Le poisson et les produits de la pêche font partie des denrées alimentaires de base les plus échangées dans le monde. La pêche est une activité consistant à capturer des animaux aquatiques dans leur milieu naturel. Elle peut être pratiquée dans un cadre de loisir ou dans un cadre professionnel.

L’aquaculture quant à elle (ou culture marine) désigne toute activité de production (animale/végétale) en milieu aquatique (élevages de variétés de poissons, crustacés, etc). La pêche et l’aquaculture contribuent de façon déterminante au bien-être et à la prospérité des habitants de ce monde.

Durant les 50 dernières années, la consommation mondiale de poisson a progressé à un rythme supérieur à la croissance démographique mondiale, et le poisson constitue aujourd’hui une source importante d’aliments nutritifs et de protéines animales pour une grande part de la population mondiale.

2538_bioalimentaire

 

 

 

 

 

 

 

Par ailleurs, le secteur procure des moyens d’existence et des revenus, tant directement qu’indirectement, à une part importante de la population mondiale.

Il faut savoir que la pêche est l’un des secteurs clés de l’économie marocaine, après l’agriculture et le tourisme.

En effet le Maroc dispose d’un espace maritime d’environs 1,2 millions de km2, donnant accès à un potentiel halieutique annuel de 1,5 millions de tonnes (renouvelable tous les ans).

Mais qu’en est-il des études donnant accès à ces professions d’avenir?

Dans cette article, nous allons plutôt nous intéresser à l’aspect professionnel de la pêche, et plus particulièrement aux études permettant d’accéder à ces professions maritimes.

FORMATIONS:

Au Maroc :

Ces formations professionnelles ont but de fournir au secteur maritime un personnel compétent en matière de conduite, d’exploitation mais aussi de maintenance des navires de pêche dans le domaine de la pêche maritime.

On compte 14 établissements de formation maritime au Maroc:

  • 1 Institut Supérieur des Pêches Maritimes à Agadir (ISPM)
  • 5 Instituts de Technologie des Pêches Maritimes (ITPM) à Al Hoceima, Larache, Safi, Tan Tan et Laâyoune;
  • 8 Centres de Qualification professionnelle Maritimes (CQPM)à Nador, Tanger, Casablanca, Essaouira, Agadir, Sidi Ifni, Boujdour et Dakhla.

Il existe 3 types de formations maritimes au Maroc: formation maritime initiale résidentielle, formation professionnelle alternée (50% cours 50% à bord de navires de pêche) et formation professionnelle par apprentissage (20% au sein de l’établissement et 80% à bord des navires de pêche).

Pour plus d’informations concernant les études de formation maritime au Maroc, cliquer ici

A L’INTERNATIONAL:

En France :

BTSM ou BTS Maritime

Ce BTS peut être préparé en cycle initial (classique), en alternance, ou à distance.

Niveau requis :

Ce BTS s’inscrit dans la continuité des bacs professionnels maritimes tels que le bac pro cultures marines, le bac pro conduite et gestion des entreprises maritimes et le bac pro électromécanicien marine.

Les candidats ayant obtenus un bac général (et technologique) auront accès à ce BTS après une année de mise à niveau, en vue d’acquérir les bases de la filière maritime.

Spécialités du BTS Maritime :

Le BTSM comprend deux spécialités :

  • Maintenance des systèmes électro-navals (MASEN): a pour objectif de former des techniciens supérieurs opérationnels dans le domaine de la maintenance des systèmes électro-navals.
  • Pêche et gestion de l’environnement marin (PGEM) : a pour objectif de former des techniciens supérieurs opérationnels dans les domaines de la pêche et de la gestion de l’environnement marin.

Programme: 1/3 d’enseignement général (mathématiques physique, français, anglais), 2/3 formations scientifiques et techniques + stage d’une durée minimum de 2 mois.

