Les études supérieures en Belgique sont une très bonne alternative aux études en France ou en Allemagne. Inscrites dans l’espace européen, elles garantissent un enseignement de qualité, avec un diplôme reconnu en Europe et à l’international.

De plus, le cadre de vie est relativement plus abordable. Cela dit, pour accéder aux études en Belgique vous devez obtenir l’équivalence de votre diplôme. En effet, les diplômes obtenus hors de la Belgique doivent obligatoirement passer une commission d’équivalence ou d’homologation.

L’importance des procédures d’équivalence en Belgique

Les procédures d’équivalence en Belgique ne sont pas une simple formalité. C’est une étape-clé pour pouvoir étudier en Belgique. Le dossier d’équivalence doit être préparé sérieusement, au risque de bloquer toute la procédure.

La commission d’équivalence ne reconnait pas automatiquement tout baccalauréat marocain comme étant équivalent au CESS (diplôme de fin d’études secondaires en Belgique francophone).

Elle doit s’assurer  que le diplôme obtenu est conforme aux exigences de l’enseignement supérieur belge. Pour cette raison, la procédure d’équivalence est nécessaire et demande préparation du côté de l’étudiant.

Les délais pour obtenir l’équivalence

Le dépôt du dossier de demande d’équivalence doit se faire obligatoirement avant le 15 juillet. Le délai de traitement est généralement de trois à six semaines. Mais il peut varier en fonction du nombre de demandes reçues à la période où vous avez fait votre demande.

En vous connectant à un site dédié aux procédures d’équivalence en Belgique, vous pourrez suivre l’état d’avancement de votre dossier. Il est prévu que les équivalences soient délivrées à partir du 1er mars 2018.

La procédure d’équivalence

Pour obtenir l’équivalence, vous devez fournir les documents suivants :

  • Un relevé des notes original du baccalauréat;
  • Une lettre de motivation incluant le nom, le prénom, l’adresse complète et la formation souhaitée.
  • La preuve originale du paiement des frais d’homologation.

Les frais administratifs

Selon que vous ayez un baccalauréat marocain ou français, les frais administratifs diffèrent. Ainsi, vous aurez à payer 124€ dans le cas d’un baccalauréat marocain, ou 174€ dans le cas d’un baccalauréat français. Dans les deux cas, vous devez joindre la preuve du paiement à votre dossier d’équivalence.

Les modalités de paiement  

Pour que votre paiement soit reçu, le versement ou le virement que vous effectuez doit respecter les modalités suivantes

  • Numéro de compte : 091-2110516-19
  • Si vous payez du Maroc : code IBAN : BE39091211051619  et  code BIC : GKCCBEBB
  • Bénéficiaire du paiement : DG Enseignement obligatoire, Recettes équivalences 16.21, Rue A.Lavallée, 1, 1080 BRUXELLES
  • Banque : Banque BELFIUS, Boulevard Pachéco, 44, 1000 BRUXELLES
  • Mentionner : Équivalence de « nom et prénom du demandeur » dans l’objet du paiement.

L’envoi du dossier

Votre dossier doit être déposé auprès du Service des équivalences de l’enseignement obligatoire. Il existe deux possibilités pour envoyer son dossier d’équivalence. Soit par courrier, soit directement dans les bureaux dédiés. Dans les deux cas, le dossier d’équivalence doit être complet au moment du dépôt et respecter les délais fixés.

L’envoi par courrier

Vous pouvez envoyer votre dossier par courrier à l’adresse suivante :

Service des équivalences de l’enseignement obligatoire

Rue A. Lavallée, 1

1080 Bruxelles

Belgique

Le dépôt direct

Vous pouvez déposer votre dossier d’équivalence directement dans les bureaux du Service des équivalences, mais uniquement sur rendez-vous. Seuls les dossiers complets, aussi bien sur le fond que sur la forme, peuvent être reçus au guichet lors d’un rendez-vous.

Pour la prise de rendez-vous, vous pouvez remplir le formulaire sur le site web ou contacter le service par téléphone au : 02/690.86.86

L’obtention de l’équivalence

Si votre dossier est complet et déposé à temps, vous recevrez une attestation de dépôt. Suite aux processus d’équivalence en Belgique, le Service dédié vous délivrera le résultat de l’analyse de votre dossier ainsi que votre décision d’équivalence.

Dans le cas où votre dossier n’est pas complet,  une demande de renseignements complémentaires vous invitant à compléter votre dossier. Finalement, les documents vous seront envoyés à l’adresse que vous aurez mentionnée dans votre dossier.