Les débouchés concernant le secteur du transport aérien sont beaucoup plus nombreux qu’on ne le croit ordinairement. Il existe en effet d’autres métiers que ceux de pilote de ligne ou d’hôtesse de l’air, même si ceux-ci attirent toujours. Face à une augmentation du nombre de voyageurs en constante progression, les besoins se font sentir pour des techniciens spécialisés ainsi que pour une main-d’œuvre qualifiée dans les domaines de la maintenance et la logistique. Les métiers du transport aérien se classent en trois catégories : les personnels du sol, les personnels navigants, les personnels techniques de l’aéroport.

Quelques métiers du transport aérien

Chef d’escale

Il fait partie du personnel du sol et a pour fonction de représenter sa compagnie aérienne durant toutes les étapes de l’escale des voyageurs. Depuis l’atterrissage jusqu’au décollage de l’avion, il est responsable des services aux passagers, qu’il s’agisse d’aspects techniques, de bagages, de fret ou encore d’embarquement. La gestion des équipages fait également partie de ses prérogatives. Une forte réactivité lui est indispensable pour bien exercer son métier.

Préparateur de vol

Il est chargé de la conception du dossier de vol, depuis la connaissance des éléments météorologiques jusqu’aux conditions de vol ou encore les changements de créneaux horaires. Il supervise les interventions des agents de piste, planifie l’ensemble des données concernant le vol et collecte les données techniques. Ce coordonnateur doit avoir un excellent sens de l’organisation ainsi que des capacités avérées à gérer des équipes.

Pilote de ligne

Il est chargé du transport et de la sécurité des voyageurs à bord. En plus de savoir piloter un avion, d’autres tâches techniques et scientifiques lui reviennent pour assurer le bon déroulement du vol. Il a ainsi en charge de préparer le vol en rassemblant les différents éléments tels les prévisions météorologiques, l’itinéraire à suivre ou encore la quantité de carburant nécessaire. Pendant le vol et dans son cockpit, le pilote de ligne gère l’ensemble des paramètres de vol, contrôle les ordinateurs de bord et maintient une liaison continue avec les centres de contrôle au sol. Bref, c’est lui le commandant qui assume toute la responsabilité du vol. Métier de passion, le pilote de ligne doit posséder des compétences exceptionnelles à la fois hautement techniques mais également des qualités de sang-froid, de calme et de résistance au stress excellentes. Ses capacités de concentration doivent être à toute épreuve.

Hôtesse de l’air-Steward

L’hôtesse de l’air et le steward sont responsables de l’accueil des passagers. Ils doivent ainsi prodiguer un traitement de qualité aux voyageurs afin que ceux-ci ressentent confort et bien-être durant leur voyage (les services-repas par exemple). Les activités commerciales de vente de produits font également partie de leur travail. Avant l’embarquement, ils contrôlent l’ensemble des équipements de la cabine, depuis les gilets de sauvetage jusqu’aux interphones pour communiquer avec la cabine de pilotage. Souriant, courtois, doté du sens du service, l’hôtesse de l’air ou le steward doivent également savoir faire preuve de fermeté et ne pas transiger dans certains cas.

Contrôleur aérien

Appelé aussi aiguilleur du ciel, le contrôleur aérien a pour missions d’organiser, contrôler et surveiller la circulation aérienne depuis sa tour de contrôle. Assurer la fluidité et surtout la sécurité du trafic aérien fait partie de ses priorités. Rivé à ses écrans ordinateurs, il organise la navigation aérienne, les décollages et atterrissages avec une extrême précision. En plus d’un esprit scientifique aiguisé, le contrôleur aérien doit être doté d’une capacité d’attention exceptionnelle et surtout d’une réactivité et d’une adaptabilité quasi immédiate.

Agent d’exploitation

L’agent d’exploitation est un profil polyvalent doté de multiples facettes puisqu’il participe tant à la planification des vols qu’à l’assistance pendant l’escale ou encore le traitement des passagers. En contact également avec l’équipage de l’avion, il leur transmet avant l’embarcation les données techniques et commerciales nécessaires au bon déroulement du vol. Ses connaissances doivent donc s’étendre à de nombreux domaines, telles les techniques de navigation, la météorologie, l’informatique et même les normes de sécurité.

Les formations dédiées au secteur du transport aérien

Il existe de nombreux cursus, longs ou courts, menant à l’une des spécialités du transport aérien.
Il existe en France 115 Instituts universitaires de technologies (IUT) rattachées chacune à une université.

22 établissements proposent ainsi un DUT Gestion logistique et transport (GLT).
Ce cursus est d’une durée de 2 ans pour une moyenne de 1600 heures de cours et 12 semaines de stage.