Pour plus d’informations concernant les lycées/ écoles et inscriptions au BTSM en France, suivez ce lien

Masters:

  • Master on ship operation et ingénierie navale : centrale Nantes
  • Master en hydrodynamique et génie océanique : centrale Nantes
  • Master en ingénierie et énergies marines : centrale Marseille
  • Master en ingénierie et technologies maritimes : centrale Nantes
  • Master en gestion des activités maritimes et portuaires : iae Perpigan

Voici quelques liens pour ces masters en France:

http://www.masteretudes.fr/MS-Ingenierie-et-Energies-Marines/France/Centrale-Marseille/

http://www.masterstudies.com/Master-on-Ship-Operation-and-Naval-Engineering/France/EC-Nantes/

http://www.masterstudies.com/Master-in-Hydrodynamics-and-Ocean-engineering/France/EC-Nantes/

Au Canada :

Voici un certain nombre de formations proposées par l’institut maritime de l’université de Memorial au Canada :

Under-graduate :

Ingénierie marine: d’une durée de 4 ans, cette formation technique permet de comprendre le fonctionnement des équipements marins.

Ingénierie des systèmes marins: d’une durée de 3 ans, cette formation permet de concevoir les systèmes mécaniques et de propulsion marins.

Technologies environnementales marines : d’une durée de 3 ans, cette formation a pour but l’étude de l’environnement marin en général, ainsi que sa protection.

-Sciences nautiques : d’une durée de 4 ans, cette formation est destinée aux personnes qui aiment les sorties en mer et disposant d’un fort leadership (positionnement technique).

-Architecture navale : d’une durée de 3 ans, cette formation est destinée aux personnes passionnées du design et consiste à concevoir, dessiner les équipements marins.

Pour plus d’informations concernant les formations en under-graduate, consulter ce lien

Post-graduate (accessibles après un bachelor scientifique ou diplôme technologique):

  • sécurité alimentaire: d’une durée de 1 ans, cette formation permet d’appliquer les principes scientifiques et analytiques en vue de protéger la nourriture que l’on mange.
  • Aquaculture: d’une durée de 1 ans , cette formation permet la production d’élevages marins de sains et substituables.
  • Qualité de l’eau: d’une durée d’un an , cette formation a pour but l’étude et la protection des ressources aquatiques.

MASTERS

  • Master en études marines : allie biologie, économie et business, ce master prépare à la gestion des ressources de pêche (durée 1 an)
  • Ingénierie et sciences apiquées : permet de relever les challenges de l’innovation technologique industrielle, ce master nécessite un bachelor technologique/ sciences maritimes de memorial, ainsi qu’une expérience professionnelle significative de 2 ans pour y être admis.
  • Management maritime: prépare à une carrière en management dans le domaine maritime nécessite également un diplôme en under-graduate approprié ainsi qu’une expérience professionnelle de 2 ans.
  • Technologie de l’aquaculture: orienté technologie et innovation, ce master nécessite d’avoir eu comme pré-requis une formation under-graduate adéquate en aquaculture).

Liens pour les masters de l’université de Memorial Canada.

QUELLES SONT LES PROFESSIONS ?

Voici quelques débouchés du domaine maritime:

  • techniciens supérieurs des systèmes électro-navals: s’occupent de tout ce qui est relatif à la maintenance, entretien des systèmes navals.
  • Techniciens supérieurs dans le domaine de la pêche et de l’environnement marin: gestion de l’aspect technique et opérationnels dans son domaine d’activité.
  • Ingénieur marin: Utilisation et entretien des équipements marins.
  • Éleveur aquaculteur: élevage d’une espèce dans le respect des normes
  • Architecte Naval: conception, dessin des équipements marins.
  • Manager maritime: carrière dans le management maritime.

Ainsi que de nombreuses autres professions vous aurez l’embarras du choix: chargé de maintenance des installations électroniques, chargé de mission, marin pêcheur, cadre dans les coopératives maritimes, technicien dans les bureau d’études, contrôleur des pêche, technicien en gestion de stock, officier de navire, officier embarqué, etc)