Accueil Foire aux questions

Foire aux questions

Aucun n’a vraiment besoin d’une excuse de quitter son pays natal pour aller poursuivre des formations de pointe à l’étranger et devenir un étudiant international brillantissime et super cultivé, mais juste si vous ne vous sentez pas convaincu des bienfaits d’un séjour d’études à l’étranger, nous vous invitant à consulter cet article sur les 7 bonnes raisons de faire ses études à l’étranger

Le petit village que devient le monde aujourd’hui présente l’avantage que vous pouvez effectivement poursuivre vos études où que vous voulez (hormis la Corée du Nord bien entendu).

Si avant, les étudiants marocains n’avaient tendance qu’à partir étudier en France ou en Espagne ; aujourd’hui, de nouvelles destinations sont en vogue telles que la Chine, la Malaisie, le Brésil, le Japon ou l’Inde.

Chaque destination présente des particularités spécifiques à elle, qui se rapportent principalement à sa culture, son climat, son système d’enseignement et à la nature de son tissu socio-économique.

Le choix reste le vôtre à faire, mais avant de faire ce choix, il est primordial que vous vous renseignez sur les destinations que vous privilégiez, car c’est bien l’information pertinente qui vous permettra de trancher.

Pour ce qui est des destinations pour lesquelles nous proposons un suivi complet à nos étudiants, il s’agit notamment de :

  1. La France
  2. Le Canada
  3. Les Etats-Unis
  4. L’Angleterre
  5. La Turquie
  6. Chypre du Nord
  7. Les Emirats Arabes Unis
  8. L’Ukraine
  9. L’Espagne

Pour un séjour d’études à l’étranger, il faut prévoir au moins une année de préparation au préalable. Dès que vous vous serez bien renseigné sur la destination de votre choix et que vous aurez pris votre décision, il vous faut dès lors commencer à vous renseigner sur les exigences particulières des établissements qui proposent les formations qui vous intéressent.

Dans ce sens, nous vous invitions à prendre contact avec nous afin de bénéficier d’un entretien d’orientation gratuit avec l’un de nos conseillers experts dans le domaine des études à l’étranger.

Cela également encore une fois dépend de votre destination et des conditions qu’elle prévoit pour le changement de statut étudiant en statut salarié. Pour certaines destinations telles que le Canada, les Emirats ou l’Irlande, votre permis d’études peut être renouvelé pendant une année après la fin de vos études, pour vous permettre de vous installer et chercher du travail. Pour d’autres, telles que la France, le Royaume-Uni ou encore l’Ukraine, votre statut ne vous permet pas d’allonger votre séjour après la fin de vos études. Cela dépend donc de vous pour trouver un emploi avant la fin de votre dernière année d’études afin de pouvoir travailler et immigrer.

Généralement, pour toutes les destinations, les documents qu’il faut prévoir pour préparer votre admission sont :

  • L’ensemble de vos relevés de notes
  • Diplômes obtenus jusqu’à présent
  • Certificat de scolarité de l’année en cours
  • Attestations de stage
  • Portfolio (si vous postulez pour une filière dans le domaine artistique)
  • Attestation de participation aux activités parascolaires
  • Copie de passeport

Selon la destination pour laquelle vous postuler, il se peut qu’il vous soit demandé de traduire l’ensemble de vos documents.

Cela dépend notamment de la destination pour laquelle vous souhaitez postuler. Pour certaines destinations à l’instar de la France, il faut entamer les procédures d’inscription une année au préalable. Pour l’année scolaire 2018/2019 par exemple, les inscriptions via la procédure Campus France débutent le 15 Novembre et se terminent le 22 Décembre.

Pour d’autres destinations, il est nécessaire d’attendre jusqu’à l’obtention de votre baccalauréat pour postuler. C’est notamment le cas pour les destinations de l’Europe de l’Est, tel que l’Ukraine ou la Roumanie.

Certaines universités proposent également deux rentrées scolaires, une en Septembre et une autre en Janvier. C’est le cas pour le Canada, la Turquie, Chypre, l’Angleterre et tant d’autres.

