L‘Allemagne est une destination phare de l’Europe Centrale. En effet, il s’agit de la première puissance économique d’Europe et la quatrième au niveau mondial. Avec ses quatre métropoles, le pays compte plus de 82 millions d’habitants. De plus, le système éducatif allemand excelle par une approche très moderne de l’enseignement. Etudier en Allemagne peut être un choix stratégique pour tout amoureux des expériences inédites. Vous pourrez apprendre une nouvelle langue, découvrir une culture riche et préparer votre carrière d’avenir avec un diplôme largement reconnu.

Découvrir la culture allemande

L’Allemagne est représentative de la civilisation occidentale et européenne. Elle compte plus de 40 sites culturels et naturels inscrits au patrimoine mondial. Si vous êtes mélomane, le pays est également connu pour sa glorieuse histoire musicale, foyer à des compositeurs de génie tels que Bach et Beethoven. Aujourd’hui, l’Allemagne compte des orchestres de renommée internationale et des opéras dont le plus grand est le Palais des festivals Baden-Baden. C’est un pays avec une longue tradition philosophique et littéraire avec de grands noms tels que Kant, Goethe ou Hermann Hesse. Si vous avez des goûts un peu plus contemporains, n’oubliez pas que l’Allemagne est le pays des artistes de métal et d’électro mythiques tels que Rammstein et Tangerine. La ville de Berlin est connue mondialement pour son effusion culturelle aussi bien en termes de musique, que de création artistique et de cuisines venues des quatre coins du monde.

Le système éducatif allemand

L’éducation en Allemagne ne se résume pas à la transmission du savoir. Les étudiants sont appelés à s’impliquer dans leurs communautés estudiantines, à se développer et à s’épanouir au niveau individuel. Chaque année, l’Allemagne attire plusieurs étudiants étrangers. Avec le processus de Bologne et l’harmonisation de l’enseignement supérieur en Europe, l’Allemagne a adopté un cursus LMD (Licence, master et doctorat). Contrairement à plusieurs systèmes éducatifs, le système allemand ne connait pas la dualité entre universités et grandes écoles. Le choix qui s’offre aux étudiants est entre les universités ou les universités des sciences techniques (Fachhocshculen). Les universités ont une double vocation d’enseignement et de recherche, tandis que les Fachhocshculen sont plus axées sur la pratique. A côté de cela, l’Allemagne compte quelques établissements privés.  

Comme dans la plupart des pays, l’année universitaire est répartie en deux semestres d’environ 6 mois, dont à peu près 3 mois et demi de cours chacun. Le semestre d’hiver commence en général en octobre et le semestre d’été en avril. L’étudiant a une certaine liberté quant au choix de ses études et de leur durée. À la fin de chaque semestre et si l’étudiant a bien travaillé, il obtient un justificatif (Schein) pour les cours magistraux ou les travaux dirigés. Le nombre de Scheine à obtenir varie selon la filière choisie. Un étudiant peut choisir le temps qu’il souhaite allouer à l’obtention de son Schein. Certains cependant sont limités dans le temps. Les partiels ne sont pas tous à la fin du semestre, ils peuvent avoir lieu pendant les vacances.  

Quelques choix de formations

Université technique de Munich

L’Université technique de Munich est toujours présente dans les classements des meilleures universités en Europe. L’université se démarque par son enseignement pluridisciplinaire et par ses programmes de recherche novateurs. Ses programmes sont variés et comptent des spécialités telles que l’aéronautique, les sciences de l’agriculture, l’architecture, l’ingénierie, la biochimie, la finance ou encore la pharmacie.

Université libre de Berlin

L’une des plus grandes universités berlinoises et dans toute l’Allemagne, l’Université libre a été fondée en 1948 à Berlin-Ouest au début de la guerre froide. La partie Est de l’Allemagne et de Berlin étant alors sous influence soviétique, l’université libre de Berlin a été fondée par affront au contrôle de l’Etat soviétique sur l’université, après une scission avec l’université de Berlin. L’université compte 12 facultés proposant des spécialités variées telles que la biologie, la médecine, l’histoire, les sciences politiques, la sociologie, l’économie, les mathématiques ou encore l’informatique.

Université Humboldt de Berlin

L’Université Humboldt est un établissement antique, fondé en 1810 par Wilhelm von Humboldt qui avait une vision novatrice de l’enseignement universitaire. C’était alors la première université à intégrer des programmes de recherche en parallèle avec les programmes d’enseignement. Aujourd’hui, l’université compte 9 facultés pour différentes spécialités : droit, sciences sociales, sciences de la vie, arts, langues, littérature, économie, etc.

Université Louis-et-Maximilien (LMU)

LMU est une ancienne université allemande fondée en 1472 à Munich. Elle a vu passer des grands noms de la science tels que Otto Hahn, Max Planck ou encore Werner Heisenberg. Aujourd’hui, c’est l’une des universités européennes les plus prestigieuses d’Europe. Elle attire un grand nombre d’étudiants étrangers chaque année, constituant 13% de l’ensemble de ses étudiants. L’université Louis-et-Maximilien compte 18 facultés dans différentes spécialités. Ses méthodes d’éducation modernes intègrent des outils tels que la pensée créative, la résolution de problèmes et la recherche.