Du château de sable de votre enfance à votre cabinet d’architectes, il va sans dire qu’il faut un long parcours, pour devenir architecte. Pourtant ce métier à la rencontre de l’ingénierie et de l’art attire de nombreux lycéens. Etant chargé de la construction de bâtiment, l’architecte partage son temps entre le bureau et les déplacements sur les chantiers. De la présentation du projet au client, au suivi des travaux et à la remise des clés, l’architecte suit pas à pas toutes les étapes de la conception et de la construction du bâtiment. Les qualités requises pour être un bon architecte vont de la rigueur pour s’assurer du respect des normes en vigueur à la créativité pour proposer des idées novatrices qui sauront charmer les clients. Ce métier demande également une grande disponibilité :  le rythme de travail est directement lié aux délais imposés par le client.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser les voies de spécialisation sont nombreuses : l’urbanisme, le paysagisme, la réparation, la transformation et l’agrandissement des bâtiments, la conservation des monuments historiques, la fonction publique, la sécurité des constructions, l’expertise auprès des tribunaux, le conseil.

Nous vous proposons d’explorer dans cet article, les différentes possibilités d’études dans ce domaine.

 Quelles études pour devenir architecte ?

Si les conditions d’accès changent d’un pays à l’autre, l’architecture reste toujours une filière d’études longues de 5 à 6 ans.

France :

Il existe 20 écoles d’architecture qui proposent des études organisées en trois cycles sur la base du schéma LMD (licence, master, doctorat). Le grade de master délivre automatiquement le diplôme d’État d’architecte. Il faut y ajouter deux écoles l’INSA (Strasbourg) et l’ESA (Paris) délivrant elles aussi le diplôme d’architecte. Une année supplémentaire est nécessaire pour valider la capacité à exercer la maîtrise d’œuvre (HMONP : d’Habilitation à exercer la Maîtrise d’Œuvre en son Nom Propre), permettre de s’inscrire à l’ordre des architectes et d’exercer en son nom propre. Quelques écoles d’architecture proposent un double parcours ingénieur-architecte en partenariat avec des écoles d’ingénieur.

Trouvez-ci joint la liste des Etablissement Supérieur d’Architecture français et leurs caractéristiques : Tab-recap-spe-archi

Une plaquette d’information sur les détails de chaque établissement : brochure-ecole-architecture

Les formations d’architecture en Ukraine :

L’Université technique de construction et d’architecture de Kharkov se positionne parmi les établissements d’enseignement supérieur les plus importants dans le domaine de la construction en Ukraine. C’est un des plus grands centres de la science de bâtiment et de construction du pays. Plus de 500 professeurs sont prêts à partager leur expérience dans 13 spécialités du domaine de la construction. Au cours de son existence, l’Université a formé presque 50 000 ingénieurs en génie civil. Depuis 50 ans, plus de 1500 spécialistes de 80 pays différents ont été formés dans cette école.

Construction Architecture Sanitaire
Construction industrielle et génie civile Architecture des bâtiments et des édifices Approvisionnement en gaz, chauffage et aération
Design de l’environnement d’architecture Approvisionnement en eau et système d’évacuation des eaux usées
Écologie
Mécanique technologique Économie et Management
Équipement des industries chimiques et de production des matériaux de construction Management des organisations Finance
Technologie des constructions, des produits et des matériaux Cybernétique économique Économie de l’entreprise
Contrôle des procédés technologiques et de production

 Tunisie :

L’enseignement supérieur tunisien a été l’une des priorités du gouvernement depuis l’indépendance du pays. Il en résulte un système de grande qualité et un des plus performants en Afrique. De nombreux établissements proposent des filières d’excellence académique dans des domaines très variés. Des accords de coopération entre les gouvernements tunisien et marocain permettent aux étudiants marocains d’étudier dans les meilleurs établissements tunisiens tout en bénéficiant de bourses. C’est le Ministère et sa Direction Coopération qui est en charge de l’évaluation, de la sélection des candidats ainsi que de l’affection dans l’établissement d’accueil correspondant à l’un des deux vœux formulés par les candidats sélectionnés. C’est le seul moyen de partir en Tunisie pour étudier l’architecture et obtenir l’équivalence. Les conditions d’études sont les suivantes :

Discipline Etablissements d’accueil Nombre de dossiers retenus Type de bac
Architecture Ecole Nationale d’Architecture et d’Urbanisme – Sidi Bousaid 12 Bac des séries S avec une moyenne supérieur à 12/20

Si ces programmes vous intéressent, le dossier n’est pas difficile à monter. Il faut rassembler les pièces  suivantes :

  • 1 Demande manuscrite adressée à Monsieur le Directeur de la Coopération et du Partenariat (nos conseils pour la rédaction de votre lettre de motivation)
  • 2 Copies certifiées conformes du baccalauréat ou d’un diplôme reconnu équivalent
  • 2 Copies certifiées conformes du relevé des notes du Baccalauréat délivré par l’Académie
  • 2 Copies certifiées légalisées de la carte d’identité

Les dossiers sont à retirer et à déposer dans les 3 premières semaines de juillet, le dépôt se fera par courrier ou par dépôt personnel au 35 avenue Ibn Sina, Agdal, Rabat. Attention : Ces programmes sont réservés aux bacheliers de l’année en cours ayant moins de 20 ans.

La moyenne de 12/20 est une limite théorique pour que votre dossier soit lu et évalué par la commission, mais les moyennes des dossiers retenus sont bien plus élevées. Pour vous aider à faire le choix le plus judicieux pour votre avenir, nous vous présentons les seuils minimum des admis et de la liste d’attente de l’année dernière.

Discipline Nombre de dossiers retenus Moyennes au baccalauréat des admis Nombre de candidats en liste d’attente Notes des candidats en liste d’attente
Architecture 12 17,77 – 17,13 45 16,99 – 15,71

En raison de la multiplicité des candidatures, de nombreux candidats se désistent, et les premiers candidats sur liste d’attente ont de grandes chances d’être sélectionnés. Les diplômes obtenus en Tunisie pourront bénéficier d’une équivalence au Maroc.

Nous vous avertirons des dates et des conditions de demande de bourses pour cette année. Les informations ne seront disponibles qu’après la publication des résultats du bac.