Vous pouvez consulter notre calendrier pour connaitre l’ensemble des dates limites pour postuler à nos universités partenaires.

Les procédures d’admission aux universités étrangères se font généralement en deux temps. Dans un premier lieu, vous faites votre demande d’admission en ligne sur la plateforme que l’établissement met en place. A ce stade, vous êtes généralement tenus de payer des frais d’études de dossier pour que l’établissement prenne en considération votre demande d’admission.

Vous devez donc penser à avoir une carte bancaire qui vous permet d’effectuer des paiements internationaux, vu que c’est l’option de paiement la plus facile qui soit pour vous acquitter des frais d’étude de dossier.

Une fois que l’établissement aurait étudié votre demande d’admission, vous serez notifié par email, et c’est à ce stade qu’il vous faudra transmettre votre dossier académique à l’université en passant à travers un prestataire de livraison international. Le moins cher pour les envois internationaux reste FedEx, mais vous pouvez également opter pour TNT, DHL ou UPS.

Encore une fois, l’établissement vous avisera par courriel de la réception de votre dossier. Une fois que l’étude en sera faite, vous recevez dès lors la réponse à votre demande d’admission.

Dans le cas où la réponse est positive, vous n’avez plus à attendre pour commencer à constituer votre dossier de visa.

Pour le soumettre, il ne vous faudra plus qu’à attendre de recevoir le document original de l’offre d’admission de l’université par voie postale, devant faire impérativement partie intégrante de votre dossier visa.

Cela varie encore selon votre destination, mais généralement, la majorité des visas étudiants prévoient un volume horaire de travail de 20 heures par semaine.

Pour certaines destinations, tels que la France, l’Espagne ou l’Allemagne, la scolarité est quasi-gratuite. Vous ne payez qu’une somme symbolique annuellement à votre établissement, variant généralement entre 200 à 400 EUR.

Dans les pays anglo-saxons toutefois, les frais de scolarité peuvent s’avérer très onéreux. C’est notamment le cas pour l’Angleterre, les Etats-Unis et le Canada, où les frais de scolarité les plus bas s’élèvent quand même à 60.000 MAD.

Mais à part les frais de scolarité, vous devez prendre également le coût de vie de votre pays d’accueil en considération lors de la formulation du budget dont il vous faudra tenir compte pour continuer votre scolarité à l’étranger.

Dans certains pays comme l’Ukraine, la Roumanie ou même la France, le coût de vie est généralement assez abordable. Toutefois, si vous visez des pays dont le coût de vie est assez élevé comme l’Angleterre ou le Canada, il faut prévoir un budget mensuel pour subvenir aux besoins de logement et de nourriture s’élevant au minimum à 80.000 MAD

Financer​  ​ses études​ ​à​ ​l’étranger​ ​peut​ ​se​ ​révéler​ ​plus​ ​ou​ ​moins​ ​coûteux,​ ​en​ ​fonction​ ​de​ ​son​ ​budget​ ​et du​ ​pays​ ​choisi.​ ​Quoi​ ​qu’il​ ​en​ ​soit,​ ​des​ moyens​ ​de​ ​financement​​ ​existent.

Toutefois, il ne faut juste pas commettre la faute de commencer par chercher des bourses ​couvrant la totalité de votre budget, car de telles bourses sont réservées uniquement à une infime partie de la population estudiantine et sont « presque » impossible à décrocher. En plus de cela, il est très facile de se perdre dans les plages infinies des résultats que vous affichent les moteurs de recherche, avec des mots-clés aussi génériques que « bourses d’études à l’étranger ».

Premièrement, vous devez connaitre la part que vos parents/tuteurs sont prêts à financer. Nous vous invitons donc dans un premier temps à vous concerter avec vos parents pour connaitre le budget qu’il pourrait allouer à votre projet d’études.

Si ce budget ne couvre que 30% de votre budget total, cela reste quand même déjà pas mal pour un début.

Après cela, vous pouvez recourir à des prêts bancaires.

