un intérêt particulier à l’égard de ces diplômés.  Par ailleurs, même si vous n’êtes pas particulièrement séduits par l’idée d’enseigner, inutile de paniquer, un sociologue, un démographe, un géographe ou encore un historien qualifiés auront de bonnes chances de se faire une place au sein d’une collectivité locale, d’une entreprise privée, d’une ONG ou même d’un journal.

 

Masters et doubles formations

Toutefois, il est vivement recommandé de ne pas vous arrêter au bout de trois ans d’études. Un éventuel Master ou une licence supplémentaire ne peut que représenter un atout incontestable lors de votre recherche d’emploi.

Par exemple, certains licenciés en sociologie font le choix de trois années de plus en économie, d’autres optent pour quelques années de langues en plus d’être titulaires d’une licence en histoire. Vous l’aurez donc compris, une double licence augmentera considérablement vos chances de trouver un emploi…

Il est également très encouragé  de perfectionner vos talents de rédacteurs, cela vous aidera à accéder à des métiers qui ne relèvent pas nécessairement de votre formation, mais qui y sont, d’une certaine manière, étroitement liés (presse écrite, Marketing…).

 

 

Perspectives professionnelles

 

shs_gif

 

Etant donné la largeur du regroupement de toutes ces matières et disciplines, il n’est pas chose facile de décrire avec précision ce qui se passe au sein de la faculté des Sciences Humaines et Sociales.

Une chose est néanmoins sûre, il existe autant de professions sur le marché du travail que de matières enseignées à l’université. Un jeune diplômé en SHS est susceptible de vouloir exercer l’un des métiers suivants :

 

Anthropologue : Scientifique qui a pour but d’étudier l’aspect physique et culturel  de l’Homme.

Archéologue : Scientifique chargé de l’étude de l’Homme depuis la préhistoire, en investiguant les traces matérielles laissées par celui-ci.

Géographe : Expert en géographie, ce métier a pour but l’étude avec minutie de  la Terre et ses habitants. Le géographe intervient généralement en apportant des solutions efficaces aux difficultés liées à l’urbanisme et à l’environnement.

Cartographe : Spécialiste du dessin de cartes géographiques.

Urbaniste : Technicien dont le domaine de compétence est l’aménagement des espaces urbains.

Sociologue : Scientifique qui analyse le comportement humain au sein de la société.

Historien : Personne dont la collecte d’informations relatives à l’histoire est le métier.

Historien de l’art : Personne dont le métier consiste à étudier des œuvres d’art historiques.

Économiste : Personne qui dispose d’un grand savoir en sciences économiques.

Théologien : Personne qui se charge d’étudier la religion sous tous ces aspects.

Politologue : Spécialiste de la science politique.

Ergonome : Mène un travail préventif au sein d’une entreprise afin d’y limiter les accidents de travail.

Linguiste : Les mots n’ont aucun secret pour un bon linguiste, il en connait chaque aspect, du sens à la phonétique.

Philosophe :  Entreprend des réflexions et mène des recherches sur le sens même de l’existence ainsi que sur la relation de l’être humain avec ce qui l’entoure.