Dernière née de la longue collaboration éducative entre la France et le Maroc, une école INSA ouvrira ses portes à Fès en septembre 2015 au sein de l’université Euro-Méditerranée. Une première à l’international pour le célèbre réseau d’écoles d’ingénieur! Cette formation a été créée sur un modèle unique, entre établissements universitaires marocains, français mais aussi espagnols, portugais et italiens. Depuis la déclaration la signature du projet en avril 2013, en présence de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et du président français François Hollande, le projet a été mis en place très rapidement grâce à une très forte volonté des 2 gouvernements. Même si le Maroc et la France sont au premier rang de ce projet, les initiateurs de l’école ont clairement marqué la volonté d’ouvrir l’établissement aux pays du pourtour méditerranéen, du Moyen-Orient et de l’Afrique Subsaharienne.

Les instituts nationaux des sciences appliquées (INSA) sont des établissements publics français de recherche et d’enseignement supérieur. Plus grand ensemble de formation d’ingénieurs en France (12 % des ingénieurs), ils délivrent principalement le diplôme d’ingénieur après une formation de cinq années après le baccalauréat. Ces écoles proposent de nombreuses filières d’enseignement en second cycle : Topographie, Génie industriel, Énergétique et environnement, Génie civil, Biologie, Chimie, Informatique, Électronique,Mathématiques, Mécanique, Physique, Télécommunications, Matériaux, etc.

La nouvelle venue, Euro-méditerranée proposera un niveau de sélection et d’études identiques aux écoles basées en France. D’ailleurs, l’admission se fait d’ailleurs par le même portail, comme décrit dans notre précédent article. Pour la première année, 200 lycéens seront recrutés, uniquement parmi les bacheliers mathématiques. Cette Grande Ecole comprendra à son démarrage, un cycle préparatoire intégré (1ère et 2ème années) et trois filières de formation d’Ingénieur (3ème, 4ème et 5ème années) :

Mécanique et énergétique : Génie Mécanique & industriel ou Génie Energétique

Génie Electrique : Génie Electrique & Electrotechnique ou Systèmes Embarqués

Systèmes d’information et de communications :  Informatique & Réseaux ou Génie Mathématique & Modélisation

Dès 2016-2017, des étudiants ayant déjà fait 2 années dans un INSA en France pourront venir effectuer leur 3ème année à Fès. A terme, l’école proposera aussi des masters spécialisés et des doctorats. Le total estimé des diplômés de l’école atteindra, en régime de croisière,  600 lauréats par an dont 400 ingénieurs, 150 diplômés du cycle de masters et 50 docteurs. Les organisateur du projet prévoient que deux tiers des étudiants viennent du Maroc et 20% du Moyen-Orient, Afrique du Nord et subsaharienne, quelques places restant pour des étudiants européens.

Les points forts de cet institut sont sa très grande ouverture internationale (18 mois de mobilité internationale dans 2 pays différents), sa multiculturalité, son caractère innovant en matière de pédagogie et du numérique, son niveau de partenariat avec les entreprises (18 mois en entreprises, recherche partenariale) et son implication dans le développement socio-économique euro-méditerranéen. De nombreuses périodes de mobilité académique entre les établissements euro-méditerranéens, en entreprises ou dans des laboratoires de recherche de haut niveau rythment le cursus :

  • 1re année et 2è année : scolarité à l’INSA Euro-Méditerranée à Fès.
  • 3è année : scolarité dans un INSA en France ou dans un des établissements du consortium.
  • 4è année : scolarité à l’INSA Euro-Méditerranée à fès (50%) et mobilité dans le cadre du stage.
  • 5è année :
    – soit scolarité à l’INSA Euro-Méditerranée à Fès au 1er semestre puis mobilité internationale dans le cadre du stage ou projet de fin d’études,
    – soit mobilité académique internationale au 1er semestre puis stage ou projet de fin d’étude au Maroc au second semestre.

Les enseignements seront assurées par les enseignants-chercheurs du Groupe INSA, de l’UEMF, des établissements membres du consortium et de professionnels socio-économiques. Les diplômes d’ingénieurs délivrés bénéficieront de la triple reconnaissance marocaine, française et européenne (label EURACE), et des pays partenaires ultérieurement, notamment à travers la délivrance de double-diplômes.

Les frais d’inscriptions par an seront de 55 000 dhs pour les étudiants marocains, français et de l’Union pour la méditerranée. Pour les autres, ils se monteront à 70 000 dhs. Des bourses sur critères sociaux ou de mérite pourront être attribuées.

En savoir plus :

La  plaquette en français de présentation :http://www.calameo.com/read/001057683eecdaf35bcfc

Le site internet : www.insa-euromediterranee.org

Le dossier de presse : http://www.groupe-insa.fr/sites/default/files/users/Actualites/Dossierpresse.pdf

Autres articles traitant de ce sujet :

L’INSA EUROMED sur les traces de la Quaraouiyine : http://www.leconomiste.com/article/966874-actul-insa-euromed-sur-les-traces-de-la-quaraouiyine

Jean-Louis Billoët (Insa Rouen) : « Avec l’Insa international, Marocains et Français vont conquérir ensemble de nouveaux territoires » : http://www.letudiant.fr/educpros/actualite/jean-louis-billoet-directeur-de-l-insa-rouen-l-ingenieur-insa-doit-etre-incontournable-pour-les-entreprises-francaises-et-etrangeres.html