L’astronomie désigne la science de l’observation des astres pour en expliquer l’origine, l’évolution et les propriétés. C’est une discipline qui remonte loin dans l’histoire du savoir humain, avec à son actif plus de cinq mille ans de recherches, de l’antiquité à nos jours. Aujourd’hui, l’astronomie s’est complexifiée et compte de nombreuses disciplines telles que l’astronomie solaire, stellaire, galactique, la cosmologie, ou encore la planétologie. Parallèlement, les métiers de l’astronomie se sont développés.

De même, les universités et les grandes écoles proposent de plus en plus de formations spécialisées en astronomie. Si l’Univers vous passionne et que vous voulez faire de l’étude des astres votre métier, vous devez faire des études d’astronomie. Sachez que ce sont des études de longue haleine. Mais si telle est votre passion, vous avez tout intérêt à vous orienter vers des études d’astronomie dès maintenant.

Quel profil pour faire des études d’astronomie ?

L’astronome est d’abord un scientifique. Aussi devez-vous avoir de bonnes bases dans les matières scientifiques et un cursus scolaire qui va dans ce sens (Bac scientifique ou sciences mathématiques). Du reste, nous ne pouvons pas vraiment parler d’un profil type en astronomie, vu que les métiers varient fortement. Un étudiant en astronomie peut s’orienter vers un métier purement théorique comme il peut s’orienter vers un métier plus technique. Par exemple, il peut choisir de devenir un physicien théoricien ou encore un ingénieur instrumentaliste qui fait la conception des instruments d’observation. L’important c’est d’avoir une réelle passion pour l’astronomie et de suivre les cursus le plus adapté à ses aspirations.

Comment s’organisent les études d’astronomie ?

On peut choisir de faire des études d’astronomie à l’université ou dans une grande école. Le cursus est de 5 ans de Master minimum. On peut y ajouter 3 ans de doctorat et 3 ans de post-doctorat pour selon les perspectives de carrière souhaitées. Cela fait 11 années d’études au total. Ce qui demande, en plus d’une grande passion, beaucoup de persévérance.

Si vous comptez rejoindre l’université, vous pouvez choisir la voie généraliste avant de vous spécialiser en doctorat, comme vous pouvez vous orienter plus tôt avec un Master spécialisé. Dans le premier cas, vous pouvez opter pour un master complet de recherche en physique, en physique-chimie, ou même en mathématiques. Vous pouvez également opter pour un master de physique théorique. Cette dernière voie est particulièrement adaptée à ceux qui souhaitent s’orienter vers la cosmologie. Dans le deuxième cas de figure, vous pouvez intégrer plusieurs masters spécialisés ou de recherche dédiés à l’astronomie, et ce dans plusieurs disciplines : astronomie, astrophysique, planétologie, astrophysique et ingénierie spatiale, etc.

Les grandes écoles et les écoles d’ingénieurs peuvent vous donner les outils nécessaires pour vous orienter vers l’astronomie. Cela dit, il n’existe pas beaucoup d’écoles d’ingénieurs spécialisées en astronomie. Quoi qu’il en soit, différentes écoles d’ingénieurs peuvent servir de passerelles vers des formations plus poussées en astronomie ou de la recherche. Cela vaut aussi bien pour les écoles d’ingénieurs en physique, qu’en électronique, en informatique, en mécanique, ou encore en optique.

Les débouchées des études d’astronomie

Astronome

L’astronome réalise des observations du ciel et analyse les données collectées dans son laboratoire. Il fait de la recherche sur différents éléments tels que les processus physiques qui règlent la vie des comètes, des étoiles ou des galaxies. Il peut également travailler, de façon parallèle, à la conception et à l’amélioration d’instruments d’observation tels que les télescopes, les spectrographes, les détecteurs de rayonnements, ou encore les satellites d’observation. L’astronome peut travailler en laboratoire, comme il peut trouver des débouchées dans la recherche et l’enseignement.

Astronome théoricien

Contrairement à l’astronome tout court, l’astronome théoricien se focalise sur la réflexion théorique. Dans ce sens, il construit des théories et des modèles, mathématiques ou physiques, pour décrire les astres et l’Univers : leur état actuel, leur passé et  leur Pour réaliser les calculs nécessaires à sa recherche, il a recours à des ordinateurs très puissants. L’astronome théoricien peut également trouver des débouchées dans l’enseignement.

Astrophysicien

Tout comme l’astronome théoricien, l’astrophysicien fait de la recherche fondamentale et il peut s’orienter vers l’enseignement universitaire. Associé à un centre de recherche ou à un laboratoire, il se dédie à la recherche scientifique, mais il peut également contribuer au développement de programmes informatiques, en collaboration avec des ingénieurs et des techniciens.

Quelques options d’études d’astronomie

Les études d’astronomie au Maroc

En termes d’astronomie, le Maroc fait encore ses premiers pas. Ne vous attendez donc pas à trouver une grande variété de formations d’astronomie au niveau national. En 2009, la première formation doctorale en astrophysique a été instituée  à l’université Cadi Ayyad de Marrakech. Il est donc désormais possible de suivre faire des études doctorales en astronomie au Maroc.

Les études d’astronomie à l’étranger

En France

En Belgique (en anglais)

Au Royaume-Uni