Vous souhaitez étudier le cinéma en France? Suivre une formation dans les métiers de l’image ou de  la production? Zoom sur la Fémis, l’Ecole nationale supérieure des métiers de l’image et du son.

La Fémis est un établissement public associé de l’université Paris Sciences et Lettres-PSL qui regroupe une vingtaine de grands établissements d’enseignement supérieur et de recherche. Elle dispense un enseignement en formation initiale et continue dans les domaines du cinéma, la télévision ainsi que sur toute forme d’expression audiovisuelle. Ceci dit, l’activité principale de l’école se déroule autour des métiers du cinéma: réalisateur, producteur, scénariste, scripte, ingénieur du son, décorateur, distributeur. L’admission à l’école se fait sur concours accessible aux étudiants bac+2/bac+3. Pour les étudiants étrangers hors Union Européenne, il existe un concours international. Les conditions requises pour participer à ce concours ouvert donc aussi aux étudiants marocains sont énumérées ici. L’admissibilité comporte trois épreuves:

  • Un dossier d’enquête réalisé par le candidat à partir de thèmes proposées par l’école
  • Une épreuve écrite correspondant à l’option choisie par le candidat
  • Une épreuve écrite d’analyse de film

La durée des varie de 1 à 4 ans selon les cursus. La pédagogie de la Fémis repose sur un enseignement qui fait appel à des professionnels du cinéma. Il n’y a pas à proprement parler de corps enseignant permanent; en revanche ce sont plus de 500 intervenants qui encadrent les cours, ateliers et stages.

Un cursus principal, 7 spécialités

Le cursus principal de la Fémis est composé de sept départements. La durée des études est de quatre années divisées chacune en deux semestres pour une durée totale de 10 mois par an:

  • 3 années de formation constituées d’enseignements (départementaux et interdépartementaux) et de films (un grand exercice par an au moins),
  • 1 année de production d’une œuvre et d’une recherche personnelle conduisant à leur présentation devant un jury de diplôme.

Les sept départements sont:

  • Département scénario: le programme s’articule autour de l’écriture de quatre longs métrages sous la direction d’un maître d’atelier. Co-scénarisation, enseignements de la dramaturgie classique et ateliers de travail sur les textes sont les modules essentiels de ce département.
  • Département Réalisation: les étudiants apprennent à réaliser des exercices qui répondent à des commandes précises et à développer des projets plus personnels de courts-métrages de fiction ou documentaires.
  • Département Production: il s’agit de former des producteurs en insistant aussi bien sur leur rôle d’entrepreneur que sur celui de leur apport artistique. L’enseignement met l’accent sur l’action et le sens de la responsabilité des étudiants.
  • Département Image: l’apprentissage des techniques de l’image est un champ pluridisciplinaire faisant intervenir des domaines scientifiques variés: optique, cinéma numérique, lumière, photochimie, trucages, électricité, sens artistique. Des tournages sont organisés afin que les étudiants exercent leurs compétences.
  • Département Son: le programme est axé sur l’acquisition des bases techniques et méthodologiques du travail du son au cinéma. L’étudiant est formé au matériel et aux technologies du son utilisées dans le monde du cinéma professionnel.
  • Département Montage: l’étudiant apprend à pratiquer le montage dans le cadre de la mise en scène. L’objectif est d’acquérir une maîtrise de toute la chaîne de postproduction tant du côté de l’image que du son.
  • Département Décor: Donner du style à l’atmosphère d’un film, apprendre à penser l’esthétique, l’architecture, les couleurs, le cadre, la lumière, ce sont les compétences du décorateur. Il allie sens artistique et technicité.
  • Département Analyse et culture cinématographique: il a une double mission de recherche et de transmission. Il s’agit d’enrichir la culture visuelle des élèves en les faisant réfléchir sur les différents enjeux des images artistiques et non-artistiques.