Les métiers de l’habillement et de la mode vous attirent? Vous aimez manier des étoffes? L’industrie du textile rassemble un ensemble d’activités variées depuis la création et la conception jusqu’à la commercialisation et la vente de vêtements. Sachez toutefois que la passion seule ne suffit pas, des compétences techniques approfondies et un savoir-faire véritable sont nécessaires pour exercer en ce domaine. Zoom sur les principaux métiers et leurs formations.

Coloriste textile

En laboratoire ou au sein d’un atelier de production, le coloriste textile est chargé de la création de formules de couleurs, en fonction de la matière des tissus mais aussi des attentes du client. Ce métier nécessite des compétences à la fois techniques et créatives, le coloriste doit en effet avoir une connaissance solide des produits colorants tout en faisant preuve de sens esthétique dans la création des teintes de couleurs. Choisir les colorants, savoir identifier un type de textile ou encore maîtriser les techniques de trempage dont partie du savoir-faire de cette fonction.

Contrôleur qualité

Cet expert en vêtements contrôle, vérifie et apporte son diagnostic technique sur les moindres détails des pièces d’habillement. Son travail est crucial en ce que la réputation de la marque en dépend. C’est à lui que revient la responsabilité d’essayer et de tester les articles de mode, depuis la résistance des coutures jusqu’à la qualité des tissus et des cuirs ou encore la qualité des ouvertures. Le contrôleur qualité intervient également dans le domaine logistique lorsqu’il s’agit de dresser les inventaires. De solides connaissances en couture et retouche, mais aussi des notions en anglais technique lui sont importantes pour bien exercer son métier.

Parfumeur

Le  parfumeur ou créateur de parfums compose des senteurs et fragrances nouvelles de sorte à produire une odeur douce et agréable. Les produits olfactifs qu’il élabore vont du gel douche aux eaux de toilette sans oublier le parfum de luxe. La majeure partie de son activité consiste à manipuler des matières premières naturelles telles les fleurs ou des substances chimiques  comme le synthétique. Les produits qu’il conçoit s’appliquent à une multitude de domaines, depuis l’industrie cosmétique et esthétique à l’art culinaire. Le sens artistique et de solides connaissances en chimie sont indispensables à ce créateur qui doit toujours être au fait de … l’air du temps.

Designer textile

En amont du travail du modéliste, le designer textile s’occupe de la création d’échantillons, de prototypes ainsi que de la conception de maquettes. C’est à lui que revient le choix des matières premières pour les collections de prêt-à-porter ou de haute-couture. Identifier les dernières tendances de mode, connaître les nouveautés de la concurrence, savoir innover en matière de création textile font partie de ses activités principales. Une parfaite connaissance des matières premières telles les fibres, mais aussi une maîtrise de l’infographie sont des compétences indispensables pour ce métier.

Photographe de mode

Valoriser les vêtements d’un couturier, organiser des séances photos de mannequins, choisir les meilleures poses pour les modèles, telles sont les principales tâches de cet artiste de mode qui doit avant tout avoir l’œil, le sens du regard et une certaine intuition visuelle. Il met en scène les différents univers de la mode qu’il photographie, depuis les chaussures jusqu’aux collections de haute-couture. Avec les avancées technologiques, une parfaite maîtrise de l’informatique et des logiciels de retouche sont devenus indispensables à ce professionnel de l’image.

Technicien en cosmétique

Le technicien supérieur en cosmétique s’occupe de domaines divers, depuis l’analyse sensorielle des produits jusqu’au contrôle qualité. Ses principales tâches? Effectuer des essais, analyser des réactions chimiques et vérifier la stabilité des formules en vue de l’élaboration d’un produit cosmétique nouveau. Un sens de la création olfactive allié à de solides connaissances scientifiques lui sont indispensables.

Les formations qui mènent aux métiers de l’industrie textile

Depuis le BTS jusqu’au Master en passant par les écoles spécialisées, il existe en France de nombreuses formations liées aux métiers de l’industrie textile. Pour un cursus court, le BTS Innovation textile (ex BTS Productique textile) se décline en plusieurs options selon la spécialisation choisie: filière filature (conception du tissu à partir de fibres)- filière bonneterie (tissu à maille)-filière tissage-filière ennoblissement (impression et teinture des tissus). La formation est d’une durée de 2 ans et recouvre des disciplines générales, techniques et professionnelles, à quoi il faut rajouter un stage de 3 semaines en entreprise. Le contenu du programme concerne essentiellement des matières telles la chimie appliquée, l’analyse, mise en œuvre et technologie des produits ou encore l’analyse des systèmes de production ainsi que les arts appliqués au textile. Des TP en hygiène et sécurité sont également prévus dans le cursus. L’accès est réservé en priorité aux bacheliers scientifiques ou technologiques. Sachez aussi que les conditions d’admission comprennent un dossier de candidature, une présentation de travaux personnels ainsi qu’un entretien de motivation. Il existe également de nombreuses Licences Professionnelles en textile, parmi les principales:

  • Licence Professionnelle Parcours Éco conception et Entretien des Matériaux Textiles:
    • Elle forme des compétences dans l’entretien de produits textiles tout au long du cycle de vie des matériaux textiles, depuis la conception jusqu’au développement du produit.
  • Licence Professionnelle Techniques industrielles et Qualité appliquées aux Textiles:
    • Elle forme des profils ayant des compétences en couture et retouche et débouche sur des métiers tels contrôleur qualité. Pour ceux qui souhaitent poursuivre leurs études, il existe aussi un Master Contrôle de qualité et Sciences du management option Qualité et contrôle interne.
  • Licence Professionnelle Textiles innovants:
    • Elle forme des spécialistes de fibres et textiles innovants dans la production industrielle.
  • Licence Professionnelle Habillement, Mode et Textile Spécialité Modéliste industriel:
    • Elle forme des créateurs et stylistes spécialisés dans la fabrication industrielles des habits et vêtements de mode.

 

En France, des écoles spécialisées dans les métiers du textile

Sachez aussi qu’il existe en France, de nombreuses écoles spécialisées dans les métiers du textile. C’est particulièrement le cas de l’ENSAIT, l’Ecole Nationale Supérieure des arts et industries du textile à Roubaix. Elle propose un Diplôme d’Ingénieur Ensait qui se décline en plusieurs spécialités: ingénieur chef de projet, ingénieur concepteur ou encore ingénieur de recherche. L’offre de formation comprend également un Mastère Spécialisé Management et Innovation dans la mode. Quant à l’ITECH Lyon, l’Institut textile et chimique de Lyon, il forme des profils bac+5 ingénieurs spécialisés dans les domaines de la chimie, la cosmétique ainsi que les matériaux plastiques et textiles et leurs différents usages pour l’industrie de la chaussure et la maroquinerie. L’ITECH propose également un BTS Peintures, Encres et Adhésifs formant des profils techniques destinés à évoluer en laboratoire de contrôle qualité ou en laboratoire de recherche.