L’enseignement regroupe des modules de transports de voyageurs, gestion des ressources humaines et d’outils statistiques, sans oublier les langues étrangères. L’admission se fait sur dossier pour les titulaires d’un baccalauréat scientifique, technologique ou professionnel.

Il existe également un BTS Transport et prestations logistiques dédié aux métiers d’agent d’exploitation dans une compagnie aérienne ou de responsable d’affrètement. D’une durée de 2 ans et ouvert aux titulaires d’un baccalauréat toute série, ce cursus combine des matières théoriques et pratiques telles la mercatique, le commerce international ou encore le management. Sachez aussi qu’il existe un  Diplôme d’études supérieures d’économie et de gestion du transport aérien- DESEGTA, proposé par l’université d’Aix-Marseille III. Il s’adit d’un diplôme d’université qui peut se préparer conjointement à un Master en Transport aérien.

Très exhaustive, la formation contient des modules qui vont du marketing du transport aérien au fret aérien en passant par la gestion des compagnies aériennes. Vous pouvez également poursuivre  vos études par le biais des Licences professionnelles qui sont nombreuses :

  • Licence professionnelle Management des échanges internationaux
  • Licence professionnelle Management des services aériens
  • Licence professionnelle Logistique aéroportuaire et Transport aérien
  • Licence professionnelle Logistique des filières aéroportuaires

Les formations en écoles d’ingénieurs (l’ENAC)

L’Ecole nationale d’aviation civile (ENAC) fait partie des  grandes écoles d’ingénieurs en France.  Elle propose une expertise de pointe dans le transport aérien au sein de laboratoires dotés d’un équipement issu des dernières technologies. Elle propose une gamme complète de formations spécialisées dans le secteur aérien :

EPL- Elève  Pilote de ligne

Il s’agit d’une formation de 24 mois qui vous permet d’exercer comme pilote de transport aérien commercial. Le programme théorique se décline en des modules de connaissance des aéronefs, mécanique du vol, Navigation et Météorologie. Concernant la formation pratique, il s’agit d’une préparation à la Licence de pilote professionnel, complétée par la qualification de vol aux instruments sur avion multi-moteurs ainsi que par un Certificat de formation au travail en équipage. L’accès est sur concours ouvert uniquement aux candidats reconnus aptes physiquement.

Master en Management et Contrôle du Trafic aérien- MCTA Contrôleur aérien

Cette formation est dédiée à l’apprentissage de la sécurité et la fluidité du trafic aérien. D’une durée de 3 ans, elle procure les outils techniques nécessaires à la régulation du trafic aérien. Ce cursus exigeant nécessite de savoir s’adapter aux nouveaux supports de travail et de posséder une parfaite maîtrise des règlementations en vigueur.  En outre, la pratique de la langue anglaise est indispensable.

Master of Science in Aerospace- International Air Transport Operations Management (MSc IATOM)

C’est une formation entièrement en langue anglaise se déroulant sur 2 ans. Elle a été classée par le journal « Le Monde » comme l’un des dix meilleurs Master délivrés en France. Elle forme des managers et cadres de haut ayant les compétences pour organiser le système d’exploitation du transport aérien. La connaissance de paramètres techniques et des hautes technologies font partie de l’enseignement de base.

Master of  Science in Aerospace Systems- Navigation and Telecommunications (MSc AS-NAT)

Cette formation sur 2 ans prépare au système de navigation par satellites, tel le système américain de positionnement GPS (Global Positioning System). Vous y apprendrez également les différents systèmes de positionnement chinois, russe et européen.

Les écoles spécialisées pour hôtesses de l’air et stewards

Si vous souhaitez exercer un métier de personnel Navigant Commercial (PNC) tel hôtesse de l’air pu steward, sachez qu’il existe en France de nombreuses écoles spécialisées. Parmi lesquelles l’Ecole Supérieure des Métiers de l’Aéronautique-ESMA qui propose des formations en ce domaine. Le cursus prépare au Cabin Crew attestation (CCA) qui vous permettra d’exercer en tant que personne de cabine. La formation théorique s’effectue en 4 semaines suivie d’une partie pratique de 8 jours.
Le diplôme permet d’acquérir notamment les techniques de sécurité et de secourisme à bord. Assurer l’accueil et l’embarquement des passagers, vérifier les équipements ou encore préparer les stocks de produits de vente font aussi partie des missions de ce métier qui nécessite plus de résistance au stress qu’on ne le croit. Concernant les conditions d’accès, l’obtention du baccalauréat n’est pas obligatoire, le niveau bac est suffisant.