Il existe des​ ​banques​ ​marocaines​ qui ​proposent​ ​des​​ ​packages​ ​pour​ ​le  financement​ ​des​ ​études​ ​à l’étranger​.​ ​ ​Le​ ​montant​ ​peut​ ​se​ ​révéler​ ​bien​ ​supérieur​ ​à​ ​celui​ ​des​ ​bourses,​ ​allant​ ​jusqu’à 100.000dhs.​ ​Mais​ ​ces​ ​formules​ ​impliquent​ ​bien​ ​évidemment​ ​un​ ​remboursement,​ ​qui peut​ ​aller​ ​jusqu’à​ ​15​ ​ans.

Et puis n’hésitez pas bien entendu à postuler à toutes les bourses où il vous semble que vous soyez éligible.

Les critères de sélection des bourses sont généralement des critères sociaux et d’excellence.

Au lieu de postuler à l’aveuglette à toutes les bourses d’études que vous pouvez trouver –exercice qui peut s’avérer très fastidieux du reste, lisez bien les critères d’éligibilité qui accompagnent chaque bourse et jugez s’il vous semble que vous avez une chance d’être retenu.

La maîtrise de la langue de votre pays d’accueil peut ne pas être obligatoire, mais elle est vivement conseillée.

Vous pouvez par exemple effectuer votre scolarité en Ukraine entièrement en Anglais, sans avoir jamais daigné apprendre un mot d’Ukrainien ; mais vous allez certainement peiner pour interagir avec les gens dans la rue et pour effectuer des tâches simples, comme de faire les courses, de demander un service ou tout simplement d’entamer une conversation avec un inconnu dans une gare de train.

Ceci va pour dire qu’il est effectivement possible de faire votre scolarité dans un pays sans en connaitre la langue, que le pays en question soit la Turquie, la Roumanie, l’Inde ou le Brésil, mais vous manquerez infailliblement à profiter pleinement de votre séjour d’études à l’étranger.

Il ne faut pas oublier que la maîtrise d’une nouvelle langue est indéniablement l’un des avantages principaux d’un séjour d’études à l’étranger.

Chaque programme de bourse et aides financièrement est obligatoirement accompagné d’une brochure ou d’un document listant l’ensemble des critères d’éligibilité.

Prenez la peine de bien lire ce document avant de commencer à remplir le formulaire de candidature.

Du reste, sachez que si vous souhaitez postuler pour une bourse proposée par un établissement d’enseignement supérieur, il est généralement nécessaire au préalable d’obtenir une offre d’admission à l’établissement en question.

La​ ​Factory​ ​a​ ​pour​ ​vocation​ ​d’accompagner​ ​les​ ​étudiants​ ​marocains,​ ​en​ ​particulier​ ​les bacheliers,​ ​dans​ ​leurs​ ​projets​ ​d’études​ ​à​ ​l’étranger.​ ​Nous​ ​apportons​ ​l’aide​ ​et​ ​les​ ​conseils nécessaires​ ​pour​ ​leur​ ​permettre​ ​de​ ​faire​ ​la​ ​transition​ ​avec​ ​le​ ​moins​ ​de​ ​tracas​ ​possible.

Grâce​ ​à​ ​notre​ ​réseaux​ ​de​ ​partenaires​ ​élargi et à notre expérience,​ ​nous​ ​parvenons​ ​à​ ​proposer​ ​aux​ ​étudiants les​ ​meilleures​ ​formations​ ​dans​ ​les​ ​pays​ ​leurs​ ​sont​ ​accessibles.​ ​Notre​ ​approche d’accompagnement​ ​complet​ ​couvrant​ ​plusieurs​ ​pays​ ​est​ ​tout​ ​à​ ​fait​ ​inédite.​ ​Nous cherchons​ ​à​ ​révolutionner​ ​le​ ​paysage​ ​de​ ​l’orientation​ ​à​ ​l’enseignement​ ​au​ ​Maroc.

Vous pouvez consulter l’ensemble des services que nous proposons à nos étudiants en suivant ce lien.  

Effectivement, nous vous aidons également pour trouver des solutions de logement dans les destinations figurant dans  notre catalogue.