Si vous souhaitez poursuivre des études à l’étranger, la Norvège peut constituer une destination de choix. Son université d’Oslo est réputée pour la qualité de son enseignement. En outre, des cursus sont disponibles en anglais. Zoom

Quelle offre de formation pour des études en Norvège ?

Il existe en Norvège six universités, parmi lesquelles l’université d’Oslo est l’une des plus réputées.  Le système d’enseignement est calqué sur le modèle anglo-saxon : le cycle « undergaduate » jusqu’en master et le cycle « postgraduate » pour poursuivre jusqu’au Doctorat. L’établissement dispose de huit facultés en : Sciences humaines, Droit, Mathématiques et Sciences naturelles, Médecine, Médecine dentaire, Sciences sociales, Théologie et Sciences de l’éducation. L’université d’Oslo possède en outre des services sociaux très performants d’aide et d’accompagnement à ses étudiants (aide juridique gratuite par exemple.  Si la langue d’enseignement est le norvégien, il existe cependant une importante offre de formation en anglais, avec notamment des filières dédiées à l’environnement et au développement durable. Des programmes anglophones sont en effet disponibles pour les étudiants étrangers, y compris non-européens. Chaque filière possède ses propres conditions d’admission. Pour des informations détaillées, nous vous conseillons de cliquer sur ce lien. Voici néanmoins un florilège des formations anglophones à l’université d’Oslo.

Des formations de pointe depuis les biosciences jusqu’à la science computationnelle

Biodiversité et Systématique : ce master confère les compétences et l’expertise systématique pour agir contre la perte de la biodiversité. Le programme comprend 24 cours au total répartis en quatre catégories : biodiversité et identification des espèces (insectes, algues, champignons, vertébrés) biodiversité et classification, théorie systématique outils et compétences. Les cours théoriques sont complétés par des séances de travail intensif sur le terrain ou en laboratoire.

Science des données (Data science) : ce programme de pointe combine mathématiques, informatique et statistiques. L’objectif est de former des profils ayant les compétences pour collecter et analyser les énormes quantités de données (Big Data) qui concernent des domaines aussi variés que la médecine ou l’environnement. Ce cursus se décline en trois spécialisations : statistiques et apprentissage automatique, intégration de bases de données et Web Sémantique, Science des données et Sciences de la vie. Les enseignements contiennent des modules hautement scientifiques tels l’algorithme, la bioinformatique ou encore le statistiques de calcul.

Développement, Environnement et Changement culturel : ce master interdisciplinaire est destiné à relever le défi majeur du développement durable. Les problématiques socioculturelles et économiques sont également abordées dans ce cursus. Au programme des enseignements, on retrouve : les enjeux-clés du développement et de l’environnement, la gouvernance mondiale pour le développement durable, la consommation et durabilité. Un semestre d’études dans une université partenaire hors de Norvège est possible.

Biosciences : ce parcours concerne les passionnés de biologie moléculaire, propriétés des cellules et organismes et autres thématiques relatives à l’ADN.  Chaque étudiant doit réaliser un projet de recherche en rapport avec l’un des aspects de la nature environnante. Plusieurs options de spécialisation sont disponibles au cours du cursus : Biodiversité et Systématique, Biologie cellulaire, physiologie et neurosciences, Ecologie et Evolution, Toxicologie et Sciences de l’environnement, ou encore Génétique et biologie du développement.

Géosciences : ce cursus se décline en plusieurs spécialisations consacrées à la structure de la terre. Ces spécialités concernent essentiellement la géologie, la géomatique, la géophysique, l’hydrologie. Là aussi, les options complémentaires sont très nombreuses, allant de  la minéralogie à la géomorphologie, en passant par les structures tectoniques.

Economie et gestion de la santé : il s’agit d’un master européen financé par Erasmus Mundus. Des possibilités de bourses sont possibles pour les meilleurs candidats à ce master. Ce programme interdisciplinaire principalement l’économie et la politique de la santé. Six spécialisations sont possibles en : Prise de décision en santé, Evaluation économique en soins de santé, Santé globale, Finance et gestion de la santé, Economie et politique de la santé, Gestion des établissements de santé. Des modifications du programme sont prévues à partir de l’automne 2019.

Un calendrier universitaire différent des autres pays européens

Les études universitaires commencent au mois d’août en Norvège ; pensez-y lors de vos vacances… Concernant l’université d’Oslo le portail d’application des inscriptions ouvre le 1er octobre de l’année précédant l’année d’études. La date limite de candidature est le 1er décembre de chaque année. Concernant la constitution du dossier de candidature, vous trouverez des informations précises sur le portail des admissions. Sachez déjà que pour les parcours anglophones, un bon niveau d’anglais vous sera exigé (certification de niveau de langue).Vous pouvez également contacter le Bureau des étudiants étrangers sur ce lien de l’université. Enfin, sachez que comme pour le reste de la Scandinavie, la Norvège est l’un des pays au monde où la qualité de vie est la meilleure, tant du point de vue de l’hygiène et de la propreté des villes que concernant l’environnement et les services sociaux. Pour vous donner une idée du coût de la vie en Norvège, voici une estimation faite par les services sociaux de l’université (1 Couronne norvégienne vaut 1,12 Dirhams) :

Budget pour un semestre d’études de cinq mois en Norvège

Logement: 17 500 Couronnes norvégiennes (NOK)

Nourriture: 15 000 NOK

Livres et fournitures: 5000 NOK

Transport: 3000 NOK

Autres dépenses: 12 000 NOK

Total: 52 500 NOK