L’enseignement supérieur aux Emirats Arabes Unis  (E.A.U) est placé en partie sous la tutelle du gouvernement fédéral émirien , et en partie sous celle des autorités comme Abu Dhabu Education Council pour l’Emirat d’Abou Dhabi et Knowledge and human Develompent Authority pour l’Emirate de Dubaï. Les E.A.U ont une volonté de devenir un pôle international de formations d’excellence. Ce projet de mondialisation différencie le système éducatif des Emirats de beaucoup d’autres systèmes arabes, en effet les trois aspects les plus visibles de ce projet sont : la présence d’institutions universitaires internationales et prestigieuses, une forte proportion d’étudiants étrangers dans les universités et la formation d’un corps professoral expatrié.

 Les formations et les filières 

La grande majorité des instituts d’enseignements supérieurs sont concentrés sur la ville de Dubai :30 établissements ( 50% du nombre total) avec 22 500 étudiants. En effet, ces établissements constituent la zone éducative de Dubaï qui, depuis sa création en 2003, dénombre plus de 15 institutions dont l’Université d’Etat d’ingénierie et d’économie de Saint- Petersburg, l’université de Wollongong, l’université Mahatma Ghandi et l’école de commerce de Manchester.

Il existe deux types d’établissements aux Emirats Arabes Unis, publiques et privés et la plupart de ces établissements utilisent le système LMD « Licence, Master, Doctorat ».

Les universités et instituts publiques 

Il n’existe que cinq types d’établissements publiques aux E.A.U :

-Les Instituts Supérieurs de Technologie (H.C.T) : Ils sont au nombre de 16 instituts présents dans tous les Emirats et le nombre des étudiants est d’environ 16 600 .

-L’Université fédérale, crée en 1976, elle accueille 3300 étudiants chaque année.

– L’Université Zayed, présente à Abou Dhabi et Dubai et accueillent chaque année environ 1500 étudiants, elle a été fondée pour les étudiants émiriennes en 1998.

– les universités de Charjah et Ajman qui sont des universités publiques mais elles dépendent directement de leur Emirat et non du niveau fédéral comme les universités mentionnées ci-dessus.

 

Les universités et instituts privées 

 Les universités publiques ont été initialement la seule solution de la fédération pour mener sa politique universitaire. Dans les années 1990, le gouvernement a dû compenser avec le développement des établissements privés. Ces dernières années, le nombre de ces établissements a beaucoup augmentés. Plusieurs universités étrangers (australiennes, nord-américaines, britanniques …) ont ouvert des campus locaux, avec des infrastructures de grande qualité, délivrant le même diplôme que l’université mère et adoptant le même modèle pédagogique avec dde faible effectif dans chaque classe. Pour la plupart,

Ces établissements privés s’adressent tant aux émiriens qu’aux étudiants étrangers. Parmi les institutions notables, on note l’Université d’Abou Dhabi (ADU), l’Université Paris-Sorbonne Abou Dhabi, La New York Film School, l’INSEAD, ESMOD, l’Université de Charjah, l’Université des Sciences et de la Technologie d’Ajman… La plupart des formations sont offertes soit en arabe ou en anglais. En effet, en raison du fort taux d’expatriation aux E.A.U, il y a des écoles qui ont commencé à enseigner en français et même en allemand.

Les admissions 

Les étudiants internationaux sont acceptés aux EAU à condition de l’obtention d’un certificat de fin d’études secondaires ou équivalent. Il n’existe pas de numerus clausus et aucun examen n’est nécessaire pour faire ses études supérieurs aux EAU, toutefois le processus d’entrée diffère entre le public et le privé : l’accès à l’enseignement privé est en fonction des établissements (généralement il faut réussir un test d’anglais puisque la plupart des études se font dans cette langue).

Coût des études

Les études sont chères aux Emirats Arabes Unis. Il faut prévoir entre 100.000 dhs et 260.000 dhs par an pour le premier cycle et entre 130.000 dhs et 270.000 dhs par an pour le deuxième cycle.

 

Bourses d’étude de l’Institut Masdar

Chaque année, l’institut Masdar des sciences et technologies à Abou Dabi – Emirats Arabes Unis, propose 10 bourses aux étudiants marocains pour l’accès aux programmes de master. Une commission de sélection académique procédera à l’étude de toutes les demandes d’admission à l’institut et les évaluera selon les conditions minimales d’accès suivants :

  • Un diplôme universitaire dans le domaine des sciences ou de l’ingénierie
  • Une moyenne cumulative de 3.0 sur 4.0 au minimum (équivalent à 15 sur 20 au minimum)
  • Un résultat à l’examen d’inscription aux études supérieures GRE de 155 au minimum dans le département d’analyse quantitative
  • Un résultat de 91 au minimum à l’examen international du TOEFL sur le web, ou de 6.1 au minimum à l’examen IELTS

L’institut Masdar propose 8 programmes de master accrédités dans le domaine des Sciences et de l’ingénierie comme la chimie, l’informatique, le génie électrique et énergétique, le management, la mécanique et les énergies renouvelables. Pour plus d’informations sur les programmes académiques, les critères d’admission et les formalités de présentation des demandes, prière de consulter le site web de l’institut :  www.masdar.ac.ae

Visa

L’étudiant doit se présenter lui-même à l’ambassade des Emirats Arabes Unis pour demander son visa étudiant et passer un entretien au service consulaire de l’ambassade.

Le dossier Visa doit contenir :

  • Le formulaire de demande du visa dument rempli
  • Un extrait d’acte de naissance
  • Un passeport en cours de validité
  • Une preuve d’inscription à l’université
  • Les relevés bancaires de la personne qui prendra en charge les frais du séjour.

Adresse de l’ambassade des Emirats Arabes Unis à Rabat, 11, avenue Alaouiyine Hassan, Boite postale 478, Rabat, Tél : 05.37.70.70.70, Email : [email protected]